Economie, Petrofac reprend ses activités


Après un arrêt brutal de ses activités d’extractions de gaz naturel depuis plusieurs mois, la compagnie pétrolière britannique Petrofac reprend sa production sur l’île de Kerkennah, un archipel tunisien de la mer Méditerranée.

La compagnie pétrolière britannique Petrofac après une longue interruption. Une nouvelle qui a de quoi donner le sourire à la ministre de l’Energie des mines et des énergies renouvelables de Tunisie, Hela Cheikhrouhou. Depuis le 14 décembre 2016, le retour des protestations sociales sur l’île de Kerkennah (un archipel tunisien de la mer Méditerranée) donne du fil à retordre à l’Etat Tunisien. Petrofac menace depuis longtemps de quitter le pays. Des manifestants, qui ont investi la route empruntée par les camions de la compagnie pour l’acheminement du gaz bloquaient l’approvisionnement de la ville et la distribution.

Ce samedi 27 mai, l’entreprise a repris sa production en changeant l’itinéraire de la distribution : restant vigilant, Petrofac a choisi le port de Sidi Fraj pour contourner le blocage des routes menant au port de Sidi Youssef qui était habituellement utilisé.
A elle seule, la compagnie d’énergies couvre 12,5% de l’approvisionnement tunisien en électricité et partage avec l’Entreprise Tunisienne d’Activités Pétrolières (ETAP) la gestion du site d’exploitation de Chergui basé sur l’île. Depuis son arrivée en Tunisie en 2007, l’entreprise avait plusieurs fois exprimé son souhait de quitter le pays à cause de ses instabilités difficilement gérables

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici