vendredi, janvier 22, 2021

Wall Street: La Bourse de New York, sans tendance pour la dernière séance de l’année

Dans la même catégorie

Wall Street: La Bourse de New York continue d’enchaîner les records

La Bourse de New York a ouvert sur des records jeudi avant de céder un peu de terrain, les...

La Banque du Canada attend une amélioration après un premier trimestre difficile

L'arrivée des vaccins contre le COVID-19 et les soutiens monétaires et budgétaires permettent d'espérer une amélioration de la conjoncture...

Les Bourses européennes montent après des records à Wall Street

Les Bourses européennes ont terminé en hausse mercredi et Wall Street a inscrit de nouveaux records juste avant la...

Banque Mondiale: La pandémie responsable de la hausse de l’extrême pauvreté

Actualisation des estimations de l’impact de la pandémie du Covid-19 sur la pauvreté : retour sur 2020 et perspectives...

Les Bourses européennes ont fini en léger repli malgré les gains de Wall Street

Les Bourses européennes ont fini en baisse modérée mardi en dépit de la progression de Wall Street, indifférentes aux...

La Bourse de New York est stable jeudi dans les premiers échanges et s’achemine vers un gain sur l’ensemble de l’année en pariant que de nouvelles mesures de relance et les vaccins contre le COVID-19 entraîneront une forte reprise économique en 2021.

Quelques minutes après l’ouverture, l’indice Dow Jones perd 43,7 points, soit 0,14%, à 30.365,86 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,09% à 3.728,79 points.

Le Nasdaq Composite prenait 0,07% à 12.879,53 points à l’ouverture.

Les indices de Wall Street ont fortement rebondi après la récession provoquée par la pandémie de coronavirus, enchaînant les records grâce à l’issue jugée favorable par les marchés de la présidentielle américaine, aux mesures de relance sans précédent de la Réserve fédérale et du gouvernement et une campagne de vaccination à grande échelle.

Ces facteurs ont permis à l’indice de référence S&P-500 de bondir de près de 70% par rapport à son plus bas de mars et de s’orienter vers une hausse annuelle de plus de 15%.

Le Nasdaq, qui a bénéficié de la progression des géants technologiques comme Alphabet, Apple, Facebook ou Netflix – perçus par certains comme des valeurs refuges – est en passe d’enregistrer une augmentation de 43,5% en 2020, sa meilleure performance depuis 2009.

Les rares intervenants présents en cette veille de Nouvel An ont pris connaissance dans l’indifférence de la baisse surprise des inscriptions au chômage la semaine dernière, à 787.000.

Prochaine échéance pour les marchés qui pourrait apporter son flot d’incertitudes, la double élection sénatoriale le 5 janvier en Georgie qui décidera de la couleur politique de la chambre haute du Congrès et de la marge de manoeuvre législative de Joe Biden

Articles récents

La Turquie passe à la 6ème place de ventes de voitures en Europe

Selon des données officielles de l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA), la Turquie est le seul pays à avoir...

Dans la même catégorie