Crise financière et budgétaire sur fond de surendettement – Sortir d’une spirale infernale !

Date:

Alors que les pays “avancés” sont au stade de la reprise économique sur fond de la crise engendrée par la pandémie de Covid, une reprise qualifiée de “difficile” par le Fonds monétaire international (FMI), selon ses dernières prévisions publiées le 12 du mois courant, pour les pays à bas revenu, l’horizon s’est “assombri”. Les taux de croissance de ces derniers stagnent avec une courbe qui tend plutôt vers la baisse : -0,6% depuis juillet, alors qu’entre 65 et 75 millions des habitants des pays à bas revenu devraient tomber dans l’extrême pauvreté cette année…

Un tableau sombre. Idem pour les finances de la Tunisie, avec notamment une dette extérieure qui s’est élevée à 41,038 milliards de dollars en 2020. Un record! Même si l’on peut l’expliquer par la crise sanitaire et les besoins qui en découlent outre ceux budgétaires, la sortie de ce gouffre financier intrigue tous les acteurs économiques du pays, alors qu’on s’attend à voir élaborer la Loi de finances complémentaire pour clore l’année en cours et celle de l’année prochaine. Un vrai casse-tête et un premier grand chantier pour la nouvelle équipe gouvernementale…

Le temps de savoir négocier Le temps n’est pas peut-être propice pour parler des chantiers de réformes, notamment du secteur bancaire ; il l’est pourtant pour ce qui est de la bonne gouvernance des ressources financières de l’Etat, mais pour relancer les discussions avec notre première destination et partenaire obligé du financement du budget et autres, en l’occurrence le groupe Banque mondiale, la Tunisie n’a pas le choix et doit se doter et dans les délais les plus brefs d’un plan de réformes sérieux et répondant aux attentes de la BM et de ses principaux partenaires derrière. Bien évidemment, il est temps de former une équipe de négociateurs chevronnés mais aussi dont on a confiance auprès des instances financières internationales. On n’a plus droit à l’erreur à un temps où la sortie sur le marché international serait la plus périlleuse des options.

Aussi et surtout, il est temps de concrétiser les promesses d’aide des pays amis et frères et l’on croit que le Président Kaïs Saïed avait déjà entamé ses pourparlers avec certains pays et amis de la Tunisie dans ce sens. Un soutien qui tomberait à temps si certaines promesses d’annulation de la dette des pays les plus fragiles, dont la Tunisie semble évidemment faire partie, étaient honorées.

Mais comme le font remarquer plusieurs pays amis, il n’y a aucun suivi à cette politique d’annulation de la dette même si des voix l’avaient portée au plus haut niveau au sein de leurs sénats et autres parlements et gouvernements depuis 2011. Il était question de “soutenir la transition démocratique” ou de “soutenir le développement économique et le renforcement de la cohésion sociale en Tunisie”, à l’image de ce qui a été énoncé au sénat belge. Et pour ce faire, on reprend l’idée de former une équipe ad hoc d’experts négociateurs capables de convaincre nos partenaires et amis du sérieux de notre Etat et de sa détermination à poursuivre cette transition démocratique qui a été grippée par un statu quo politique infertile d’avant le 25 juillet.

Il y a une image à promouvoir, celle d’une Tunisie qui s’accroche à ses ambitions de rebondir et à un sursaut économique et sociétal, ce qui la remettrait de nouveau sur la carte des investissements extérieurs. Le temps est pour l’affichage des ambitions mais aussi pour l’élaboration d’un schéma sérieux des réformes à entretenir, notamment pour les secteurs piliers de toute démocratie en un temps d’open-gov et d’économie numérique. Là on pourra promouvoir les atouts d’une Tunisie nouvelle loin des tiraillements politiques qu’on a vus pousser certains à aller solliciter des interventions extérieures pour freiner la machine de tout un pays.

Et si l’on demande du secteur bancaire d’être solidaire en ces temps difficiles, on doit le demander aussi à tout politique et décideur patriote. “La démocratie est parfois compliquée”, comme nous l’a dit un ami de la Tunisie, un très haut responsable américain des Affaires étrangères,(ici même sur les colonnes de La Presse pour commenter le blocage politique dès lors attendu au niveau du Parlement avant même son élection), cependant il faut faire la part des choses entre défendre les principes de la démocratie et nuire à son pays, notamment en temps de grandes difficultés…

Nizar HAJBI

Partager l'article:

Articles Recents

S'abonner

VIDÉOS SPONSORISÉES
VIDÉOS SPONSORISÉES

00:00:32

Lancement du nouveau Huawei Nova Y61

Huawei Consumer Business Group annonce le lancement du HUAWEI nova Y61, le plus récent smartphone de la série HUAWEI nova Y.
00:01:21

Samsung innove dans le suivi santé et bien-être avec les Galaxy Watch5 et Galaxy Watch5 Pro

Les nouvelles Galaxy Watch5 Series proposent des fonctionnalités de suivi du sommeil pertinentes et un design personnalisé pour façonner les habitudes de santé et bien-être au quotidien.

CONTENUS SPONSORISÉS
CONTENUS SPONSORISÉS

Ramadan : Un Mois Propice pour rompre avec la cigarette

Le mois sacré de Ramadan offre une opportunité unique pour ceux qui désirent se libérer de l'emprise de la cigarette.

OPPO A78, le nouveau smartphone bientôt en Tunisie

OPPO, la marque leader sur le marché mondial des appareils connectés, vient d’annoncer l’arrivée sur le marché tunisien de son dernier smartphone A78, à partir du 1er septembre 2023.
00:03:27

OPPO Tunisie lance les nouveaux smartphones Reno8 T 4G, Reno8 T 5G, un design élégant et une fluidité totale

OPPO vient d’annoncer le lancement, en Tunisie, de ses derniers modèles de smartphones de la série Reno, les nouveaux Reno8 T et Reno8 T 5G, avec une offre spéciale durant tout le mois de mars 2023.

Oppo consolide sa position et met en avant la nouvelle technologie de son Reno7

OPPO, la marque internationale leader dans l’industrie des smartphones et des objets connectés, a développé ces dernières années sa position et ses activités en Tunisie, dans le cadre d’une extension sur les marchés de la région Moyen Orient et Afrique.

A lire également
A lire également

Tunisie Telecom : Une reconnaissance pour son engagement environnemental exemplaire

Tunisie Telecom a été distinguée lors de la 3ème édition du CSR POWER FORUM qui s'est tenue les 23 et 24 mai 2024 à Yasmine Hammamet, sous le thème "Une rentabilité durable, la nouvelle équation de performance de l'entreprise".

ARTES : Une année 2023 fructueuse avec un bénéfice net de 27 MDT et un dividende proposé de 0,400 DT par action

Le Conseil d'Administration de la société Automobile Réseau Tunisien...

La Tunisie et la Suisse s’unissent pour lutter contre le changement climatique

La Tunisie et la Suisse ont officialisé lundi 25 mai 2024 leur coopération pour la mise en œuvre de l'Accord de Paris sur le changement climatique.

Tunisie : Le gouvernement adopte des mesures pour le financement du budget et le soutien aux Tunisiens à l’étranger

Le gouvernement tunisien a donné son aval à deux mesures importantes lors d'un conseil des ministres tenu le 27 mai 2024

Bourse de Tunis : Le marché atteint un nouveau sommet mais les volumes restent faibles

Le marché boursier tunisien a connu une séance de hausse ce [jour de la semaine], avec l'indice de référence TUNINDEX gagnant 1,2% pour atteindre 9486,3 points, un nouveau record.

SAM : Une performance remarquable en 2023 avec un bond de 47% du résultat net et un dividende proposé de 0,460 DT par action

Le Conseil d'Administration de la Société Atelier du Meuble (SAM) s'est réuni ce jeudi 02 mai 2024 pour examiner les résultats de l'exercice 2023 et arrêter les états financiers individuels et consolidés de la société et de ses filiales au 31 décembre 2023.

SFBT : Augmentation de capital et négociation des actions nouvelles et des droits d’attribution

À partir du 28 mai 2024, les actions de la société SFBT connaîtront deux événements importants suite à l'augmentation de capital décidée par l'Assemblée Générale Extraordinaire du 24 avril 2024

Bourse de Tunis : Une semaine haussière marquée par l’optimisme des investisseurs

Le marché boursier tunisien a connu une semaine positive, avec une tendance résolument haussière pour l'indice TUNINDEX.