Le recul de l’activité économique en zone confirmé en novembre, une récession se profile

Date:

Le ralentissement de l’activité économique en zone euro s’est atténué le mois dernier, mais l’économie du bloc pourrait se contracter de nouveau ce trimestre alors que le secteur des services fait face à une demande en berne, selon une enquête.

Au cours du dernier trimestre, l’économie s’est contractée de 0,1%, selon Eurostat, et l’indice PMI S&P Global/HCOB composite pour le mois de novembre, publié mardi, montre que le bloc est en passe de se contracter à nouveau ce trimestre, la définition technique d’une récession.

L’indice PMI composite, considéré comme un bon indicateur de la santé économique globale, a augmenté à 47,6 par rapport à 46,5 en octobre, son plus bas niveau depuis près de trois ans, contre une estimation préliminaire de 47,1.

Il s’agit de sa meilleure lecture depuis juillet, mais l’indice reste bien en deçà en dessous de la barre des 50 qui sépare la croissance de la contraction.

L’indice PMI pour le secteur des services est passé de 47,8 en octobre à 48,7 en novembre.

« Le secteur des services a poursuivi sa chute en novembre. La modeste amélioration de l’indice ne laisse pas beaucoup de place à l’optimisme quant à une reprise rapide dans un avenir immédiat », pour Cyrus de la Rubia, économiste en chef à la Hamburg Commercial Bank.

« A ces perspectives inquiétantes s’ajoute la cinquième baisse mensuelle consécutive des nouvelles commandes: une baisse du PIB est à prévoir pour le quatrième trimestre ».

L’indice mesurant les nouvelles commandes, un indicateur de la demande, est demeuré sous la barre des 50 pour le cinquième mois consécutif, bien qu’il se soit légèrement repris en passant de 45,6 en octobre à 46,7.

Toutefois, l’indicateur de sentiment pour 2024 s’est amélioré, l’indice composite de la production future passant de 55,6 à 56,0.

Partager l'article:

Articles Recents

S'abonner

VIDÉOS SPONSORISÉES
VIDÉOS SPONSORISÉES

00:00:32

Lancement du nouveau Huawei Nova Y61

Huawei Consumer Business Group annonce le lancement du HUAWEI nova Y61, le plus récent smartphone de la série HUAWEI nova Y.
00:01:21

Samsung innove dans le suivi santé et bien-être avec les Galaxy Watch5 et Galaxy Watch5 Pro

Les nouvelles Galaxy Watch5 Series proposent des fonctionnalités de suivi du sommeil pertinentes et un design personnalisé pour façonner les habitudes de santé et bien-être au quotidien.

CONTENUS SPONSORISÉS
CONTENUS SPONSORISÉS

OPPO A78, le nouveau smartphone bientôt en Tunisie

OPPO, la marque leader sur le marché mondial des appareils connectés, vient d’annoncer l’arrivée sur le marché tunisien de son dernier smartphone A78, à partir du 1er septembre 2023.
00:03:27

OPPO Tunisie lance les nouveaux smartphones Reno8 T 4G, Reno8 T 5G, un design élégant et une fluidité totale

OPPO vient d’annoncer le lancement, en Tunisie, de ses derniers modèles de smartphones de la série Reno, les nouveaux Reno8 T et Reno8 T 5G, avec une offre spéciale durant tout le mois de mars 2023.

Oppo consolide sa position et met en avant la nouvelle technologie de son Reno7

OPPO, la marque internationale leader dans l’industrie des smartphones et des objets connectés, a développé ces dernières années sa position et ses activités en Tunisie, dans le cadre d’une extension sur les marchés de la région Moyen Orient et Afrique.

OPPO Reno7 : L’Expert du portrait qui capture vos différentes personnalités

En tant que première série de smartphones à se spécialiser dans la photographie de portrait, la série Reno d’OPPO a ouvert la voie à une nouvelle génération de portrait intelligent à l’aide d’une technologie révolutionnaire et des algorithmes d'intelligence artificielle.

A lire également
A lire également

En Italie, 800 marques pour Key-the Energy transition expo : l’industrie mondiale sur l’avenir de l’énergie

« KEY-The Energy Transition Expo, le salon européen de référence sur la transition et l'efficacité énergétiques d'IEG (Italian Exhibition Group) prévu en Italie, au Centre des expositions de Rimini, du 28 février au 1er mars, est sur le point de démarrer », a annoncé Corrado Peraboni, CEO du groupe.

L’inflation en zone euro confirmée à 2,8% sur un an en janvier

L'inflation en zone euro a reculé en janvier d'un mois sur l'autre, mais reste conforme aux attentes et à la première estimation sur un an, montrent les données définitives publiées jeudi par Eurostat.

Les Bourses européennes terminent sans direction, le calme règne sans Wall Street

Les Bourses européennes ont fini lundi en ordre dispersé et sur de faibles variations en l'absence d'évènements économiques majeurs, alors que les intervenants digèrent une série de données laissant craindre une persistance des pressions inflationnistes aux États-Unis, où les marchés sont fermés pour cause cause de jour férié.

Isabel Schnabel: La faiblesse de la productivité en Europe pourrait alimenter l’inflation

La faible croissance de la productivité en Europe pourrait avoir un impact négatif sur le rythme de ralentissement de l'inflation en zone euro qui doit converger vers l'objectif de 2% de la Banque centrale européenne (BCE), a averti vendredi Isabel Schnabel, membre du conseil des gouverneurs de l'institution.

L’économie britannique se contracte au quatrième trimestre

L'économie britannique a reculé de 0,3% au quatrième trimestre en rythme séquentiel, selon la première estimation de l'ONS publiée jeudi.

France: Le taux de chômage reste stable au T4

Le taux de chômage calculé selon les normes du Bureau international du travail (BIT) est resté stable au quatrième trimestre en France (hors Mayotte), à 7,5%, selon les données publiées mardi par l'Insee.

Les Bourses européennes terminent en hausse une séance calme

Les Bourses européennes, à l'exception du Footsie, ont terminé en progression une séance sans événements notables lundi, les investisseurs se positionnant avant l'inflation américaine, mardi.

Kristalina Georgieva (FMI) : Une croissance économique russe en trompe-l’oeil

L'économie russe s'apprête à connaître des temps difficiles car l'exode déclenché par la guerre en Ukraine et le manque d'accès à la technologie mettront l'activité sous pression, malgré des dépenses militaires élevées, a déclaré lundi la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva.