L’économie allemande stagne en 2024 selon les chambres de commerce et d’industrie

Date:

D’après les chambres de commerce et d’industrie allemandes (DIHK), l’économie allemande n’a pas connu la reprise attendue et devrait stagner au mieux en 2024. Cette nouvelle est légèrement plus optimiste que les prévisions de début d’année, qui tablaient sur une contraction de 0,5%.

Malgré une légère hausse de la consommation privée (1%) et une baisse de l’inflation (2,3% contre 5,9% en 2023), les indicateurs ne parviennent pas à décoller. Ni les exportations, ni la demande intérieure ne parviennent à soutenir le secteur privé pour le moment.

Climat des affaires morose, mais des signes d’amélioration timides

Le moral des entreprises est loin d’être au beau fixe. L’enquête menée par la DIHK auprès de 24 000 entreprises révèle que 28% d’entre elles jugent la situation actuelle positive, contre 23% qui la qualifient de négative.

Le secteur industriel est particulièrement touché, avec seulement 23% des entreprises qui affichent un optimisme et 28% qui redoutent une dégradation de la situation.

Malgré ce climat morose, des lueurs d’espoir se font jour. Les anticipations des entreprises s’améliorent légèrement : seules 26% d’entre elles prévoient une dégradation de la situation, contre 35% lors de la précédente enquête.

L’indicateur de sentiment DIHK, bien qu’inférieur à la moyenne (97,2), montre une légère progression par rapport au début de l’année. « C’est un peu mieux qu’au début de l’année, mais il y a toujours plus de pessimistes que d’optimistes », tempère Martin Wansleben, directeur général de la DIHK.

Exportations et investissements en berne

Les prévisions d’exportation restent modérées : 26% des entreprises anticipent une baisse sur les douze prochains mois, contre 21% qui parient sur une hausse. La DIHK prévoit ainsi une stagnation des exportations cette année, après une baisse de 2,2% en 2023.

L’appétit d’investissement des entreprises reste également faible, les investissements peinant à retrouver leur niveau d’avant la crise du coronavirus. Selon l’enquête, 24% des entreprises prévoient une augmentation des investissements, contre 31% qui redoutent une baisse.

Risques et perspectives

La faiblesse de la demande domestique est perçue comme le principal risque par les entreprises (55%), suivie par les coûts élevés de l’énergie et des matières premières, ainsi que la pénurie de main-d’œuvre qualifiée.

Malgré ces défis, la DIHK reste prudemment optimiste pour la suite de l’année. La consommation des ménages devrait continuer à soutenir l’économie et l’inflation devrait diminuer. L’amélioration du sentiment des entreprises est également un signe encourageant.

Cependant, la reprise économique dépendra de la résolution des obstacles actuels, tels que les goulots d’étranglement dans les chaînes d’approvisionnement, la guerre en Ukraine et les prix élevés de l’énergie.

Partager l'article:

Articles Recents

S'abonner

VIDÉOS SPONSORISÉES
VIDÉOS SPONSORISÉES

00:00:32

Lancement du nouveau Huawei Nova Y61

Huawei Consumer Business Group annonce le lancement du HUAWEI nova Y61, le plus récent smartphone de la série HUAWEI nova Y.
00:01:21

Samsung innove dans le suivi santé et bien-être avec les Galaxy Watch5 et Galaxy Watch5 Pro

Les nouvelles Galaxy Watch5 Series proposent des fonctionnalités de suivi du sommeil pertinentes et un design personnalisé pour façonner les habitudes de santé et bien-être au quotidien.

CONTENUS SPONSORISÉS
CONTENUS SPONSORISÉS

Ramadan : Un Mois Propice pour rompre avec la cigarette

Le mois sacré de Ramadan offre une opportunité unique pour ceux qui désirent se libérer de l'emprise de la cigarette.

OPPO A78, le nouveau smartphone bientôt en Tunisie

OPPO, la marque leader sur le marché mondial des appareils connectés, vient d’annoncer l’arrivée sur le marché tunisien de son dernier smartphone A78, à partir du 1er septembre 2023.
00:03:27

OPPO Tunisie lance les nouveaux smartphones Reno8 T 4G, Reno8 T 5G, un design élégant et une fluidité totale

OPPO vient d’annoncer le lancement, en Tunisie, de ses derniers modèles de smartphones de la série Reno, les nouveaux Reno8 T et Reno8 T 5G, avec une offre spéciale durant tout le mois de mars 2023.

Oppo consolide sa position et met en avant la nouvelle technologie de son Reno7

OPPO, la marque internationale leader dans l’industrie des smartphones et des objets connectés, a développé ces dernières années sa position et ses activités en Tunisie, dans le cadre d’une extension sur les marchés de la région Moyen Orient et Afrique.

A lire également
A lire également

Bourses européennes: légère baisse dans l’attente des décisions des banquiers centraux

Les places boursières européennes ont terminé la journée de mercredi sur une note légèrement négative, à l'exception notable du FTSE 100 londonien qui a gagné 0,17%.

Tensions automobiles entre l’Europe et la Chine : vers une guerre tarifaire ?

D'après le Global Times, un quotidien chinois proche du pouvoir, les constructeurs automobiles chinois ont exhorté leur gouvernement à augmenter les droits de douane sur les voitures à essence en provenance d'Europe.

La France sous la menace d’une sanction européenne pour son déficit public excessif

La Commission européenne a acté ce mercredi 19 juin l'ouverture d'une procédure pour déficits publics excessifs à l'encontre de sept pays européens, dont la France.

L’inflation britannique redescend à 2% en mai, un soulagement pour Sunak mais peut-être trop tardif

Bonne nouvelle pour le gouvernement britannique : l'inflation a...

L’UE veut clarifier les investissements « verts » pour mieux lutter contre le « greenwashing »

La Commission européenne a présenté mardi une proposition visant à simplifier et à renforcer les règles encadrant les investissements "verts" au sein de l'Union européenne.

Christine Lagarde assure que la BCE surveille de près les marchés financiers

La présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, a affirmé lundi que l'institution suivait attentivement l'évolution des marchés financiers, dans un contexte de pression sur la dette souveraine française suite à l'annonce d'élections législatives anticipées.

La Chine riposte à l’UE : enquête antidumping sur le porc européen

Pékin ouvre une investigation sur les importations de viande de porc en provenance de l'UE, en réponse aux droits de douane imposés par Bruxelles sur les voitures électriques chinoises.

Christine Lagarde reste muette sur les remous de la dette française, la BCE se concentre sur l’inflation

Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE), a refusé de commenter les turbulences qui secouent les marchés financiers français suite à la dissolution de l'Assemblée nationale.