jeudi, mars 4, 2021

Russie: le rouble s’apprécie de 18% face au dollar entre avril et septembre 2018

Dans la même catégorie

Chris Geiregat: La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, différente de celle de la décennie passée

« La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, une direction qui est différente de celle de la décennie...

TIA – APIA : Pour un meilleur accompagnement des investisseurs

M. Baligh Ben Soltane, président de l’Instance tunisienne de l’investissement ou Tunisia Invest Autority (TIA), et Mme Inji Dokki...

Nomination de Belgacem Tayaa au poste d’administrateur délégué de Tunisair

Le conseil d'administration de Tunisair a nommé Belgacem Tayaa au poste d'administrateur délégué de la compagnie aérienne nationale, selon...

Le Musée de la Monnaie de la Banque Centrale de Tunisie passe à l’ère digitale avec le soutien de l’Ambassade de Suisse

Le Musée de la Monnaie de la Banque Centrale de Tunisie fera peau neuve dans le cadre d’un projet...

Sadok Mzabi acquiert 226 290 actions ARTES

Dans le cadre de l'application de l'article 14 du règlement du Conseil du Marché Financier relatif à la lutte...

Entre avril et mi-septembre 2018, le rouble s’est déprécié de près de 18% face au dollar malgré l’amélioration des fondamentaux macroéconomiques russes. Ces pressions à la baisse reflètent les sorties de capitaux étrangers liées à l’annonce de nouvelles sanctions américaines en avril, puis en août, et au risque qu’elles soient encore durcies après les élections de mi-mandat. La part de la dette souveraine détenue par les investisseurs étrangers a ainsi baissé à 26,6% au 1er septembre (contre 34,5% en avril).

Néanmoins, en relevant ses taux directeurs de 25 points de base (pb) le 14 septembre dernier, et en interrompant ses achats de devises pour le compte du ministère des Finances, la banque centrale a interrompu le mouvement de dépréciation de sa monnaie, qui s’est renforcée de 6% depuis. Par ailleurs, les tensions sur les marchés monétaire et obligataire sont restées contenues. Entre avril et septembre, les rendements à dix ans sur la dette souveraine ont augmenté de seulement 100 pb, les taux sur les dépôts ont baissé et la hausse des CDS à cinq ans s’est limitée à 25 pb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Bourses européennes: Des indicateurs US décevants freinent la hausse des actions

Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé mercredi et loin de leurs plus hauts du jour tandis que...

A lire également