L’Etat Tunisienne pris en charge 8 dossiers d’entreprises industrielles sinistrées

Huit dossiers d’entreprises actives dans diverses industries et services y afférents ont été approuvés et trois autres ont été refusés, vu qu’elles ne répondent pas aux conditions pour bénéficier de l’avantage de prise en charge par l’Etat de la différence entre le taux d’intérêt des crédits d’investissement et la moyenne du taux d’intérêt sur le marché monétaire à raison de 3 points pour les crédits octroyés par les banques et les institutions bancaires en faveur des PME. Lors de la deuxième réunion de la Commission de gestion présidée, jeudi, par le ministre de l’Industrie et des PME, Salah Ben Youssef, en présence de la directrice générale de la promotion des Pme, Malika Krit et des représentants du secteur financier et bancaire, 11 dossiers ont été exposés.

Au total, jusqu’à l’heure actuelle, la direction générale de promotion des PME, a reçu 34 dossiers d’entreprises industrielles, actives dans les secteurs des industries alimentaires, des matériaux de construction, de la céramique et du verre ainsi que de l’agriculture. Le ministre a affirmé que l’Etat a pris en charge le soutien des entreprises sinistrées suite à la pandémie du Coronavirus, par la prise de mesures exceptionnelles, dont notamment le mécanisme précité, ce qui est de nature à contribuer à préserver la pérennité des entreprises et leurs emplois.

L’ensemble des crédits approuvés par les banques en faveur de ces entreprises s’élève à près de 16 MD, l’Etat prenant en charge plus de 2,2 MD.

Articles récents

A lire également