L’IA dans les services financiers : l’AEMF met en garde les banques et exige une responsabilité accrue

Date:

L’Autorité européenne des marchés financiers (AEMF) a publié un communiqué clair et ferme concernant l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) par les banques et les sociétés d’investissement dans l’Union européenne.

Responsabilité et protection des consommateurs: Les entreprises financières ne peuvent pas se soustraire à leur responsabilité quant à l’utilisation de l’IA et doivent s’assurer qu’elle s’effectue dans le respect des intérêts des clients.

Conformité à la directive MiFID:
L’utilisation de l’IA doit être conforme aux exigences de la directive MiFID sur les marchés d’instruments financiers.

Mise en garde contre les risques:
L’AEMF souligne les risques inhérents à l’IA, notamment son impact potentiel sur la protection des investisseurs particuliers.
Responsabilité inchangée des organes de direction: Les décisions finales restent de la responsabilité des organes de direction, qu’elles soient prises par des humains ou par des outils basés sur l’IA.

Exigence d’une surveillance adéquate:
Les entreprises doivent mettre en place une surveillance appropriée des technologies d’IA utilisées.
Application aux prestataires tiers: L’AEMF inclut également les prestataires tiers d’IA dans son champ d’application, soulignant la responsabilité des banques et sociétés d’investissement pour leur utilisation.

Lien avec les règles de l’UE sur l’IA:
Le communiqué se concentre sur MiFID et ne préjuge pas des règles de l’UE sur l’IA qui entrent en vigueur en juin 2024.

En résumé, l’AEMF exige des banques et des sociétés d’investissement qu’elles assument pleinement leur responsabilité pour l’utilisation de l’IA dans leurs activités, en veillant à ce qu’elle soit conforme à la réglementation, protège les consommateurs et s’effectue de manière responsable.

Ce message fort de l’AEMF s’inscrit dans un contexte international de préoccupation croissante face aux implications éthiques et sociétales de l’IA. Il souligne l’importance d’une approche prudente et responsable de l’adoption de l’IA dans le secteur financier.

Partager l'article:

Articles Recents

S'abonner

VIDÉOS SPONSORISÉES
VIDÉOS SPONSORISÉES

00:00:32

Lancement du nouveau Huawei Nova Y61

Huawei Consumer Business Group annonce le lancement du HUAWEI nova Y61, le plus récent smartphone de la série HUAWEI nova Y.
00:01:21

Samsung innove dans le suivi santé et bien-être avec les Galaxy Watch5 et Galaxy Watch5 Pro

Les nouvelles Galaxy Watch5 Series proposent des fonctionnalités de suivi du sommeil pertinentes et un design personnalisé pour façonner les habitudes de santé et bien-être au quotidien.

CONTENUS SPONSORISÉS
CONTENUS SPONSORISÉS

Ramadan : Un Mois Propice pour rompre avec la cigarette

Le mois sacré de Ramadan offre une opportunité unique pour ceux qui désirent se libérer de l'emprise de la cigarette.

OPPO A78, le nouveau smartphone bientôt en Tunisie

OPPO, la marque leader sur le marché mondial des appareils connectés, vient d’annoncer l’arrivée sur le marché tunisien de son dernier smartphone A78, à partir du 1er septembre 2023.
00:03:27

OPPO Tunisie lance les nouveaux smartphones Reno8 T 4G, Reno8 T 5G, un design élégant et une fluidité totale

OPPO vient d’annoncer le lancement, en Tunisie, de ses derniers modèles de smartphones de la série Reno, les nouveaux Reno8 T et Reno8 T 5G, avec une offre spéciale durant tout le mois de mars 2023.

Oppo consolide sa position et met en avant la nouvelle technologie de son Reno7

OPPO, la marque internationale leader dans l’industrie des smartphones et des objets connectés, a développé ces dernières années sa position et ses activités en Tunisie, dans le cadre d’une extension sur les marchés de la région Moyen Orient et Afrique.

A lire également
A lire également

Christine Lagarde reste muette sur les remous de la dette française, la BCE se concentre sur l’inflation

Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE), a refusé de commenter les turbulences qui secouent les marchés financiers français suite à la dissolution de l'Assemblée nationale.

La situation politique en France inquiète, affectant les banques françaises

les actions des banques françaises ont chuté en Bourse en raison des préoccupations des investisseurs concernant la situation politique en France et la hausse rapide des coûts d'emprunt du pays après l'annonce par le président Emmanuel Macron d'élections législatives anticipées.

Inflation en France : légère révision à la baisse en mai

L'inflation en France a été légèrement révisée à la baisse pour le mois de mai, selon les chiffres définitifs publiés par l'Insee vendredi.

La production industrielle en zone euro déjoue les attentes et recule en avril

Contre toute attente, la production industrielle en zone euro a enregistré un léger recul de 0,1% en avril, selon les chiffres publiés par Eurostat ce jeudi.

L’Union européenne taxe davantage les voitures électriques chinoises

La Commission européenne a frappé ce mercredi un coup dur à l'industrie automobile chinoise en instaurant des droits de douane supplémentaires sur les importations de véhicules électriques en provenance de Chine.

La BCE confiante dans son objectif d’inflation malgré la volatilité des données, selon Villeroy

François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France et membre du conseil des gouverneurs de la BCE, a déclaré mardi que l'institution ramènera l'inflation en zone euro à son objectif de 2% d'ici l'an prochain, malgré la volatilité attendue des données mensuelles sur les prix cette année.

L’inflation dans la zone euro devrait retrouver l’objectif de la BCE en 2025, selon Rehn

Les mesures de la Banque centrale européenne (BCE) ont contribué à apaiser les tensions inflationnistes et l'institution est en bonne voie pour ramener l'inflation à son objectif de 2% d'ici 2025, a déclaré mardi Olli Rehn, membre du Conseil des gouverneurs de la BCE.

Les Bourses européennes clôturent en baisse, le séisme politique en France impacte le CAC 40

Les marchés boursiers européens ont terminé en territoire négatif suite à la montée en puissance des partis d'extrême droite au Parlement européen, provoquant en France une crise politique qui a affecté les actifs français.