UADH : asphyxie bancaire

La Société Universal Auto Distributors Holding (Uadh) publie ses indicateurs d’activité relatifs au 2e trimestre 2021

Les revenus du groupe Uadhà fin juin 2021 se sont établis à 38 079 447 DT contre 85 588 909 DT par rapport à la même période de l’année 2020. En fait, en raison de la résiliation abusive unilatérale par PSA du contrat de distribution de la marque Citroën en Tunisie (véhicules neufs et pièces de rechange) et sa répercussion directe sur la valeur de Uadh (Aures Auto et Aures Gros contribuaient au chiffre d’affaires consolidé du groupe Uadh à hauteur de 60%), certaines banques du pool bancaire ont bloqué tout accès au financement des autres filiales du groupe Uadhet, par conséquent, impacter négativement la relance de ses activités.

Une relance qui s’avère fondamentale suite aux répercussions financières négatives de la pandémie covid-19. Malgré cela, les filiales de Uadh, Economic Auto (concessionnaire de la marque Mazda) et LVI (concessionnaire de la marque Renault Trucks), ont réalisé, au terme du premier semestre 2021, des performances, en termes de chiffres d’affaires, nettement meilleures que celles de la même période de l’année 2020, respectivement de 40% et 31%. Les charges financières nettes ont baissé au 30/6/2021 de 23,4% par rapport au 30/6/2020. La masse salariale a baissé de 7,6% entre les deux périodes suite à la réalisation, depuis le mois de juillet 2020, des programmes d’assainissement social pour les différentes filiales du groupe UADH, sans toutefois entraver l’exercice normal des activités dans toutes les succursales du Groupe.

Articles récents

A lire également