Une convention de financement a été signée à Lima entre la Tunisie et le Fonds Arabe pour le développement économique et social (FADES), d’une valeur de 50 millions de dinars koweitiens (325 millions de dinars tunisiens), en marge des travaux des réunions annuelles, de la Banque Mondiale (BM) et du Fonds Monétaire International (FMI) qui se tiennent du 7 au 11 octobre courant, dans la capitale péruvienne.
Ce montant sera consacré d’après un communiqué publié dimanche par le ministère du développement, de l’investissement et de la coopération internationale, au programme de renforcement des routes classées (630 KM) et les sentiers ruraux (630 KM) dans la plupart des gouvernorats du pays.
Cette convention a été paraphée par Yassine brahim, ministre du développement et Abdellatif Youssef Hamad, président du conseil d’administration du FADES.
Dans la cadre de sa participation aux réunions des institutions de Bretton woods à la tête de la délégation tunisienne, Brahim a exposé la situation économique et sociale en Tunisie ainsi que les difficultés enregistrées et les réformes programmées. Il a en outre, présenté les grandes orientations du plan de développement quinquennal (2016-2020).
Le ministre a appelé, dans ce contexte, les partenaires de la Tunisie à prendre part à la conférence internationale sur le financement du prochain plan de développement, prévue pour début 2016, afin de prendre connaissance des grands projets inscrits dans le prochain plan et étudier les possibilités de contribuer à leur réalisation.
A Lima, le ministre a rencontré plusieurs responsables d’institutions financières participants à ces réunions, dont Jim Yong Kim, président de la BM, Christine Lagarde, directrice générale du FMI, Adesina, nouveau président de la Banque Africaine de Développement (BAD) et Ahmed Mohamed Ali, président de la Banque islamique de développement.
Il a également participé aux réunions consacrées à la situation économique mondiale et aux défis actuels, en plus de la réunion dédiée à la présentation de la nouvelle stratégie de la Banque Mondiale dans la région MENA.
Il a encore pris part à la 2eme réunion des ministres des finances des pays concernés par le soutien du G7, sous la supervision du ministre allemand des finances, Wolfgang Schauble.
A cette occasion, l’avancement des réformes dans ces pays a été évalué.
Participent aux réunions annuelles du FMI et de la BM, les ministres de l’économie et des finances de tous les pays et les représentants des structures financières régionales et mondiales

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here