Bourses européennes: baisse après les mots de la Fed

Date:

Les Bourses européennes ont terminé dans le rouge jeudi, à l’exception du FTSE, alors que les investisseurs ont digéré les dernières annonces de la Réserve fédérale (Fed) ainsi qu’une salve de résultats d’entreprises.

À Paris, le CAC 40 a perdu 0,88% à 7.914,65 points, tandis que le Dax allemand reculait de 0,15% et le Footsie britannique progressait de 0,63%.

L’indice EuroStoxx 50 a terminé la séance sur une baisse de 0,53%, contre 0,20% pour le FTSEurofirst 300 et 0,19% pour le Stoxx 600.

Les indices actions européens ont reculé alors que la Fed a signalé mercredi que le reflux limité de l’inflation ces derniers mois la forcerait à maintenir ses taux élevés plus longtemps qu’attendu.

« La confiance (dans le retour de l’inflation à sa cible) n’est pas facile à prédire, et après les surprises de ce début d’année, nous nous attendons à ce que plusieurs mois de baisse de l’inflation soient nécessaires pour donner cette confiance » à la Fed, écrivent les stratégistes de Société Générale.

« Par conséquent, des baisses de taux ne semblent possibles qu’à la fin de l’année, et ce besoin de confiance laisse peu de place pour de nouvelles surprises à la hausse ».

A ce titre, les inscriptions au chômage ont été une nouvelle fois inférieures aux attentes la semaine dernière, selon les chiffres de jeudi, indiquant que le déséquilibre entre offre et demande de travail peine à se résorber.

Les actifs européens souffrent de cette perspective, qui implique que l’écart entre la politique monétaire européenne et américaine ira croissant et favorisera les actifs en dollars.

Les indicateurs PMI définitifs pour le secteur manufacturier sont par ailleurs venus rappeler jeudi l’écart entre la dynamique économique américaine et européenne, la zone euro commençant à se remettre d’un an et demi d’activité atone, tandis que la croissance américaine demeure robuste.

Les résultats d’entreprises ont également animé les échanges jeudi, le FTSE britannique ayant notamment été soutenu par les bons résultats de Shell et de Standard Chartered.

A WALL STREET

La Bourse de New York avance, la Fed ayant souligné mercredi qu’un retour de l’inflation à sa cible sans hausse importante du chômage demeurait son scénario de base.

A l’heure de la clôture en Europe, les échanges à la Bourse de New York indiquaient une progression de 0,44% pour le Dow Jones, contre 0,4% pour le Standard & Poor’s 500, et 0,81% pour le Nasdaq Composite.

VALEURS

Worldline a fait état jeudi d’une croissance organique de 2,5% de son chiffre d’affaires au premier trimestre, et a bondi de 10,57%.

Teleperformance a avancé de 14,2% après la publication d’un chiffre d’affaires au premier trimestre moins mauvais qu’attendu.

Imerys a progressé de 12,02% après avoir fait état de perspectives encourageantes jeudi.

Novo Nordisk a relevé jeudi ses perspectives pour 2024, mais moins fortement que ce que n’espéraient les marchés, ce qui a fait reculer le titre de 2,74%.

ING a annoncé jeudi un rachat d’actions de 2,5 milliards d’euros, à la suite d’une performance trimestrielle jugée forte, et a avancé de 6,43%.

A.P. Moller-Maersk a fait état jeudi d’un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes, mais a manqué les estimations d’Ebit et a reculé de 4,38%.

Hugo Boss a signalé jeudi que la demande continuait de reculer dans certaines géographies, dont la Chine, et s’est replié de 6,53%.

Shell a progressé de 2,3% après avoir posté des résultats supérieurs aux attentes.

Standard Chartered a gagné 8,7% après avoir publié un profit avant taxe en hausse de 5,5% au premier trimestre, supérieur aux attentes des analystes.

TAUX

Les marchés obligataires sont demeurés calmes jeudi, les investisseurs digérant les derniers commentaires de la Fed.

A la clôture des marchés de taux en Europe, le rendement du Treasury à dix ans prenait 1,7 pb à 4,6078%, contre un repli de 2,5 pb pour le taux à deux ans, à 4,9143%.

Le rendement du dix ans allemand a reculé de 2,8 pb à 2,554%, tandis que celui du taux à deux ans a cédé 3 pb à 2,999%.

CHANGES

L’euro et la livre se replient face au dollar alors que les nouvelles inscriptions au chômage ont reculé plus qu’attendu aux États-Unis.

Le dollar perd 0,1% face à un panier de devises de référence, tandis que l’euro cède 0,05% à 1,0704 dollar. La livre sterling se replie de 0,19% à 1,2501 dollar.

PÉTROLE

Le brut hésite après les chiffres des nouvelles inscriptions au chômage, tandis que des données de l’Energy Information Administration ont montré que les stocks de pétrole aux États-Unis ont atteint leur plus haut niveau depuis juin.

Le Brent est stable à 83,44 dollars le baril, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) décroît de 0,25% à 78,8 dollars.

Partager l'article:

Articles Recents

S'abonner

VIDÉOS SPONSORISÉES
VIDÉOS SPONSORISÉES

00:00:32

Lancement du nouveau Huawei Nova Y61

Huawei Consumer Business Group annonce le lancement du HUAWEI nova Y61, le plus récent smartphone de la série HUAWEI nova Y.
00:01:21

Samsung innove dans le suivi santé et bien-être avec les Galaxy Watch5 et Galaxy Watch5 Pro

Les nouvelles Galaxy Watch5 Series proposent des fonctionnalités de suivi du sommeil pertinentes et un design personnalisé pour façonner les habitudes de santé et bien-être au quotidien.

CONTENUS SPONSORISÉS
CONTENUS SPONSORISÉS

Ramadan : Un Mois Propice pour rompre avec la cigarette

Le mois sacré de Ramadan offre une opportunité unique pour ceux qui désirent se libérer de l'emprise de la cigarette.

OPPO A78, le nouveau smartphone bientôt en Tunisie

OPPO, la marque leader sur le marché mondial des appareils connectés, vient d’annoncer l’arrivée sur le marché tunisien de son dernier smartphone A78, à partir du 1er septembre 2023.
00:03:27

OPPO Tunisie lance les nouveaux smartphones Reno8 T 4G, Reno8 T 5G, un design élégant et une fluidité totale

OPPO vient d’annoncer le lancement, en Tunisie, de ses derniers modèles de smartphones de la série Reno, les nouveaux Reno8 T et Reno8 T 5G, avec une offre spéciale durant tout le mois de mars 2023.

Oppo consolide sa position et met en avant la nouvelle technologie de son Reno7

OPPO, la marque internationale leader dans l’industrie des smartphones et des objets connectés, a développé ces dernières années sa position et ses activités en Tunisie, dans le cadre d’une extension sur les marchés de la région Moyen Orient et Afrique.

A lire également
A lire également

L’inflation en zone euro ralentit légèrement à 2,5% en juin, confirmant les estimations préliminaires

L'inflation dans la zone euro a légèrement ralenti en juin, selon les chiffres définitifs d'Eurostat publiés mercredi.

L’inflation britannique stagne à 2% en juin : incertitudes sur les perspectives d’assouplissement monétaire de la BoE

L'inflation britannique a contrecarré les attentes en restant stable à 2% en juin, s'éloignant des prévisions d'une légère décrue.

Demande de crédit des ménages en zone euro : rebond après deux ans de baisse

Une éclaircie sur le front du crédit ? Selon l'enquête de la Banque centrale européenne (BCE) publiée ce jour, la demande de prêts des ménages en zone euro repart à la hausse pour la première fois depuis deux ans.

Vivendi pourrait introduire Canal+ en bourse à Londres

Vivendi, le groupe français de médias et de télécommunications contrôlé par Vincent Bolloré, envisage de mettre en bourse sa filiale Canal+ à Londres, selon des informations de Bloomberg.

Audi Bruxelles menacé de fermeture : incertitude pour l’avenir du site et de ses 3.000 employés

L'avenir de l'usine Audi Bruxelles est en suspens. Le constructeur automobile allemand a annoncé hier son intention de restructurer le site, qui produit actuellement environ 50 000 véhicules par an, en raison d'une baisse de la demande de véhicules électriques (VE) et de "défis structurels de longue date".

France: Moody’s considère le résultat des élections comme « négatif » pour la note de crédit

L'agence de notation Moody's a averti mardi que le résultat des élections législatives en France est négatif pour la note de crédit du pays.

Berlin empêche la vente d’une filiale de Volkswagen à une entreprise chinoise

Le gouvernement allemand a stoppé la vente de la division turbines à gaz de MAN Energy Solutions, filiale de Volkswagen, à une société chinoise.

Les Bourses européennes plongent dans le rouge : le spectre d’une France ingouvernable plane

Les marchés européens ont clôturé en baisse mardi, plombés par les inquiétudes croissantes liées à la situation politique en France.