dimanche, mars 7, 2021

Les banques expliquent le retard dans la publication des indicateurs d’activité trimestriels

Dans la même catégorie

L’endettement du secteur agricole très élevé

Les dettes du secteur agricole ont atteint 800,5 MD en 2020, représentant 25 mille agriculteurs, a déclaré le gouverneur...

Signature d’une convention entre BH BANK ET La CNRPS

La BH Bank et la Caisse nationale de retraite et de prévoyance sociale (Cnrps) ont signé une convention portant...

Pétrole: L’Opep+ prolonge pour l’essentiel sa baisse de production

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, réunis au sein du groupe Opep+, sont convenus jeudi de...

Chris Geiregat: La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, différente de celle de la décennie passée

« La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, une direction qui est différente de celle de la décennie...

TIA – APIA : Pour un meilleur accompagnement des investisseurs

M. Baligh Ben Soltane, président de l’Instance tunisienne de l’investissement ou Tunisia Invest Autority (TIA), et Mme Inji Dokki...

Le Conseil du marché financier ( CMF) a précisé, hier, que les banques qui tardent jusque-là à publier leurs indicateurs d’activité trimestriels relatifs au 2ème trimestre de 2020, ont expliqué ce retard par la poursuite de l’évaluation des coûts de report des crédits et du degré d’avancement de la constitution de réserves pour la couverture des risques, conformément aux dispositions prises dans le cadre de la lutte contre les répercussions de la crise de COVID-19.

Les banques ont aussi expliqué ce retard par l’obligation de conformité aux méthodes de calculs exigées par la Banque centrale de Tunisie.

Le CMF a indiqué que la réponse des banques fait suite au rappel qu’il a publié, le 8 juillet 2020, sur son site, à l’adresse des sociétés admises a la cote de la bourse, quant à la nécessité de publier leurs indicateurs d’activité relatifs au 2ème trimestre de l’exercice comptable 2020, au plus tard le 20 juillet 2020, conformément aux dispositions de l’article 21 de la loi n°94-117 du 14 novembre 1994 portant réorganisation du marché financier.

Il a souligné qu’il poursuivra ses efforts pour faire respecter le principe de transparence financière de manière à fournir aux investisseurs les informations nécessaires pour la prise de décision.

Articles récents

Kais Saied renouvelle ses félicitations au Groupe Telnet

Le président de la République, Kais Saied, a renouvelé, jeudi, ses félicitations au Groupe Telnet, qui a réussi à...

A lire également