La Suisse relève sa prévision de PIB pour 2020, reste prudente face au coronavirus

Date:

Le gouvernement suisse a revu lundi à la hausse sa prévision de produit intérieur brut (PIB) pour 2020, mais reste prudent quant à une éventuelle seconde vague épidémique qui pourrait freiner la croissance économique du pays.

Le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) table désormais sur une contraction de l’économie suisse de 3,8% en 2020, soit un recul moins important que prévu en juin. Le gouvernement s’attendait alors à une chute de 6,2% du PIB suisse cette année.

L’épidémie de coronavirus reste néanmoins une préoccupation sérieuse pour le gouvernement, qui a également cité les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine et la possibilité d’un Brexit “dur”, comme des menaces à une reprise post-pandémique.

L’assouplissement des mesures liées au confinement dès la fin du mois d’avril a toutefois contribué à la reprise économique du pays cette année, note le groupe d’experts de la Confédération.

La consommation et les investissements ont été supérieurs aux attentes sur le deuxième trimestre, tandis que le recours au chômage partiel, une mesure introduite pour prévenir les licenciements, s’est avéré moins nécessaire que redouté en juin.

Le redressement de l’économie suisse devrait d’ailleurs s’être poursuivi au cours du troisième trimestre, ajoute le groupe d’experts. Certains secteurs tels que l’hôtellerie et la restauration ont en effet pu limiter les pertes, les Suisses n’ayant que très peu voyagé à l’étranger.

D’autres pans de l’économie, tels que l’industrie manufacturière et le tourisme international par exemple, ont connu une reprise moins forte.

La reprise économique devrait se poursuivre l’année prochaine, bien qu’à un rythme plus lent qu’initialement prévu, et l’économie suisse ne devrait pas retrouver ses niveaux d’avant la crise avant la fin de l’année 2021.

Pour 2021, le SECO s’attend à ce que l’économie suisse connaisse une croissance corrigée des effets des manifestations sportives de 3,8%, une reprise plus lente que prévue en juin, quand le groupe d’experts tablait sur une hausse du PIB de 4,9%.

Partager l'article:

Articles Recents

S'abonner

VIDÉOS SPONSORISÉES
VIDÉOS SPONSORISÉES

00:00:32

Lancement du nouveau Huawei Nova Y61

Huawei Consumer Business Group annonce le lancement du HUAWEI nova Y61, le plus récent smartphone de la série HUAWEI nova Y.
00:01:21

Samsung innove dans le suivi santé et bien-être avec les Galaxy Watch5 et Galaxy Watch5 Pro

Les nouvelles Galaxy Watch5 Series proposent des fonctionnalités de suivi du sommeil pertinentes et un design personnalisé pour façonner les habitudes de santé et bien-être au quotidien.

CONTENUS SPONSORISÉS
CONTENUS SPONSORISÉS

Ramadan : Un Mois Propice pour rompre avec la cigarette

Le mois sacré de Ramadan offre une opportunité unique pour ceux qui désirent se libérer de l'emprise de la cigarette.

OPPO A78, le nouveau smartphone bientôt en Tunisie

OPPO, la marque leader sur le marché mondial des appareils connectés, vient d’annoncer l’arrivée sur le marché tunisien de son dernier smartphone A78, à partir du 1er septembre 2023.
00:03:27

OPPO Tunisie lance les nouveaux smartphones Reno8 T 4G, Reno8 T 5G, un design élégant et une fluidité totale

OPPO vient d’annoncer le lancement, en Tunisie, de ses derniers modèles de smartphones de la série Reno, les nouveaux Reno8 T et Reno8 T 5G, avec une offre spéciale durant tout le mois de mars 2023.

Oppo consolide sa position et met en avant la nouvelle technologie de son Reno7

OPPO, la marque internationale leader dans l’industrie des smartphones et des objets connectés, a développé ces dernières années sa position et ses activités en Tunisie, dans le cadre d’une extension sur les marchés de la région Moyen Orient et Afrique.

A lire également
A lire également

Les marchés boursiers européens baissent à cause des tensions sur les taux obligataires

Les marchés européens ont clôturé en baisse mardi, principalement pénalisés par un rebond des taux obligataires.

Bourses européennes: timides progressions en attendant l’inflation

Les Bourses européennes affichent une légère hausse ce lundi, à l'exception de Londres fermée pour un jour férié et de New York absente pour le "Memorial Day".

La BCE a du « pétrole sous le capot » pour baisser les taux, selon Villeroy de Galhau

Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a affirmé que la BCE dispose d'une marge de manœuvre importante pour abaisser ses taux d'intérêt.

Philip Lane : La politique restrictive de la BCE devrait se poursuivre jusqu’en 2025

D'après Philip Lane, l'économiste en chef de la Banque centrale européenne (BCE), une politique restrictive est toujours nécessaire pour juguler l'inflation et la ramener sous l'objectif de la banque.

L’économie allemande stagne en 2024 selon les chambres de commerce et d’industrie

D'après les chambres de commerce et d'industrie allemandes (DIHK), l'économie allemande n'a pas connu la reprise attendue et devrait stagner au mieux en 2024. Cette nouvelle est légèrement plus optimiste que les prévisions de début d'année, qui tablaient sur une contraction de 0,5%.

L’activité économique en zone euro accélère en mai, portée par les services et un rebond du secteur manufacturier

L'économie de la zone euro a enregistré une croissance plus rapide que prévu en mai, stimulée par une forte demande dans le secteur des services et une amélioration des perspectives dans le secteur manufacturier.

La France sous pression pour réduire son déficit : le FMI appelle à de nouveaux efforts

D'après le Fonds monétaire international (FMI), la France est en train de s'éloigner de ses objectifs de réduction du déficit public.

L’activité du secteur privé britannique ralentit en mai : croissance modérée et pression sur les prix en baisse

L'expansion de l'économie britannique a perdu de la vitesse en mai, selon les données préliminaires du Purchasing Managers' Index (PMI) publiées par S&P Global et CIPS UK ce jeudi.