Étiqueter:économie Française

France: Près de 900 000 emplois créés depuis le creux de 2013

Depuis le T3 2018, les créations nettes d’emplois salariés privés augmentent (+31k au T3 2018, + 54k au T4 2018, +66k au T1 2019),...

France: les pouvoir d’achat des ménages en 2019 en forte hausse

En 2019, les gains de pouvoir d’achat des ménages français sont attendus en forte hausse. D’après les prévisions, ils seraient proches de 2,5 %,...

France : un été peu favorable pour l’économie

Après un premier semestre marqué par un net ralentissement de la croissance, les signes de la ré-accélération attendue sont encore timides.

France : La politique du président Emmanuel Macron fait le pari du « choc » de compétitivité et de confiance

Une année s’est écoulée depuis l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République française. L’occasion d’établir, sous forme de questions - réponses, un bilan intermédiaire. A grands traits, l’action menée jusqu’ici a consisté à poser les premiers jalons de la transformation du modèle économique et social français, vers un modèle « plus mobile et plus juste » pour reprendre la terminologie officielle.

France : fin de l’accélération de la croissance économique 

Fin de l’accélération de la croissance française en 2018 par rapport à 2017 ? Il est, en effet, depuis peu, plus probable que la croissance en 2018 soit inférieure à celle de 2017 et non plus supérieure. Ce changement de perspective résulte d’une double révision : celle, en hausse, de la croissance en 2017 et celle, en baisse, des prévisions pour 2018.

France : Malgré une hausse de l’inflation, la consommation constituerait le premier moteur de l’activité

Malgré une hausse de l’inflation, la consommation constituerait le premier moteur de l’activité, La hausse de la dette des entreprises continue et accroît la sensibilité à la remontée des taux L’élan conjoncturel demeure fort. Le PIB a accéléré au T4-17 (0,7 % T/T), porté par l’investissement et la bonne tenue des exportations. Début 2018, les enquêtes de confiance des entreprises comme des ménages se maintiennent à des niveaux élevés.

La France présente toujours des déséquilibres macroéconomiques et budgétaires mais ils ne sont plus jugés excessifs par la Commission européenne

Après la nette accélération de la croissance et la baisse plus franche du taux de chômage, nous revenons aujourd’hui sur deux autres bonnes surprises de 2017 : la réduction importante du déficit budgétaire et l’appréciation plus favorable, par la Commission européenne, des déséquilibres macroéconomiques français, qui ne sont plus jugés excessifs.

France : la confiance des ménages français a accusé une baisse marquée

En février 2018, la confiance des ménages français a accusé une baisse marquée (-4 points) et retrouvé sa moyenne de long terme (100). Ce recul résulte de la dégradation de leur jugement sur leur situation financière personnelle et le niveau de vie en France, au regard de l’évolution passée comme future. Exception notable : le solde d’opinion sur le chômage qui échappe à la baisse

France : Les chiffres du chômage pour le 4ème trimestre 2017 ont réservé une bonne surprise

Au quatrième trimestre 2017, selon l’estimation provisoire de l’INSEE, le taux de chômage français a reculé de 0,7 point, à 8,9% : une baisse de cette ampleur, sur un seul trimestre, c’est du jamais vu. Le taux de chômage retrouve ainsi son plus bas niveau depuis 2009 ou, meilleure référence, 2005. Et il repasse sous sa moyenne de long terme de 9,2%, qui correspond aussi à l’estimation de la Commission européenne du chômage structurel.

France : En marche, d’un bon pas

Portée par une demande intérieure et une croissance mondiale robustes, l’économie française continue d’avancer à un bon rythme, qui s’accélère même au moment d’aborder 2018. Sa croissance atteindrait 2% en moyenne cette année, après 1,9% en 2017. Clé de voute de notre scénario, l’emploi privé verrait sa dynamique préservée, voire renforcée.

Articles recents

ARTES : Une année 2023 fructueuse avec un bénéfice net de 27 MDT et un dividende proposé de 0,400 DT par action

Le Conseil d'Administration de la société Automobile Réseau Tunisien...

La Tunisie et la Suisse s’unissent pour lutter contre le changement climatique

La Tunisie et la Suisse ont officialisé lundi 25 mai 2024 leur coopération pour la mise en œuvre de l'Accord de Paris sur le changement climatique.

Tunisie : Le gouvernement adopte des mesures pour le financement du budget et le soutien aux Tunisiens à l’étranger

Le gouvernement tunisien a donné son aval à deux mesures importantes lors d'un conseil des ministres tenu le 27 mai 2024

Bourse de Tunis : Le marché atteint un nouveau sommet mais les volumes restent faibles

Le marché boursier tunisien a connu une séance de hausse ce [jour de la semaine], avec l'indice de référence TUNINDEX gagnant 1,2% pour atteindre 9486,3 points, un nouveau record.

Bourses européennes: timides progressions en attendant l’inflation

Les Bourses européennes affichent une légère hausse ce lundi, à l'exception de Londres fermée pour un jour férié et de New York absente pour le "Memorial Day".

Le Brésil détrône la Belgique et devient le premier importateur de VE chinois

D'après des données du secteur, le Brésil a ravi la place de premier marché d'exportation des véhicules électriques et hybrides chinois à la Belgique

La BCE a du « pétrole sous le capot » pour baisser les taux, selon Villeroy de Galhau

Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a affirmé que la BCE dispose d'une marge de manœuvre importante pour abaisser ses taux d'intérêt.

SAM : Une performance remarquable en 2023 avec un bond de 47% du résultat net et un dividende proposé de 0,460 DT par action

Le Conseil d'Administration de la Société Atelier du Meuble (SAM) s'est réuni ce jeudi 02 mai 2024 pour examiner les résultats de l'exercice 2023 et arrêter les états financiers individuels et consolidés de la société et de ses filiales au 31 décembre 2023.

SFBT : Augmentation de capital et négociation des actions nouvelles et des droits d’attribution

À partir du 28 mai 2024, les actions de la société SFBT connaîtront deux événements importants suite à l'augmentation de capital décidée par l'Assemblée Générale Extraordinaire du 24 avril 2024

Philip Lane : La politique restrictive de la BCE devrait se poursuivre jusqu’en 2025

D'après Philip Lane, l'économiste en chef de la Banque centrale européenne (BCE), une politique restrictive est toujours nécessaire pour juguler l'inflation et la ramener sous l'objectif de la banque.