vendredi, février 26, 2021

Marouane El Abassi : la BCT a su faire preuve d’une grande flexibilité et saura prendre les mesures qu’exigera cette situation particulière

Dans la même catégorie

Situation financière du pays: Réserves de change dans le rouge

Selon la méthode ARA, régime flottant, la fourchette d’adéquation des réserves d’un pays doit être comprise entre 100% à...

Dégradation de la notation souveraine de la Tunisie par Moody’s: Les analystes s’inquiètent et espèrent un réveil des consciences

La Tunisie a subi, encore une fois, une dégradation de sa note souveraine, par l’agence Moody’s. L’agence de notation...

QNB remporte 7 prix prestigieux dans le cadre de l’enquête d’Euromoney sur les services de Banque Privée

Le groupe QNB, la plus grande institution financière au Moyen-Orient et en Afrique (MEA), a été primée pour ses...

Tunisie — Allemagne: Lancement de fonds d’appui directs au profit des associations tunisiennes

Les micro-projets doivent être d’intérêt commun et avoir un impact immédiat et être réalisés durant l’année en cours. L’ambassade de...

Tunisie Valeurs | Bilan des activités bancaires du dernier trimestre 2020: Challenge relevé !

«Tunisie valeurs : la Maison de l’épargnant » a publié le bilan portant sur les activités des banques relatif...

M. Marouane EL ABASSI, Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), a présidé, mardi 11 juin 2020, une réunion consacrée au secteur du tourisme. Ont pris part à ce rendez-vous, deux délégations représentant respectivement la Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie (FTH) et la Fédération Tunisienne des Agences de Voyages et de Tourisme (FTAV) conduites par leurs présidents respectifs, MM. Khaled Fakhfakh et Jabeur Ben Attouch.

Les débats ont été notamment axés sur la portée des mesures récemment prises, visant à soutenir le secteur du tourisme qui demeure un secteur «stratégique» et «à fort effet multiplicateur» selon M. El Abassi, qui a précisé que « la BCT suit de près l’implémentation des mesures exceptionnelles de soutien et accorde une attention particulière à leur évaluation afin de pouvoir mieux anticiper ».

C’est dans ce sens, a-t-il expliqué, que la BCT tient à instaurer un dialogue constructif avec les représentants des organisations nationales et sectorielles, et ce, pour rester à leur écoute et assurer un suivi des problématiques auxquelles pourrait faire face le tissu productif. Selon M. El Abassi, « la BCT a su faire preuve d’une grande flexibilité et saura prendre les mesures qu’exigera cette situation particulière ».

Il a rappelé, à cet effet, que la BCT a décidé d’agir de manière proactive dès les premiers signes de généralisation de la pandémie de la Covid-19. « Cette orientation, a-t-il souligné, n’aurait été possible sans le travail réalisé depuis 2018, notamment au niveau de la politique monétaire, et qui a permis à la BCT de prendre des mesures exceptionnelles au niveau de son taux directeur et de sa politique de refinancement dans le but de contribuer à assouplir les conditions de financement des entreprises ou des particuliers et d’assurer la liquidité des banques et de l’économie ».

Articles récents

Situation financière du pays: Réserves de change dans le rouge

Selon la méthode ARA, régime flottant, la fourchette d’adéquation des réserves d’un pays doit être comprise entre 100% à...

A lire également