Les Bourses européennes finissent en forte hausse, optimisme sur les taux malgré les tensions au Proche-Orient

Date:

Les Bourses européennes ont terminé en nette hausse mardi, soutenues par les commentaires accommodants de responsables de la Réserve fédérale (Fed) malgré les tensions liées au conflit au Proche-Orient.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 2,01% à 7.162,43 points. Le Footsie britannique a pris 1,82% et le Dax allemand a gagné 1,95%.

L’indice EuroStoxx 50 a progressé de 2,25%, le FTSEurofirst 300 de 1,94% et le Stoxx 600 de 1,96%, sa meilleure séance de 2023.

Les commentaires des responsables de la Banque centrale américaine ont soulagé les investisseurs et contribué à la détente obligataire aux Etats-Unis, la présidente de la Fed de Dallas, Lorie Logan, et le vice-président de la Fed, Philip Jefferson, plaidant tous les deux pour une approche prudente sur le coût de l’argent dans un contexte de forte hausse des rendement des emprunts d’État.

Mardi, le président de la Réserve fédérale d’Atlanta, Raphael Bostic, a contribué à l’optimisme, affirmant que la banque centrale américaine n’avait pas besoin de relever davantage les taux d’intérêt.

La ruée vers les actifs refuge, tels que le dollar, l’or et les obligations souveraines s’est en outre quelque peu calmée mardi, tandis que les prix du pétrole se sont repliés, dans un contexte marqué par les tensions géopolitiques trois jours après de l’attaque lancée par le Hamas sur le territoire d’Israël.

Un rapport de Bloomberg sur d’éventuelles nouvelles mesures de soutien économique en Chine a également alimenté l’optimisme.

La prudence reste toutefois de mise avant une série d’indicateurs clés cette semaine, dont les chiffres de l’inflation allemande et américaine, et alors que les derniers comptes rendus des réunions de politique monétaire de la Fed mercredi et de la BCE jeudi devraient également fournir des éléments pour évaluer la trajectoire des taux.

VALEURS
Aux valeurs, l’éditeur français de jeux vidéo Ubisoft a abandonné 5% après avoir reporté le lancement de son nouveau titre XDefiant à une date indéterminée.

Carrefour a perdu d’environ 1,2% après que J.P. Morgan a abaissé de 10% les prévisions de chiffre d’affaires du distributeur français pour le troisième trimestre.

Alstom, qui se redresse légèrement après la dégringolade de la semaine dernière suite à l’avertissement sur les liquidités, a avancé de 4,5%.

Elis a gagné 4,7% après que BWGI (BW Gestão de Investimentos), une société brésilienne, a pris une participation d’environ 6% à son capital.

Sur le Stoxx, tous les secteurs ont terminé en hausse, les ressources de base (2,89%), l’automobile (2,5%) et les voyages (3,87%) menant les gains.

A WALL STREET
A l’heure de la clôture en Europe, le Dow Jones prend 0,71%, le Standard & Poor’s 500 1,06% et le Nasdaq Composite 1,24%, soutenus par le recul des rendements des bons du Trésor américain.

CHANGES
Après avoir progressé lundi, porté par son statut de valeur refuge, le dollar recule de 0,36% mardi avec les commentaires accommodants de la Fed face à un panier de devises de référence, tandis que l’euro avance de 0,47% à 1,0615 dollar.

« Les rendements des bons du Trésor ayant considérablement baissé ce matin, ce qui s’est traduit par une séance plus constructive pour les actions européennes, il semble que les opérateurs de change soient plus à l’aise pour se détourner du dollar », a déclaré Simon Harvey, analyste chez Monex Europe.

TAUX
La forte demande pour les obligations souveraines en zone euro s’est essouflée après une ruée sur les actifs refuge lundi, sur fond de tensions géopolitiques.

Le rendement du dix ans allemand a pris presque 2 pb à 2,784 % après avoir chuté de 12,5 pb la veille, tandis que celui du taux à deux ans DE2YT=RR a progressé de 4 pb à 3,071%.

Les marchés obligataires américains reculent pour leur part après les commentaires des responsables de la Fed sur les taux.

Le rendement du Treasury à dix ans abandonne 15 points de base à 4,6323%, tandis que le taux à deux ans US2YT=RR recule de 13 points de base à 4,9443%.

PÉTROLE
Les prix du pétrole, qui ont bondi de plus de 4% lundi, s’érodent mardi, les opérateurs restant attentifs à d’éventuelles perturbations de l’offre sur fond du conflit israélo-palestinien.

Le Brent avance de -0,75% à 87,49 dollars le baril LCOc1, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) progressant de -0,75% à 85,73 dollars CLc1.

Partager l'article:

Articles Recents

S'abonner

VIDÉOS SPONSORISÉES
VIDÉOS SPONSORISÉES

00:00:32

Lancement du nouveau Huawei Nova Y61

Huawei Consumer Business Group annonce le lancement du HUAWEI nova Y61, le plus récent smartphone de la série HUAWEI nova Y.
00:01:21

Samsung innove dans le suivi santé et bien-être avec les Galaxy Watch5 et Galaxy Watch5 Pro

Les nouvelles Galaxy Watch5 Series proposent des fonctionnalités de suivi du sommeil pertinentes et un design personnalisé pour façonner les habitudes de santé et bien-être au quotidien.

CONTENUS SPONSORISÉS
CONTENUS SPONSORISÉS

Ramadan : Un Mois Propice pour rompre avec la cigarette

Le mois sacré de Ramadan offre une opportunité unique pour ceux qui désirent se libérer de l'emprise de la cigarette.

OPPO A78, le nouveau smartphone bientôt en Tunisie

OPPO, la marque leader sur le marché mondial des appareils connectés, vient d’annoncer l’arrivée sur le marché tunisien de son dernier smartphone A78, à partir du 1er septembre 2023.
00:03:27

OPPO Tunisie lance les nouveaux smartphones Reno8 T 4G, Reno8 T 5G, un design élégant et une fluidité totale

OPPO vient d’annoncer le lancement, en Tunisie, de ses derniers modèles de smartphones de la série Reno, les nouveaux Reno8 T et Reno8 T 5G, avec une offre spéciale durant tout le mois de mars 2023.

Oppo consolide sa position et met en avant la nouvelle technologie de son Reno7

OPPO, la marque internationale leader dans l’industrie des smartphones et des objets connectés, a développé ces dernières années sa position et ses activités en Tunisie, dans le cadre d’une extension sur les marchés de la région Moyen Orient et Afrique.

A lire également
A lire également

Les marchés boursiers européens baissent à cause des tensions sur les taux obligataires

Les marchés européens ont clôturé en baisse mardi, principalement pénalisés par un rebond des taux obligataires.

Bourses européennes: timides progressions en attendant l’inflation

Les Bourses européennes affichent une légère hausse ce lundi, à l'exception de Londres fermée pour un jour férié et de New York absente pour le "Memorial Day".

La BCE a du « pétrole sous le capot » pour baisser les taux, selon Villeroy de Galhau

Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a affirmé que la BCE dispose d'une marge de manœuvre importante pour abaisser ses taux d'intérêt.

Philip Lane : La politique restrictive de la BCE devrait se poursuivre jusqu’en 2025

D'après Philip Lane, l'économiste en chef de la Banque centrale européenne (BCE), une politique restrictive est toujours nécessaire pour juguler l'inflation et la ramener sous l'objectif de la banque.

L’économie allemande stagne en 2024 selon les chambres de commerce et d’industrie

D'après les chambres de commerce et d'industrie allemandes (DIHK), l'économie allemande n'a pas connu la reprise attendue et devrait stagner au mieux en 2024. Cette nouvelle est légèrement plus optimiste que les prévisions de début d'année, qui tablaient sur une contraction de 0,5%.

L’activité économique en zone euro accélère en mai, portée par les services et un rebond du secteur manufacturier

L'économie de la zone euro a enregistré une croissance plus rapide que prévu en mai, stimulée par une forte demande dans le secteur des services et une amélioration des perspectives dans le secteur manufacturier.

La France sous pression pour réduire son déficit : le FMI appelle à de nouveaux efforts

D'après le Fonds monétaire international (FMI), la France est en train de s'éloigner de ses objectifs de réduction du déficit public.

L’activité du secteur privé britannique ralentit en mai : croissance modérée et pression sur les prix en baisse

L'expansion de l'économie britannique a perdu de la vitesse en mai, selon les données préliminaires du Purchasing Managers' Index (PMI) publiées par S&P Global et CIPS UK ce jeudi.