Les banques expliquent le retard dans la publication des indicateurs d’activité trimestriels

Le Conseil du marché financier ( CMF) a précisé, hier, que les banques qui tardent jusque-là à publier leurs indicateurs d’activité trimestriels relatifs au 2ème trimestre de 2020, ont expliqué ce retard par la poursuite de l’évaluation des coûts de report des crédits et du degré d’avancement de la constitution de réserves pour la couverture des risques, conformément aux dispositions prises dans le cadre de la lutte contre les répercussions de la crise de COVID-19.

Les banques ont aussi expliqué ce retard par l’obligation de conformité aux méthodes de calculs exigées par la Banque centrale de Tunisie.

Le CMF a indiqué que la réponse des banques fait suite au rappel qu’il a publié, le 8 juillet 2020, sur son site, à l’adresse des sociétés admises a la cote de la bourse, quant à la nécessité de publier leurs indicateurs d’activité relatifs au 2ème trimestre de l’exercice comptable 2020, au plus tard le 20 juillet 2020, conformément aux dispositions de l’article 21 de la loi n°94-117 du 14 novembre 1994 portant réorganisation du marché financier.

Il a souligné qu’il poursuivra ses efforts pour faire respecter le principe de transparence financière de manière à fournir aux investisseurs les informations nécessaires pour la prise de décision.

Articles récents

A lire également