le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Zied Laâdhari a évoqué dans la matinée du lundi 23 novembre 2015, la question périlleuse du chômage en Tunisie. Le ministre a annoncé, à ce titre, qu’en 2016, pas moins de 50 mille chômeurs bénéficieront d’un accompagnement dans le cadre de leur recherche d’emploi et ce, de manière contractuelle. Il s’agit, en effet, d’un plan mis en place et dont le but est d’axer le parcours du demandeur d’emploi autour de plusieurs vecteurs tels que les formations spécifiques et personnalisées et donc adaptés au choix de chacun. Le choix se fera entre différents secteurs à l’instar de l’entreprenariat, les emplois à tendance sociale, le travail à l’étranger, etc.

Les bénéficiaires dudit programme pourront toucher une prime de 100 dinars ainsi qu’une couverture médicale selon les propos du ministre de l’Emploi. Rappelons le nombre de chômeurs actuel est 612 mille, dont le tiers sont des diplômés du supérieur, a indiqué Zied Laâdheri. Le ministre a expliqué cela, par des raisons généralement d’ordres structurelles telles que la formation initiale reçue par ces jeunes qui s’avèrent inadéquates au marché du travail. En outre, le ministre de l’Emploi ne s’est pas gardé de mettre l’accent sur d’autres foyers du chômage des jeunes en l’occurrence comme le terrorisme, la croissance économique considérablement faible doublé d’une conjoncture internationale particulière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here