Jihad Azour: Le FMI en contact permanent avec les autorités tunisiennes et attend un nouveau programme de réformes du gouvernement

Le directeur du département Moyen-Orient et Asie centrale du Fonds monétaire international (FMI), Jihad Azour, a affirmé, mardi, que le Fonds est en contact permanent avec les autorités tunisiennes pour fournir une assistance technique et des conseils. Le FMI suit également la situation dans le pays pour obtenir plus d’informations sur les plans des réformes et les politiques que le nouveau gouvernement adoptera, a-t-il encore dit.

En réponse à une question posée par l’agence Tap sur la disposition du FMI à aider la Tunisie pour surmonter la crise économique et sociale, notamment après la dégradation de sa note souveraine à « Caa1 », par l’agence de notation « Moody’s », il a déclaré qu’il tiendra des réunions au cours des prochains jours avec des membres du gouvernement. Et de poursuivre : « Il est important d’augmenter la croissance, et cela nécessite une réduction des dépenses publiques, une aide au secteur privé, qui a été touchée par la pandémie, outre la lutte contre l’inflation. »

Articles récents

A lire également