La fleur d’oranger bigaradier de Nabeul, une portée économique, une expérience touristique

Date:

  • Il existe plus de 120.000 pieds de bigaradiers s'étendant sur 480 hectares dans le gouvernorat de Nabeul.
  • Plus de 220 tonnes de fleurs d'oranger ont été récoltées en 2023. 1000 kilos de fleurs d'oranger bigaradier produisent un seul kilo de néroli.
  • Le prix de l'huile essentielle à l'export (le néroli) varie entre 3000 et 5000 euros le kilogramme.

Le 19 avril courant, une journée de promotion de l’eau de fleurs d’oranger à Nabeul a été organisée dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de valorisation et de promotion des produits du terroir dans la région pilote de Nabeul, un travail collaboratif mené en étroite collaboration entre la Direction générale de la production Agricole (DGPA), l’Agence de Promotion des Investissements Agricoles (APIA) et le Commissariat Régional de Tourisme (CRT) avec l’appui du projet PAMPAT, un projet de promotion des produits de terroir mis en œuvre par l’ONUDI (Organisation des Nations unies pour le développement industriel) et financé par le Secrétariat d’Etat à l’Economie Suisse.

Il s’agit de mieux faire connaître les spécificités de ce produit du terroir, phare de la région, le valoriser dans une démarche de développement économique et social en général et touristique en particulier notamment à travers le développement d’un parcours autour de ce produit emblématique permettant au visiteur de vivre une expérience immersive qui retrace toutes les étapes d’un cérémonial unique, comme l’a indiqué Mme Samia Azzabi, experte en marketing sectoriel et territorial au sein de l’équipe du projet PAMPAT.

C’est donc à ce titre que les participants, dont des journalistes et des représentants d’agences de voyage, ont bénéficié d’une visite de terrain qui leur a permis de découvrir de visu les différentes étapes d’exploitation du bigaradier.

D’abord à Oued Souhil où, sur une parcelle de bigaradier, ils ont pu découvrir l’histoire et les vertus de cet arbre.

La deuxième étape les a conduits vers la Société Mutuelle de Base des Services Agricoles (Ettaaouen El Filahi à Nabeul) pour voir de près les techniques de distillation modernes et traditionnelles et l’extraction du néroli.

M. Ikbel Kort, président du conseil d’administration de la Société Mutuelle de Base des Services Agricoles (SMBSA), a expliqué que la coopérative a élaboré toute une chaîne de production dans ses locaux autour de la fleur d’oranger qui traite le processus de sa transformation en commençant par la distillation jusqu’à la commercialisation tout en passant par stockage et le conditionnement, avec la mise en place d’un showroom où elle expose et vend les différents produits de son nouveau brand dénommé « Fechka Flower ».

Ensuite, et à l’occasion du Festival de l’eau de fleur d’oranger à Dar Nabeul (Médina de Nabeul) qui se déroulait au même moment et durant tout le weekend, se tenaient des expositions-ventes d’eau de fleurs d’oranger, des produits cosmétiques à base de fleurs d’oranger ainsi que des produits de l’artisanat. Cela a constitué une occasion pour montrer la diversité des produits découlant de la valorisation de ce produit sous différentes formes.
Les participants ont appris lors de cette visite guidée que les fleurs d’oranger sont généralement cueillies à la main et sont distillées à la vapeur pour en extraire l’eau ou l’hydrolat de fleur d’oranger.

De son côté, M. Moez Naïri, expert national en monitoring et appui au développement territorial au PAMPAT, a souligné que l’objectif de l’opération dans sa globalité était d’abord de mettre en exergue l’importance de la fleur d’oranger dans la région de Nabeul et de permettre au visiteur de découvrir différentes activités autour des fleurs d’oranger en participant à leur cueillette, en découvrant le processus méticuleux de distillation de l’eau florale et de néroli, en assistant aux activités et aux ateliers dédiés et finalement en allant déguster des plats et des mets préparés à base de l’eau florale de bigaradier et d’essayer des produits cosmétiques à base de néroli aux senteurs magiques.

La technique de distillation de l’hydrolat de bigaradier est une technique ancestrale qui remonte à l’époque andalouse au XVIème siècle. L’eau de fleurs d’oranger, connue sous le nom de “Zahr” en dialecte tunisien, est fortement ancrée dans le quotidien des Nabeuliens. Le “Zahr” est un ingrédient clé dans la gastronomie locale et utilisé pour rehausser le goût des salades, du couscous, des pâtisseries et surtout du café. Ce produit ancestral est également préconisé dans la médecine traditionnelle contre l’insomnie, la migraine ou les coups de soleil vu ses vertus apaisantes. Par ailleurs, sa senteur agréable fait de lui un parfum traditionnel naturel très prisé utilisé dans diverses occasions, notamment pour souhaiter la bienvenue à des hôtes que l’on reçoit. Pour les nouveaux mariés, un rituel porte-bonheur consiste à les asperger d’eau de fleur d’oranger pour leur souhaiter un avenir radieux.

Les fleurs d’oranger sont également utilisées pour la production, par distillation, du néroli qui figure parmi les essences les plus recherchées dans le secteur de la parfumerie et des senteurs. A Nabeul, la distillation se fait surtout de façon artisanale, mais il existe aussi des entreprises tunisiennes très compétitives à l’international qui fournissent les grandes marques d’enseignes de cosmétiques.

Les voies de valorisation du bigaradier à travers ses fleurs, ses feuilles, ses oranges amères (pulpe, graines et écorce) dans le secteur de la cosmétique et de l’agroalimentaire sont multiples. A titre d’exemple, on constate un fort potentiel pour l’absolue d’eau de fleurs d’oranger, la concrète de fleurs et les marmelades à partir des oranges amères pelées.

M. Zouhair Belamine, Président de l’Association de Sauvegarde de la Médina de Nabeul (ASVN), a apporté plus de détails sur le processus : « la cueillette des fleurs d’oranger s’effectue à partir de la deuxième moitié du mois de mars jusqu’à fin avril ou début mai, rappelle-t-il. La cueillette est soumise à un rituel spécifique respectant les particularités de la fleur d’oranger. Elle se déroule en trois étapes, la deuxième étant la plus importante car elle donne les meilleures fleurs et une qualité supérieure de l’eau et de l’huile distillées.

Le bigaradier est un arbre qui peut résister à la sécheresse et ne nécessite pas de grandes quantités d’eau. Il peut être exploité de diverses manières selon les différentes étapes de sa vie : les feuilles, les fleurs, les graines et les fruits mûrs. Les huiles essentielles des fleurs d’oranger sont utilisées dans la fabrication des produits cosmétiques de grandes marques. Le fruit est, lui, exploité dans la production de jus qui possèdent un goût spécifique et qui jouit de nombreuses vertus. Il est par exemple conseillé pour les régimes et la perte de poids. »

Le projet PAMPAT intervient sur différents axes de promotion des produits du terroir, en partenariat avec tous les partenaires concernés dans le cadre de la Stratégie Nationale de Valorisation et de Promotion des Produits de Terroir lancée en 2022 dans deux zones pilotes : Nabeul et Kairouan. A Nabeul, trois produits phares ont été sélectionnés : la fleur d’oranger, la harissa et la figue de barbarie tardive de Bouargoub qui bénéficient d’un programme de soutien au développement pour montrer la richesse de cette région et le potentiel permettant de développer de nouvelles expériences touristiques.

« Plusieurs activités sont menées, ajoute encore Mme Samia Azzabi, pour assurer la promotion d’une région donnée par le biais de ses produits locaux phares ; nous visons à créer une dynamique économique à travers des activités autour de ses produits ».

Le projet inclut également un appui technique aux producteurs à plusieurs niveaux, allant de l’obtention de certifications à l’amélioration de la qualité en passant par le développement et l’innovation dans les produits. Le volet marketing est également pris en considération à travers un appui en branding, en marketing digital et en commerce électronique.

L’objectif ultime étant de favoriser l’accès aux marchés pour les opérateurs de leurs produits du terroir phares. L’accompagnement se fait jusqu’à la phase de la commercialisation pour leur permettre de vendre mieux et pas seulement sur le marché local mais aussi à l’international.

Cette démarche permettra de montrer la voie aux différents acteurs de la région pour mettre les produits du terroir au cœur d’une approche de développement économique intégrant une dimension touristique qui s’articule autour d’expériences immersives permettant la diversification de l’offre touristique.

Partager l'article:

Articles Recents

S'abonner

VIDÉOS SPONSORISÉES
VIDÉOS SPONSORISÉES

00:00:32

Lancement du nouveau Huawei Nova Y61

Huawei Consumer Business Group annonce le lancement du HUAWEI nova Y61, le plus récent smartphone de la série HUAWEI nova Y.
00:01:21

Samsung innove dans le suivi santé et bien-être avec les Galaxy Watch5 et Galaxy Watch5 Pro

Les nouvelles Galaxy Watch5 Series proposent des fonctionnalités de suivi du sommeil pertinentes et un design personnalisé pour façonner les habitudes de santé et bien-être au quotidien.

CONTENUS SPONSORISÉS
CONTENUS SPONSORISÉS

Ramadan : Un Mois Propice pour rompre avec la cigarette

Le mois sacré de Ramadan offre une opportunité unique pour ceux qui désirent se libérer de l'emprise de la cigarette.

OPPO A78, le nouveau smartphone bientôt en Tunisie

OPPO, la marque leader sur le marché mondial des appareils connectés, vient d’annoncer l’arrivée sur le marché tunisien de son dernier smartphone A78, à partir du 1er septembre 2023.
00:03:27

OPPO Tunisie lance les nouveaux smartphones Reno8 T 4G, Reno8 T 5G, un design élégant et une fluidité totale

OPPO vient d’annoncer le lancement, en Tunisie, de ses derniers modèles de smartphones de la série Reno, les nouveaux Reno8 T et Reno8 T 5G, avec une offre spéciale durant tout le mois de mars 2023.

Oppo consolide sa position et met en avant la nouvelle technologie de son Reno7

OPPO, la marque internationale leader dans l’industrie des smartphones et des objets connectés, a développé ces dernières années sa position et ses activités en Tunisie, dans le cadre d’une extension sur les marchés de la région Moyen Orient et Afrique.

A lire également
A lire également

La société ASSAD condamné à une amende de 234 MDT pour des infractions liées aux vieilles batteries

L'Accumulateur Tunisien Assad a annoncé aujourd'hui qu'un tribunal de première instance l'a condamné à une amende de 234 millions de dinars tunisiens (environ 77 millions de dollars américains) pour des infractions liées au traitement des vieilles batteries.

Bourse de Tunis : BIAT recule, BH Bank s’envole, SAH en baisse et One Tech Holding stable

BIAT a été la valeur la plus affectée de la séance, cédant 2,75% à 99,200 DT. À l'inverse, BH Bank a poursuivi sa progression, gagnant 1,68% pour atteindre 13,880 DT.

BH Bank : Performance solide au deuxième trimestre 2024

BH Bank a connu une progression de ses activités au deuxième trimestre 2024, avec une augmentation de l'encours des créances sur la clientèle de 1,6% pour atteindre 10 739 MDT à fin juin 2024.

Ennakl Automobiles : Une performance remarquable au premier semestre 2024

Ennakl Automobiles confirme sa position de leader des concessionnaires automobiles en Tunisie en s'emparant de la première place pour le premier semestre de l'année 2024, avec 3 351 immatriculations et une part de marché de 12,6%.

L’UIB affiche une performance solide au premier semestre 2024 avec une hausse de 4,4% de son Produit Net Bancaire

L'Union Internationale de Banques (UIB) annonce des résultats positifs pour le premier semestre 2024, marqués par une augmentation de 4,4% de son Produit Net Bancaire (PNB) pour atteindre 267 MDT

Bourse de Tunis : Légère hausse à l’issue d’une séance peu animée

La Bourse de Tunis a connu une séance calme mercredi, clôturant avec une légère hausse de 0,03%.

Tawasol Group Holding : Une performance solide au premier semestre 2024 avec une croissance de 19% du chiffre d’affaires

Tawasol Group Holding annonce des résultats solides pour le premier semestre 2024, avec un chiffre d'affaires en hausse de 19% à 22,3 MDT par rapport à la même période de l'année précédente.

Bourse de Tunis : Quatrième hausse consécutive pour le Tunindex

Le marché boursier tunisien a poursuivi sa tendance haussière mardi, enregistrant sa quatrième séance consécutive de gains