mardi, mars 9, 2021

Africa Investment Forum : Roadshow en Algérie

Dans la même catégorie

Afrique-Infrastructure : La Route transsaharienne reliant six pays africains dont la Tunisie bientôt achevée

Le projet de la Route transsaharienne reliant six pays africains à savoir l'Algérie, la Tunisie, le Mali, le Niger,...

Le plus grand salon de l’écologie – Ecomondo et Key Energy, voici les dates 2021 : 26-29 octobre, au salon de rimini (italie)

L’année 2021 sera riche en importants rendez-vous internationaux pour l’économie verte. Parmi les plus importants, ceux d’Italian Exhibition Group...

CEA : Les pays de l’Afrique du Nord doivent renforcer l’intégration économique pour consolider la résilience face à la Covid-19

Les participants à la 35ème réunion du Comité intergouvernemental de hauts fonctionnaires et d’experts (CIHFE) du Bureau sous-régional de...

Les envois de fonds devraient reculer de 8% dans la région MENA en 2020 et 2021

Les transferts d’argent vers les pays à revenu faible et intermédiaire devraient se replier à 508 milliards de dollars...

Italie : les thèmes environnementaux de la zone euro-méditerranéenne et d’Afrique du Nord dans la digital double green week d’Ecomondo et Key Energy. En...

Dans les starting-blocks, l’inauguration du plus grand salon numérique pour le monde de l’écologie, Ecomondo et Key Energy d’Italian...

La Banque africaine de développement procédera à la présentation, mardi 25 septembre 2018 à Alger, de l’Africa Investment Forum (AIF). La Banque lance le premier marché de l’investissement en Afrique dans le but de stimuler la transformation économique du continent et de l’aider à trouver la voie de la prospérité.

La première édition de l’Africa Investment Forum se tiendra du 7 au 9 novembre 2018 à Johannesburg, en Afrique du Sud.

« Il ne s’agit pas d’un forum de discussion. Il n’y aura pas de discours politiques. L’AIF est un espace ouvert qui entend coordonner les efforts des institutions multilatérales, des gouvernements et du secteur privé afin d’optimiser une réserve de projets à même de transformer le continent », avait exposé Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement, à l’Africa CEO Forum, en mars dernier.

Aussi, ce forum de l’investissement en Afrique entend-il renforcer la coopération avec le secteur privé et stimuler l’investissement dans des secteurs d’intérêt stratégique. Ce, dans un esprit de leadership concerté et dans une visée 100 % transactionnelle, grâce à une réserve de projets soigneusement sélectionnés pour leur capacité à transformer les économies.

C’est dans cette perspective qu’une délégation de la Banque africaine de développement fait étape à Alger, le 25 septembre 2018. L’objectif est de présenter l’AIF et de susciter l’intérêt des opérateurs privés et ainsi les inciter à préparer des projets qu’ils pourront exposer à de potentiels investisseurs en novembre 2018. L’AIF se veut une plate-forme multipartite et pluridisciplinaire destinée à appuyer l’instruction de projets jusqu’au financement, à lever des capitaux et à accélérer le bouclage financier desdits projets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

L’Autorité bancaire européenne victime d’une cyber-attaque

L'Autorité bancaire européenne (ABE) a indiqué lundi avoir été la cible d'une cyber-attaque tout en assurant qu'aucune donnée n'avait...

A lire également