Entrepreneuriat : Sabri Cheriha insuffle une seconde vie aux électroménagers usagés

Date:

A l’atelier de Sabri Cheriha, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se recycle. Niché en plein cœur de Bhar Lazrag , un quartier de la commune de la Marsa, cet espace est une véritable caverne d’Ali Baba, où s’entassent et s’empilent des centaines d’appareils électriques et de pièces détachées en fin de vie, qui n’attendent que d’être ressuscités.

Des machines à laver, en passant par les réfrigérateurs, jusqu’aux machines à café, Sabri et son équipe de techniciens chevronnés réparent, reconditionnent et recyclent toutes sortes d’électroménagers qui leur tombent sous la main.

Avec sa startup baptisée «Wefix», le jeune homme entend promouvoir l’économie circulaire, en incitant les consommateurs à se tourner vers un mode de consommation sobre, durable et plus éco-responsable.

« En privilégiant la réparation au rachat, nous contribuons à réduire les déchets électriques dans le pays, ce qui permet de minimiser leurs effets nocifs sur l’environnement et la santé publique », déclare Sabri dans un entretien accordé à l’agence TAP.

Les déchets électriques, un danger pour la santé et l’environnement

Selon l’Agence Nationale de Gestion des Déchets, la Tunisie produit 100 000 tonnes de déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) par an. Ces déchets contiennent plusieurs substances dangereuses comme le mercure, le plomb, les retardateurs de flamme bromés qui constituent des risques majeurs pour l’environnement et la santé des personnes, souligne le rapport « Global E-Waste Monitor 2020 » publié par le Global E-waste Statistics Partnership (GESP).

La mauvaise gestion de ces déchets joue également, un rôle dans le réchauffement climatique. En effet, les réfrigérants contenus dans certains équipements d’échange thermique sont des gaz à effet de serre, renseigne la même source.

Outre l’impact bénéfique pour l’environnement, la remise en état d’un appareil usagé permet aux ménages de faire des économies et de préserver ainsi, leur pouvoir d’achat.

« Face à l’inflation, il est devenu difficile aujourd’hui de s’offrir le luxe d’un équipement neuf, d’autant plus, lorsqu’il s’agit des gros électroménagers comme les machines à laver. C’est pourquoi, nous nous sommes dit qu’il fallait introduire un service de vente d’appareils reconditionnés, outre celui de la réparation », indique le promoteur de Wefix.

D’après lui, sa startup est aujourd’hui la seule de son secteur à proposer à ses clients des appareils reconditionnés qui sont des produits de seconde main, remis à neuf et revendus à un tarif réduit, avec une garantie.

Pour faciliter l’accès à ces services, Sabri a mis en place une plateforme digitale « Wefix », qui permet à tout utilisateur résidant à Tunis, Bizerte et Nabeul de remplir, en quelques clics, un formulaire en ligne afin de renseigner sur son adresse, le type d’appareil endommagé et la nature de la panne.

Une fois le formulaire rempli, un technicien se déplace à l’adresse indiquée, en moins de 48h, afin de récupérer l’objet défectueux.

La plateforme offre aussi, la possibilité aux clients de faire don de leurs appareils irréparables. L’objectif étant d’en extraire les pièces détachées pour servir à la réparation d’autres électroménagers.

Le Covid-19, un tournant décisif

Après avoir cumulé plus dix ans d’expérience dans une entreprise spécialisée dans la vente de distributeurs automatiques, Sabri se résout à l’idée qu’il était grand temps pour lui de voler de ses propres ailes. En pleine pandémie de Covid-19, il décide de sauter le pas pour monter son propre projet.

« A l’époque, j’ai été très sollicité par mon entourage pour réparer leurs machines à café, de par mon expérience dans le secteur de la distribution automatique. Dès lors, j’ai découvert que la demande était de plus en plus croissante et que la réparation était un marché porteur », se souvient le jeune homme.

A en croire Sabri, les débuts étaient difficiles car il n’avait ni les ressources financières ni logistiques pour faire démarrer son projet. Après ces balbutiements, l’entrepreneur en herbe juge indispensable de se tourner vers le Laboratoire de l’Economie Sociale et Solidaire, « Lab’ess » un incubateur qui fournit un appui financier et un accompagnement à la création de startups.

De fil en aiguille, il parvient à mettre son projet sur les rails en septembre 2021 et à recevoir le label « Startup Act », quelques mois après. Ce titre est accordé par le ministère des technologies de la communication à toute entreprise de droit tunisien qui respecte les critères de labellisation dont l’innovation et la scalabilité.

Sabri se dit aujourd’hui « satisfait » du chemin parcouru. A ce jour, son entreprise a réussi à collecter une centaine d’appareils usagés et éviter près de soixante tonnes de déchets électriques.

«Le projet se développe bien dans la mesure où le nombre de clients ne cesse de croître de jour en jour. Nous sommes aussi, heureux de pouvoir contribuer à notre manière au développement d’un pays plus vert et plus propre. Nous sommes convaincus que le meilleur reste à venir », s’enthousiasme-t-il.

A terme, le promoteur de Wefix ambitionne d’étendre ses activités à tout le territoire tunisien et d’élargir son champ d’intervention pour inclure les appareils électroniques comme les téléphones et les ordinateurs.

Partager l'article:

Articles Recents

S'abonner

VIDÉOS SPONSORISÉES
VIDÉOS SPONSORISÉES

00:00:32

Lancement du nouveau Huawei Nova Y61

Huawei Consumer Business Group annonce le lancement du HUAWEI nova Y61, le plus récent smartphone de la série HUAWEI nova Y.
00:01:21

Samsung innove dans le suivi santé et bien-être avec les Galaxy Watch5 et Galaxy Watch5 Pro

Les nouvelles Galaxy Watch5 Series proposent des fonctionnalités de suivi du sommeil pertinentes et un design personnalisé pour façonner les habitudes de santé et bien-être au quotidien.

CONTENUS SPONSORISÉS
CONTENUS SPONSORISÉS

Ramadan : Un Mois Propice pour rompre avec la cigarette

Le mois sacré de Ramadan offre une opportunité unique pour ceux qui désirent se libérer de l'emprise de la cigarette.

OPPO A78, le nouveau smartphone bientôt en Tunisie

OPPO, la marque leader sur le marché mondial des appareils connectés, vient d’annoncer l’arrivée sur le marché tunisien de son dernier smartphone A78, à partir du 1er septembre 2023.
00:03:27

OPPO Tunisie lance les nouveaux smartphones Reno8 T 4G, Reno8 T 5G, un design élégant et une fluidité totale

OPPO vient d’annoncer le lancement, en Tunisie, de ses derniers modèles de smartphones de la série Reno, les nouveaux Reno8 T et Reno8 T 5G, avec une offre spéciale durant tout le mois de mars 2023.

Oppo consolide sa position et met en avant la nouvelle technologie de son Reno7

OPPO, la marque internationale leader dans l’industrie des smartphones et des objets connectés, a développé ces dernières années sa position et ses activités en Tunisie, dans le cadre d’une extension sur les marchés de la région Moyen Orient et Afrique.

A lire également
A lire également

Succès du programme Build Up Tunisia : 48 entrepreneurs accompagnés et un écosystème entrepreneurial renforcé

Le projet Build Up Tunisia, fruit d'une collaboration entre Flat6Labs, SPARK et l'Union européenne, s'achève après une année de travail intense, affichant des résultats prometteurs pour l'avenir de l'entrepreneuriat en Tunisie.

Bpifrance lance le Fonds Maghreb : 100 millions d’euros pour soutenir l’internationalisation des entreprises françaises au Maroc, en Algérie et en Tunisie

Bpifrance, la banque publique d'investissement française, annonce la création du Fonds Maghreb, doté de 100 millions d'euros, en partenariat avec la Délégation interministérielle à la Méditerranée.

LAB INNOVA FOR TUNISIA 2024 : Lancement de la 4ème édition pour propulser les startups tunisiennes sur la scène internationale

La 4ème édition du programme de formation en management LAB INNOVA FOR TUNISIA 2024 débute aujourd'hui à l'Hôtel Novotel Lac Tunis, sous l'égide de l'Agence Italienne pour le Commerce Extérieur (ICE) et en collaboration avec le Ministère de la Technologie et des Communications tunisien.

Le Prix Awa : Célébration des femmes entrepreneures et valorisation de l’impact positif

Le Prix Awa, initiative lancée en 2022 par le Ministère belge de la Coopération au Développement, rend hommage aux femmes entrepreneures qui, à travers leurs entreprises, créent un impact positif dans leurs communautés.

Orange lance la 14ème édition du POESAM : un tremplin pour les entrepreneurs sociaux en Afrique et au Moyen-Orient

Orange donne le coup d'envoi de la 14ème édition du Prix Orange de l'Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient (POESAM),

Professeure Lamia Jaidane Mezigh nommée au Conseil d’Administration de la BCT

La professeure Lamia Jaidane Mezigh, spécialiste reconnue en finance et économie, a été nommée membre du Conseil d'Administration de la Banque centrale de Tunisie (BCT) pour un mandat de trois ans. Elle remplace à ce poste Mme Leila Baghdadi.

Glovo célèbre deux ans de succès en Tunisie et dévoile un bilan positif

Glovo, plateforme multi-catégorie de livraison à domicile, fête son deuxième anniversaire en Tunisie.

Lancement du programme Convenio QIMA à Médenine

La Fondation CIDEAL de Coopération et Recherche a annoncé le lancement du programme QIMA « Opportunités socio-économiques durables pour les femmes et les jeunes des Gouvernorats de Médenine et de Sfax »,