Le Forum économique mondial voit une année « incertaine » pour l’économie mondiale

Date:

L’économie mondiale connaîtra une croissance modérée et sera confrontée à de nombreuses incertitudes en 2024, liées aux conflits géopolitiques, aux conditions monétaires plus restrictives et à l’impact de l’intelligence artificielle (IA), selon une enquête menée auprès de 60 chefs économistes par le Forum économique mondial (WEF) et publiée lundi.

Réalisée chaque année avant la réunion annuelle à Davos du WEF, l’enquête cherche à mettre en évidence les priorités des décideurs politiques et des chefs d’entreprise.

Selon l’enquête, 56% des sondés s’attendent à un affaiblissement de la croissance mondiale cette année, avec de fortes divergences entre les géographies: si la majorité des économistes prévoient une croissance modérée ou plus forte qu’en 2023 en Chine et aux États-Unis, le consensus est que l’Europe ne connaîtra qu’une croissance faible ou très faible cette année.

Les perspectives pour l’Asie du Sud et l’Asie de l’Est et le Pacifique sont plus positives, une très forte majorité des sondés s’attendant à une croissance au moins modérée en 2024.

Alors que les banques centrales des économies développées demeurent prudentes sur la trajectoire de la dynamique des prix, 70% des économistes interrogés s’attendent à ce que les conditions financières s’assouplissent à mesure que l’inflation diminue et que les tensions actuelles sur les marchés de l’emploi s’atténuent.

Les impacts de l’IA devraient également être inégaux: 94% des économistes estiment que cette technologie soutiendra la productivité de manière significative dans les économies développées sur les cinq prochaines années, mais seulement 53% d’entre eux prédisent la même chose pour les économies à faible revenu.

Par ailleurs, le WEF a publié une étude sur la « qualité » de la croissance économique dans 107 économies, qui conclut que la plupart des pays se développent d’une manière qui n’est ni durable sur le plan environnemental ni inclusive sur le plan social.

« Il sera essentiel de relancer la croissance mondiale pour relever les principaux défis auxquels nous sommes confrontés, mais la croissance ne suffira pas à elle seule », a déclaré Saadia Zahidi, directrice générale du WEF.

Le WEF a déclaré qu’il allait lancer une campagne visant à définir une nouvelle approche de la croissance et à aider les décideurs politiques à la concilier avec les priorités sociales et environnementales.

Partager l'article:

Articles Recents

S'abonner

VIDÉOS SPONSORISÉES
VIDÉOS SPONSORISÉES

00:00:32

Lancement du nouveau Huawei Nova Y61

Huawei Consumer Business Group annonce le lancement du HUAWEI nova Y61, le plus récent smartphone de la série HUAWEI nova Y.
00:01:21

Samsung innove dans le suivi santé et bien-être avec les Galaxy Watch5 et Galaxy Watch5 Pro

Les nouvelles Galaxy Watch5 Series proposent des fonctionnalités de suivi du sommeil pertinentes et un design personnalisé pour façonner les habitudes de santé et bien-être au quotidien.

CONTENUS SPONSORISÉS
CONTENUS SPONSORISÉS

Ramadan : Un Mois Propice pour rompre avec la cigarette

Le mois sacré de Ramadan offre une opportunité unique pour ceux qui désirent se libérer de l'emprise de la cigarette.

OPPO A78, le nouveau smartphone bientôt en Tunisie

OPPO, la marque leader sur le marché mondial des appareils connectés, vient d’annoncer l’arrivée sur le marché tunisien de son dernier smartphone A78, à partir du 1er septembre 2023.
00:03:27

OPPO Tunisie lance les nouveaux smartphones Reno8 T 4G, Reno8 T 5G, un design élégant et une fluidité totale

OPPO vient d’annoncer le lancement, en Tunisie, de ses derniers modèles de smartphones de la série Reno, les nouveaux Reno8 T et Reno8 T 5G, avec une offre spéciale durant tout le mois de mars 2023.

Oppo consolide sa position et met en avant la nouvelle technologie de son Reno7

OPPO, la marque internationale leader dans l’industrie des smartphones et des objets connectés, a développé ces dernières années sa position et ses activités en Tunisie, dans le cadre d’une extension sur les marchés de la région Moyen Orient et Afrique.

A lire également
A lire également

Les marchés boursiers européens baissent à cause des tensions sur les taux obligataires

Les marchés européens ont clôturé en baisse mardi, principalement pénalisés par un rebond des taux obligataires.

Bourses européennes: timides progressions en attendant l’inflation

Les Bourses européennes affichent une légère hausse ce lundi, à l'exception de Londres fermée pour un jour férié et de New York absente pour le "Memorial Day".

La BCE a du « pétrole sous le capot » pour baisser les taux, selon Villeroy de Galhau

Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a affirmé que la BCE dispose d'une marge de manœuvre importante pour abaisser ses taux d'intérêt.

Philip Lane : La politique restrictive de la BCE devrait se poursuivre jusqu’en 2025

D'après Philip Lane, l'économiste en chef de la Banque centrale européenne (BCE), une politique restrictive est toujours nécessaire pour juguler l'inflation et la ramener sous l'objectif de la banque.

L’économie allemande stagne en 2024 selon les chambres de commerce et d’industrie

D'après les chambres de commerce et d'industrie allemandes (DIHK), l'économie allemande n'a pas connu la reprise attendue et devrait stagner au mieux en 2024. Cette nouvelle est légèrement plus optimiste que les prévisions de début d'année, qui tablaient sur une contraction de 0,5%.

L’activité économique en zone euro accélère en mai, portée par les services et un rebond du secteur manufacturier

L'économie de la zone euro a enregistré une croissance plus rapide que prévu en mai, stimulée par une forte demande dans le secteur des services et une amélioration des perspectives dans le secteur manufacturier.

La France sous pression pour réduire son déficit : le FMI appelle à de nouveaux efforts

D'après le Fonds monétaire international (FMI), la France est en train de s'éloigner de ses objectifs de réduction du déficit public.

L’activité du secteur privé britannique ralentit en mai : croissance modérée et pression sur les prix en baisse

L'expansion de l'économie britannique a perdu de la vitesse en mai, selon les données préliminaires du Purchasing Managers' Index (PMI) publiées par S&P Global et CIPS UK ce jeudi.