mardi, septembre 22, 2020

Russie: le rouble s’apprécie de 18% face au dollar entre avril et septembre 2018

Dans la même catégorie

La Foire du Meuble, de l’Ameublement et de la Décoration du 24 septembre au 5 octobre au Palais des Expositions du Sahel !

Prix imbattables et multitude de promotions durant la prochaine édition de la Foire du Meuble, de l’Ameublement et de...

Investissements directs étrangers : Une dynamique recrudescente

La disparité régionale persiste au détriment des régions, en matière de développement et d’accès à l’emploi. L’Agence de promotion de...

Arab Tunisian Bank- Un résultat net quasiment inchangé à 5,1 MDT au 30 juin 2020

Les états financiers semestriels de l'Arab Tunisian Bank arrêtés au 30 Juin 2020 font ressortir une hausse de 16,64%...

Tarek Cherif: «Le projet de loi relatif à l’intégration de l’économie parallèle ne comporte pas de mesures concrètes pour dynamiser l’économie»

Le projet de loi relatif à l'intégration de l'économie parallèle et à la lutte contre l'évasion fiscale, ne comporte...

MAC SA : « 2020, l’année de tous les défis pour les banques tunisiennes » et l’adoption des normes IFRS en 2021

L'intermédiaire en Bourse MAC S.A vient de publier une note sur les banques tunisiennes intitulée « 2020, l’année de...

Entre avril et mi-septembre 2018, le rouble s’est déprécié de près de 18% face au dollar malgré l’amélioration des fondamentaux macroéconomiques russes. Ces pressions à la baisse reflètent les sorties de capitaux étrangers liées à l’annonce de nouvelles sanctions américaines en avril, puis en août, et au risque qu’elles soient encore durcies après les élections de mi-mandat. La part de la dette souveraine détenue par les investisseurs étrangers a ainsi baissé à 26,6% au 1er septembre (contre 34,5% en avril).

Néanmoins, en relevant ses taux directeurs de 25 points de base (pb) le 14 septembre dernier, et en interrompant ses achats de devises pour le compte du ministère des Finances, la banque centrale a interrompu le mouvement de dépréciation de sa monnaie, qui s’est renforcée de 6% depuis. Par ailleurs, les tensions sur les marchés monétaire et obligataire sont restées contenues. Entre avril et septembre, les rendements à dix ans sur la dette souveraine ont augmenté de seulement 100 pb, les taux sur les dépôts ont baissé et la hausse des CDS à cinq ans s’est limitée à 25 pb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Investissements directs étrangers : Une dynamique recrudescente

La disparité régionale persiste au détriment des régions, en matière de développement et d’accès à l’emploi. L’Agence de promotion de...

Les Bourses européennes ont vécu leur pire journée depuis juin

Les Bourses européennes ont terminé en forte baisse lundi et Wall Street creusait ses pertes en fin de matinée, les craintes d’un retour au...

Rosthom Fadhli, nouveau gouverneur de la Banque d’Algérie

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a annoncé, dimanche à Alger, la nomination de M. Rosthom Fadhli, en qualité de nouveau gouverneur...

Arab Tunisian Bank- Un résultat net quasiment inchangé à 5,1 MDT au 30 juin 2020

Les états financiers semestriels de l'Arab Tunisian Bank arrêtés au 30 Juin 2020 font ressortir une hausse de 16,64% de ses produits d'exploitation bancaires...

Tarek Cherif: «Le projet de loi relatif à l’intégration de l’économie parallèle ne comporte pas de mesures concrètes pour dynamiser l’économie»

Le projet de loi relatif à l'intégration de l'économie parallèle et à la lutte contre l'évasion fiscale, ne comporte pas de mesures concrètes, visant...

Dans la même catégorie