samedi, septembre 26, 2020

Wall Street: La Bourse de New York en baisse, les banques et l’épidémie pèsent

Dans la même catégorie

La Bourse de New York finit la semaine dans le vert grâce aux technologiques

La Bourse de New York a fini en hausse vendredi de 1,34% après l’annonce de la hausse des commandes...

Les Bourses Européennes: Le risque sanitaire plombe les actions de la zone euro

Les principales Bourses de la zone euro ont terminé vendredi dans le rouge une semaine compliquée pour les marchés...

La valeur de Tesla perd 50 milliards de dollars malgré la promesse d’une batterie moins chère

Les investisseurs ont retranché mardi 50 milliards de dollars de la valeur marchande de Tesla malgré la promesse du...

USA : Le chômage nourrit les doutes sur la reprise

Les principales Bourses européennes ont terminé en baisse jeudi, l’augmentation inattendue des inscriptions au chômage aux Etats-Unis ayant ravivé...

FMI: L’horizon économique mondial un peu moins sombre qu’attendu

Les perspectives d’évolution de l’économie mondiale ne sont pas aussi défavorables qu’on ne le craignait il y a trois...

La Bourse de New York recule vendredi dans les premiers échanges, plombée par les inquiétudes persistantes liées à l’épidémie de coronavirus aux Etats-Unis et le recul des valeurs bancaires après les conclusions des “stress tests” de la Réserve fédérale (Fed).

Quelques minutes après l’ouverture, le Dow Jones perd 265,55 points, soit 1,03%, à 25.480,05 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,65% à 3.063,59 points.

Le Nasdaq Composite cédait 0,23% à 9.994,11 points à l’ouverture.

L’augmentation des contaminations au coronavirus aux Etats-Unis reste le principal facteur baissier des marchés américains.

Au lendemain d’une séance marquée par la progression du compartiment financier avec l’assouplissement de la “règle Volcker” sur la spéculation, les banques souffrent de la décision de la Fed de leur interdire les rachats d’actions et de limiter les dividendes au vu des résultats des tests de résistance.

Citigroup, Bank of America, JPMorgan, Wells Fargo et Goldman Sachs perdent entre 2,22% et 5,45%.

L’équipementier sportif Nike abandonne 3,52% après la publication de résultats trimestriels décevants marqués par une perte inattendue.

En hausse, l’enseigne de prêt-à-porter Gap bondit de 29,63% après avoir conclu un partenariat avec la marque de streetwear Yeezy du rappeur Kanye West.

Articles récents

 L’AFC lance une obligation verte de 150 millions de francs suisse pour financer le développement durable de l’Afrique

La Société Financière Africaine ("l’AFC" ou la "Société"), le principal fournisseur de solutions d’infrastructure en Afrique, annonce aujourd'hui le...

La Bourse de New York finit la semaine dans le vert grâce aux technologiques

La Bourse de New York a fini en hausse vendredi de 1,34% après l’annonce de la hausse des commandes de biens durables aux Etats-Unis...

Les Bourses Européennes: Le risque sanitaire plombe les actions de la zone euro

Les principales Bourses de la zone euro ont terminé vendredi dans le rouge une semaine compliquée pour les marchés d’actions en raison notamment d’évolutions...

François Villeroy de Galhau: La BCE doit envisager de reformuler son objectif d’inflation

La Banque centrale européenne (BCE) doit envisager de reformuler son objectif d’inflation dans le cadre de la révision du cadre de sa politique monétaire,...

La valeur de Tesla perd 50 milliards de dollars malgré la promesse d’une batterie moins chère

Les investisseurs ont retranché mardi 50 milliards de dollars de la valeur marchande de Tesla malgré la promesse du patron du groupe, Elon Musk,...

Dans la même catégorie