La GIZ, l’APII et AFKAR s’associent pour soutenir les investissements de la diaspora en Tunisie

Une Convention de Partenariat a été signée, mardi, au siège de l’APII, entre l’Agence de coopération technique allemande (GIZ), l’agence de promotion de l’industrie et l’innovation (APII) et l’incubateur Afkar, dans l’objectif de favoriser les investissements de la diaspora tunisienne et la création d’emplois en Tunisie.

Cette convention vise à promouvoir et améliorer le soutien et l’accompagnement des entrepreneurs membres de la Diaspora tunisienne à travers le programme d’incubation “Diaspora For Development ” (D4D) mis en œuvre par l’incubateur Afkar.

A travers cette Convention les trois parties s’engageront à fournir chacune de son côté, les compétences dont elles disposent pour faciliter la mise en œuvre des objectifs du programme D4D et s’allieront autour d’un partenariat public- privé visant la mobilisation de la diaspora pour l’investissement et la création d’emplois en Tunisie.

La Convention permettra également, la mise des pépinières de l’APII, à la disposition des membres de la diaspora issus des différentes régions, lesquels ont bénéficié du programme D4D et ce dans au moins huit régions de la Tunisie.

La GIZ, l’APII et AFKAR participeront aux efforts de communication pour la mobilisation des compétences tunisiennes à l’étranger, à travers divers événements et manifestations qui seront organisés en Tunisie et à l’étranger dès que la situation sanitaire le permettra.

D4D a été mis en place par la GIZ en partenariat avec AFKAR dans le cadre du projet “Mobilisation de la diaspora” qui constitue la deuxième composante du programme global “ProGreS Migration” mis en œuvre par la GIZ avec le cofinancement de l’Union européenne en Tunisie et en partenariat avec le ministère de l’Industrie, de l’Energie et des Mines et l’APII en tant que chef de file.

Le programme D4D est destiné aux entrepreneurs membres de la diaspora résidents dans cinq pays européens, à savoir l’Allemagne, la France, l’Italie, la Belgique et la Suisse. Depuis le mois d’avril D4D a accompagné des entrepreneurs dont les profils et les idées varient et touchent à divers secteurs, tels que l’agriculture, l’éducation, les TIC et le tourisme.

A cause de la pandémie COVID-19, le programme d’accompagnement s’est déroulé de manière digitale à travers une plateforme d’incubation virtuelle et a réussi déjà à assurer la création de six entreprises.

- Advertisement -

Articles récents

A lire également