mardi, mars 9, 2021

Tunisie: Pour 88% des agents de l’Etat, il est prioritaire d’adopter une stratégie nationale d’Intelligence Artificielle

Dans la même catégorie

Inflation : Les prix à la consommation globalement stables en février 2021

En février 2021, les prix à la consommation se stabilisent après une hausse de 0,7% en janvier 2021. Cette...

BIAT LABS : L’incubateur qui va réunir les compétences

Lancé en juin 2017, Biatlabs, l’incubateur de la Biat, est le premier incubateur du secteur bancaire en Tunisie. Doté...

L’endettement du secteur agricole très élevé

Les dettes du secteur agricole ont atteint 800,5 MD en 2020, représentant 25 mille agriculteurs, a déclaré le gouverneur...

Signature d’une convention entre BH BANK ET La CNRPS

La BH Bank et la Caisse nationale de retraite et de prévoyance sociale (Cnrps) ont signé une convention portant...

Pétrole: L’Opep+ prolonge pour l’essentiel sa baisse de production

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, réunis au sein du groupe Opep+, sont convenus jeudi de...

Environ 88% des agents de l’Etat considèrent qu’il est prioritaire pour le gouvernement, d’adopter une stratégie nationale d’Intelligence Artificielle (IA), selon une enquête sur « la perception de l’intelligence artificielle dans le secteur public », de juillet 2020.

Réalisée par le ministère de l’industrie et des PME, auprès d’une échantillon composée de 1000 agent de l’Etat, à savoir des hauts cadres de la fonction publique (exerçant au sein des ministères, des établissements publics et des collectivités locales), cette enquête vise à comprendre la perception actuelle des agents publics de l’IA et de ses implications.

En fait, 50% de la population interrogée estime que leur administration dispose d’un volume de données suffisant pour implémenter des projets IA en Tunisie.

Toujours selon la même enquête, 90% de la population interrogée considère qu’il est prioritaire, aussi, d’améliorer le service public grâce à l’IA.

87% des interviewés soulignent l’impératif de soutenir les startup IA, et 88% appellent à la mise en place d’un mécanisme de financement dédié à l’IA. 91% de l’échantillon considèrent indispensable de soutenir la recherche et le développement (R&D) en IA.

Par ailleurs, 87% de la population interrogée considèrent qu’il est prioritaire de gérer les risques éthiques en matière d’IA (cyber-sécurité, vie privée…).

L’enquête s’inscrit dans le cadre de la stratégie du Ministère de l’Industrie et des PME de passage vers l’industrie 4.0.

Articles récents

L’Autorité bancaire européenne victime d’une cyber-attaque

L'Autorité bancaire européenne (ABE) a indiqué lundi avoir été la cible d'une cyber-attaque tout en assurant qu'aucune donnée n'avait...

A lire également