La BERD et l’UE soutiennent le laboratoire Industrie pharmaceutiques Saïd IPS

Date:

La BERD et l’Union européenne (UE) a aidé le laboratoire pharmaceutique IPS à améliorer son modèle opérationnel et à élaborer une démarche de développement durable au sein de leur organisation.

En 1993, le pharmacien Nabil Said établit un des premiers laboratoires pharmaceutiques en Tunisie. Afin de promouvoir le transfert de connaissances et de technologies, IPS noue progressivement des partenariats avec d’autres compagnies pharmaceutiques internationales, cette initiative ayant pour effet de renforcer sa position sur le marché domestique. L’expérience qu’IPS acquiert fil des années lui permet finalement de développer sa propre marque de médicaments génériques.

Depuis le lancement d’IPS, l’entreprise a connu une croissance assez stable sur le marché domestique. La réussite du groupe incite M. Nabil à étendre et à internationaliser ses activités. Pourtant, des défis liés à la gestion de la production tels que la surconsommation des matières premières, ainsi que d’autres problématiques, empêchaient son entreprise de passer à la vitesse supérieure.

Le programme de Conseil aux petites entreprises de la BERD, financé en Tunisie par l’Union européenne, a aidé l’entreprise à surmonter ses difficultés opérationnelles. La BERD a fourni à IPS les conseils d’un expert qui a aidé l’entreprise à mettre en place une stratégie pour percer le marché international. Grâce au projet de consultance, l’entreprise a implanté un nouveau système informatique afin de rationaliser les processus et minimiser les risques d’erreurs.

Dans les pays d’intervention de la BERD touchés par la crise sanitaire, les petites entreprises se mobilisent pour apporter leur soutien à la lutte contre le coronavirus. Le cas d’IPS est un exemple parfait d’une PME qui a intensifié sa production pour s’engager de manière concrète.

En partenariat avec l’Association tunisienne des médicaments génériques, IPS a fait don d’une importante quantité de médicaments à travers le ministère de la Santé publique tunisienne.

“Les médicaments génériques que nous produisons sont utilisés dans le traitement des effets symptomatiques du coronavirus tels que le paracétamol et la vitamine C. On espère pouvoir contribuer de manière significative à la réponse du Ministère de la Santé,” explique M Nabil Said.

Ce don de médicaments essentiels, qui a ciblé 19 unités hospitalières de l’intérieur du pays, permettra de mieux affronter le coronavirus et de soigner les patients atteints de maladies chroniques.

Partager l'article:

Articles Recents

S'abonner

VIDÉOS SPONSORISÉES
VIDÉOS SPONSORISÉES

00:00:32

Lancement du nouveau Huawei Nova Y61

Huawei Consumer Business Group annonce le lancement du HUAWEI nova Y61, le plus récent smartphone de la série HUAWEI nova Y.
00:01:21

Samsung innove dans le suivi santé et bien-être avec les Galaxy Watch5 et Galaxy Watch5 Pro

Les nouvelles Galaxy Watch5 Series proposent des fonctionnalités de suivi du sommeil pertinentes et un design personnalisé pour façonner les habitudes de santé et bien-être au quotidien.

CONTENUS SPONSORISÉS
CONTENUS SPONSORISÉS

Ramadan : Un Mois Propice pour rompre avec la cigarette

Le mois sacré de Ramadan offre une opportunité unique pour ceux qui désirent se libérer de l'emprise de la cigarette.

OPPO A78, le nouveau smartphone bientôt en Tunisie

OPPO, la marque leader sur le marché mondial des appareils connectés, vient d’annoncer l’arrivée sur le marché tunisien de son dernier smartphone A78, à partir du 1er septembre 2023.
00:03:27

OPPO Tunisie lance les nouveaux smartphones Reno8 T 4G, Reno8 T 5G, un design élégant et une fluidité totale

OPPO vient d’annoncer le lancement, en Tunisie, de ses derniers modèles de smartphones de la série Reno, les nouveaux Reno8 T et Reno8 T 5G, avec une offre spéciale durant tout le mois de mars 2023.

Oppo consolide sa position et met en avant la nouvelle technologie de son Reno7

OPPO, la marque internationale leader dans l’industrie des smartphones et des objets connectés, a développé ces dernières années sa position et ses activités en Tunisie, dans le cadre d’une extension sur les marchés de la région Moyen Orient et Afrique.

A lire également
A lire également

La Tunisie réaffirme son engagement à soutenir l’industrie aéronautique

Le gouvernement tunisien a réitéré son engagement à soutenir l'industrie aéronautique en tant que secteur stratégique pour la croissance économique du pays.

Le Registre des Entreprises se tourne vers la digitalisation à 90% d’ici 2025

La numérisation des services du Registre des Entreprises (RNE) devrait atteindre 90% d'ici à la mi-2025, selon son directeur général, Adel Chouari. Cette initiative vise à simplifier et à accélérer les démarches administratives pour les entreprises tunisiennes.

Tunisie : Hausse de 7% des nouvelles entreprises en 2024, signe d’une reprise économique

D'après Adel Chouari, directeur général du Registre national des entreprises (RNE), le nombre d'entreprises enregistrées en Tunisie a connu une croissance annuelle de 7% à fin février 2024.

L’Italie accorde 50 millions d’euros à la Tunisie pour son budget

Une bouffée d'air frais pour les finances tunisiennes ! Un accord de soutien au budget général de l'Etat a été signé le 17 avril dernier entre la Tunisie et l'Italie.

Le Conseil de la concurrence dit non aux prix imposés la Compagnie des comptables de Tunisie

Le Conseil de la concurrence a frappé un nouveau coup contre les pratiques anticoncurrentielles en Tunisie.

Wifak Bank : Premier trimestre 2024 exceptionnel avec un bond de 23% du PNB et des indicateurs clés en hausse

Wifak Bank démarre l'année 2024 sur une note très positive en publiant des résultats exceptionnels pour le premier trimestre.

TLF affiche une croissance fulgurante de 47% de son résultat net en 2023

Tunisie Leasing et Factoring (TLF) affiche une performance remarquable pour l'année 2023, avec un résultat net excédentaire de 24 millions de dinars. Ce chiffre représente une hausse significative de 47% par rapport aux 16,6 millions de dinars réalisés en 2022.

Le FMI visent à corriger les déséquilibres budgétaires au sein de la zone euro

La France et l'Italie devraient diminuer leurs dépenses plus rapidement qu'au rythme actuel afin de garder leurs niveaux de dette sous contrôle, tandis que l'Allemagne devrait dépenser davantage pour soutenir sa croissance, a déclaré vendredi le Fonds monétaire international (FMI) dans ses perspectives économiques régionales pour l'Europe.