mercredi, mars 3, 2021

UK Export Finance met 2 milliards de livres sterling à la disposition des investisseurs tunisiens

Dans la même catégorie

Chris Geiregat: La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, différente de celle de la décennie passée

« La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, une direction qui est différente de celle de la décennie...

TIA – APIA : Pour un meilleur accompagnement des investisseurs

M. Baligh Ben Soltane, président de l’Instance tunisienne de l’investissement ou Tunisia Invest Autority (TIA), et Mme Inji Dokki...

Nomination de Belgacem Tayaa au poste d’administrateur délégué de Tunisair

Le conseil d'administration de Tunisair a nommé Belgacem Tayaa au poste d'administrateur délégué de la compagnie aérienne nationale, selon...

Le Musée de la Monnaie de la Banque Centrale de Tunisie passe à l’ère digitale avec le soutien de l’Ambassade de Suisse

Le Musée de la Monnaie de la Banque Centrale de Tunisie fera peau neuve dans le cadre d’un projet...

Sadok Mzabi acquiert 226 290 actions ARTES

Dans le cadre de l'application de l'article 14 du règlement du Conseil du Marché Financier relatif à la lutte...

Suite à la tenue du Forum Bilatéral Tuniso-Britannique organisé le 22 Octobre 2020, lors duquel la question du UK Export Finance a été abordée et suite à la publication relayée dans les réseaux sociaux, indiquant que le UKEF était « une institution donatrice britannique », la Chambre de Commerce Tuniso Britannique tient à préciser que celle-ci, est l’Agence gouvernementale britannique de crédit à l’exportation, qui met à la disposition des investisseurs tunisiens 2 milliards de Livres Sterling, pour financer leur projets.

Cet organisme d’appui financier concerne tous les secteurs, ainsi que les entreprises, quelque soit leurs tailles, mais aussi les entreprises tunisiennes qui comptent se développer en Afrique.

Ainsi le financement se fait à un taux de remboursement très compétitif, pour une période pouvant aller jusqu’à 18 ans. De plus, les porteurs de projets pourront, le cas échéant, bénéficier de ce programme, en indiquant dans leurs schémas de financements, l’achat de biens et services britanniques, quelques soient leurs natures (matières premières, service, etc …). Ceux-ci devront représenter, au moins, 20% du coût total de l’investissement prévu..

La TBCC demeure à la disposition des entreprises qui voudraient s’informer davantage sur cet appui financier. Par ailleurs, la Chambre organisera prochainement un évènement sur le UKEF, afin d’informer les entreprises Tunisiennes sur les procédures, ainsi que les conditions requises, afin d’en bénéficier.

Articles récents

Bourses européennes: Des indicateurs US décevants freinent la hausse des actions

Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé mercredi et loin de leurs plus hauts du jour tandis que...

A lire également