Caisses des dépôts et des consignations – BAD: Gestion améliorée de l’épargne et des investissements

Date:

Caisses des dépôts et des consignations : la Banque africaine de développement (BAD) fournit les clés pour une gestion améliorée des investissements et de l’épargne publique. Cette session de formation a regroupé au moins 70 représentants des Caisses des dépôts et des consignations (CDC) autour de thématiques variées.

La Banque africaine de développement a fourni aux cinq Caisses des dépôts et consignations de la Zone franc d’Afrique de l’Ouest, ainsi qu’à celles du Gabon et de la Tunisie, les outils nécessaires pour mieux gérer l’épargne publique et les investissements à l’occasion d’une session de formation et de renforcement organisée en visioconférence du 20 au 21 janvier 2021.

Cette session de formation a regroupé au moins 70 représentants des CDC autour de thématiques variées : gestion des actifs et passifs, gestion de portefeuille et du risque de crédit, instruments de prêt et de garantie, prise de participation. Les experts de la Banque, issus notamment du Département du développement du secteur financier (Pifd) et de la Division chargée du développement des marchés de capitaux, ont partagé avec de hauts cadres des CDC du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Niger, du Sénégal, du Gabon et de la Tunisie, l’expérience de la Banque.

Gérer le taux de risque
Ils ont passé au crible la gestion actif-passif ; le cadre de gestion actif-passif ; la gouvernance ; ils ont notamment expliqué comment la Banque protège sa marge d’intérêt, en gérant son risque de taux ; et comment elle gère ses risques de liquidités afin de couvrir ses obligations annuelles. Saoudatou Dème (Division du développement des marchés de capitaux) a présenté la gestion des risques des opérations non souveraines (opérations qui ne concernent pas les Etats), qui ne bénéficient pas d’une garantie des Etats, mais qui sont réservées aux entreprises privées, aux projets, aux banques commerciales ou de développement.

Ces exposés ont permis des échanges fructueux sur l’expérience de la Banque africaine de développement. Le directeur du Département du développement du secteur financier de la banque, Stefan Nalletamby, s’est félicité de cette coopération avec les CDC des pays participants : «Je suis très heureux de l’engouement suscité par cette première collaboration entre la Banque africaine et les CDC de l’Union monétaire ouest-africaine (Umoa). La forte représentation des cinq CDC de la zone, mais aussi la participation des CDC sœurs de la Tunisie et du Gabon attestent de l’importance, pour les CDC, des thèmes de formation conçus par notre Division du développement des marchés de capitaux pour partager l’expérience de la Banque».

Transformer l’épargne en investissements
Selon le directeur général de la CDC de Côte d’Ivoire, Lassina Fofana, également président du Cadre permanent de concertation des CDC de l’Umoa, «ce partenariat entre les Caisses des dépôts et de consignations et la Banque africaine de développement doit servir de pont entre les CDC, nos Etats et les autres institutions financières de développement dans le cadre du financement de nos économies nationales».

Les CDC jouent un rôle unique dans la communauté de l’investissement financier à long terme du fait de leur mode opératoire, qui consiste à gérer l’épargne réglementée qui leur est confiée par les Etats pour la transformer en investissements dans des secteurs d’intérêt public, comme les infrastructures, les entreprises ou le logement. A cet effet, elles jouent un rôle important d’investisseur institutionnel sur le marché financier domestique, dont elles deviennent, de fait, un animateur important. Au-delà de leur rôle d’investisseurs de long terme dans des secteurs d’intérêt général, les CDC peuvent catalyser les capitaux privés en co-financement de leurs activités. Dans l’Umoa, les CDC sont regroupées dans un cadre permanent de concertation.

Leurs membres disposent d’expériences différentes, certaines étant relativement jeunes, d’où la nécessité d’un renforcement de leurs capacités. «L’accompagnement direct et indirect de la Banque s’inscrit pleinement dans notre rôle de partenaire de développement des pays d’Afrique de l’Ouest», a conclu Stefan Nalletamby.

Partager l'article:

Articles Recents

S'abonner

VIDÉOS SPONSORISÉES
VIDÉOS SPONSORISÉES

00:00:32

Lancement du nouveau Huawei Nova Y61

Huawei Consumer Business Group annonce le lancement du HUAWEI nova Y61, le plus récent smartphone de la série HUAWEI nova Y.
00:01:21

Samsung innove dans le suivi santé et bien-être avec les Galaxy Watch5 et Galaxy Watch5 Pro

Les nouvelles Galaxy Watch5 Series proposent des fonctionnalités de suivi du sommeil pertinentes et un design personnalisé pour façonner les habitudes de santé et bien-être au quotidien.

CONTENUS SPONSORISÉS
CONTENUS SPONSORISÉS

Ramadan : Un Mois Propice pour rompre avec la cigarette

Le mois sacré de Ramadan offre une opportunité unique pour ceux qui désirent se libérer de l'emprise de la cigarette.

OPPO A78, le nouveau smartphone bientôt en Tunisie

OPPO, la marque leader sur le marché mondial des appareils connectés, vient d’annoncer l’arrivée sur le marché tunisien de son dernier smartphone A78, à partir du 1er septembre 2023.
00:03:27

OPPO Tunisie lance les nouveaux smartphones Reno8 T 4G, Reno8 T 5G, un design élégant et une fluidité totale

OPPO vient d’annoncer le lancement, en Tunisie, de ses derniers modèles de smartphones de la série Reno, les nouveaux Reno8 T et Reno8 T 5G, avec une offre spéciale durant tout le mois de mars 2023.

Oppo consolide sa position et met en avant la nouvelle technologie de son Reno7

OPPO, la marque internationale leader dans l’industrie des smartphones et des objets connectés, a développé ces dernières années sa position et ses activités en Tunisie, dans le cadre d’une extension sur les marchés de la région Moyen Orient et Afrique.

A lire également
A lire également

Bourse de Tunis : Légère hausse mardi, soutenue par Hannibal Lease et One Tech Holding

La Bourse de Tunis a terminé la séance de mardi sur une note quasi stable, avec un Tunindex qui a gagné 0,07% pour s'établir à 9 493,06 points.

UNIMED : Légère baisse du bénéfice net en 2023 malgré une hausse du chiffre d’affaires

Le groupe UNIMED a annoncé aujourd'hui une hausse de 41% de son chiffre d'affaires en 2023, pour atteindre 136 MDT, grâce notamment à l'intégration de la joint-venture "NIPPOMED".

Tunisie Telecom : Une reconnaissance pour son engagement environnemental exemplaire

Tunisie Telecom a été distinguée lors de la 3ème édition du CSR POWER FORUM qui s'est tenue les 23 et 24 mai 2024 à Yasmine Hammamet, sous le thème "Une rentabilité durable, la nouvelle équation de performance de l'entreprise".

ARTES : Une année 2023 fructueuse avec un bénéfice net de 27 MDT et un dividende proposé de 0,400 DT par action

Le Conseil d'Administration de la société Automobile Réseau Tunisien...

La Tunisie et la Suisse s’unissent pour lutter contre le changement climatique

La Tunisie et la Suisse ont officialisé lundi 25 mai 2024 leur coopération pour la mise en œuvre de l'Accord de Paris sur le changement climatique.

Tunisie : Le gouvernement adopte des mesures pour le financement du budget et le soutien aux Tunisiens à l’étranger

Le gouvernement tunisien a donné son aval à deux mesures importantes lors d'un conseil des ministres tenu le 27 mai 2024

Bourse de Tunis : Le marché atteint un nouveau sommet mais les volumes restent faibles

Le marché boursier tunisien a connu une séance de hausse ce [jour de la semaine], avec l'indice de référence TUNINDEX gagnant 1,2% pour atteindre 9486,3 points, un nouveau record.

SAM : Une performance remarquable en 2023 avec un bond de 47% du résultat net et un dividende proposé de 0,460 DT par action

Le Conseil d'Administration de la Société Atelier du Meuble (SAM) s'est réuni ce jeudi 02 mai 2024 pour examiner les résultats de l'exercice 2023 et arrêter les états financiers individuels et consolidés de la société et de ses filiales au 31 décembre 2023.