Bourses européennes : Rebond avorté en Europe et à Wall Street, repli du dollar

Date:

Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé mardi et loin de leurs plus hauts du jour, la remontée des rendements obligataires et les soupçons de sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2 ayant compromis le rebond favorisé en début de séance par une remontée de la livre sterling.

À Paris, le CAC 40 affiche en clôture une baisse de 0,27% (15,57 points) à 5.753,82 points après avoir gagné jusqu’à 1,44%. À Londres, le FTSE 100 a abandonné 0,52% et à Francfort, le Dax a cédé 0,72%.

L’indice FTSEurofirst 300 a grappillé 0,04% mais l’EuroStoxx 50 a perdu 0,42%, et le Stoxx 600 0,13%.

Tous les grands indices ont effacé la quasi-totalité de leurs gains ans l’après-midi après les informations suédoises et danoises sur des fuites touchant les gazoducs russes Nord Stream 1 et 2 en mer Baltique, Stockholm et Copenhague évoquant un possible sabotage.

Peu après la clôture en Europe, Wall Street, qui gagnait plus de 1% en début de séance après cinq baisses consécutives, réduisait elle aussi sa progression: le Dow Jones était pratiquement revenu à l’équilibre tandis que le Standard & Poor’s 500 ne gagnait plus que 0,1% et le Nasdaq Composite 0,52%.

Au-delà des mouvements liés aux tensions géopolitiques, le sentiment de marché est loin d’avoir durablement changé.

« Nous ne prévoyons pas de reflux rapide de l’inflation ou de retour à 2%, ce qui maintiendra la Fed sur la voie de la hausse des taux. Cela implique plus de volatilité et nécessite de la prudence et de l’équilibre en matière d’allocation dd’actifs », expliquent les responsables de la stratégie d’investissement de BlackRock dans une note publiée ce mardi.

Parallèlement, les analystes ont revu à la baisse leurs estimations de résultats du S&P 500 pour les troisième et quatrième trimestres comme pour l’ensemble de 2022: pour juillet-septembre, les profits de l’indice ne devraient augmenter que de 4,6% contre +11,1% attendu début juillet.

TAUX
Si la volatilité reflue un peu sur les marchés actions, les mouvements restent marqués sur l’obligataire, des deux côtés de l’Atlantique, les rendements de référence affichant une nouvelle fois de fortes hausses: celui du Bund allemand à dix ans, référence pour la zone euro, prenait 14 points de base en fin de séance à 2,228%, au plus haut depuis 11 ans, et son équivalent américain a atteint un plus haut de 12 ans et demi à 3,976%.

La hausse du dix ans américain depuis début août approche désormais 1,5 point de pourcentage.

Sur le marché britannique, le dix ans;, toujours surveillé de près après les turbulences des derniers jours, a dépassé 4,5% pour la première fois depuis 2008. L’économiste en chef de la Banque d’Angleterre, Huw Pill, a prôné une réponse « significative » de la banque centrale mais laissé entendre que celle-ci pouvait attendre la réunion de politique monétaire prévue en novembre.

CHANGES
Le dollar fait une pause après avoir inscrit record sur record ces derniers jours: l’indice qui mesure ses fluctuations face à un panier de référence recule de 0,25%, l’euro remonte à 0,962 et la livre sterling reprend 0,6% à 1,0748, s’éloignant du plus bas historique touché lundi.

VALEURS
Le rebond des Bourses européennes a profité entre autres aux secteur des matières premières (+1,89%) et de l’énergie (+1,43%), la baisse du dollar favorisant la remontée des cours du pétrole et des métaux de base.

En baisse, le compartiment de l’immobilier, particulièrement sensible à la remontée des coûts du crédit, a chuté de 3,97% et atteint son plus bas niveau depuis janvier 2012.

PÉTROLE
La hausse du pétrole s’amplifie au fil des heures tandis que l’ouragan Ian s’approche du golfe du Mexique, où il pourrait conduire à une baisse de la production.

Le Brent gagne 2,68% à 86,31 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 2,46% à 78,60 dollars.

Partager l'article:

Articles Recents

S'abonner

VIDÉOS SPONSORISÉES
VIDÉOS SPONSORISÉES

00:00:32

Lancement du nouveau Huawei Nova Y61

Huawei Consumer Business Group annonce le lancement du HUAWEI nova Y61, le plus récent smartphone de la série HUAWEI nova Y.
00:01:21

Samsung innove dans le suivi santé et bien-être avec les Galaxy Watch5 et Galaxy Watch5 Pro

Les nouvelles Galaxy Watch5 Series proposent des fonctionnalités de suivi du sommeil pertinentes et un design personnalisé pour façonner les habitudes de santé et bien-être au quotidien.

CONTENUS SPONSORISÉS
CONTENUS SPONSORISÉS

Ramadan : Un Mois Propice pour rompre avec la cigarette

Le mois sacré de Ramadan offre une opportunité unique pour ceux qui désirent se libérer de l'emprise de la cigarette.

OPPO A78, le nouveau smartphone bientôt en Tunisie

OPPO, la marque leader sur le marché mondial des appareils connectés, vient d’annoncer l’arrivée sur le marché tunisien de son dernier smartphone A78, à partir du 1er septembre 2023.
00:03:27

OPPO Tunisie lance les nouveaux smartphones Reno8 T 4G, Reno8 T 5G, un design élégant et une fluidité totale

OPPO vient d’annoncer le lancement, en Tunisie, de ses derniers modèles de smartphones de la série Reno, les nouveaux Reno8 T et Reno8 T 5G, avec une offre spéciale durant tout le mois de mars 2023.

Oppo consolide sa position et met en avant la nouvelle technologie de son Reno7

OPPO, la marque internationale leader dans l’industrie des smartphones et des objets connectés, a développé ces dernières années sa position et ses activités en Tunisie, dans le cadre d’une extension sur les marchés de la région Moyen Orient et Afrique.

A lire également
A lire également

Bourses européennes: timides progressions en attendant l’inflation

Les Bourses européennes affichent une légère hausse ce lundi, à l'exception de Londres fermée pour un jour férié et de New York absente pour le "Memorial Day".

La BCE a du « pétrole sous le capot » pour baisser les taux, selon Villeroy de Galhau

Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a affirmé que la BCE dispose d'une marge de manœuvre importante pour abaisser ses taux d'intérêt.

Philip Lane : La politique restrictive de la BCE devrait se poursuivre jusqu’en 2025

D'après Philip Lane, l'économiste en chef de la Banque centrale européenne (BCE), une politique restrictive est toujours nécessaire pour juguler l'inflation et la ramener sous l'objectif de la banque.

L’économie allemande stagne en 2024 selon les chambres de commerce et d’industrie

D'après les chambres de commerce et d'industrie allemandes (DIHK), l'économie allemande n'a pas connu la reprise attendue et devrait stagner au mieux en 2024. Cette nouvelle est légèrement plus optimiste que les prévisions de début d'année, qui tablaient sur une contraction de 0,5%.

L’activité économique en zone euro accélère en mai, portée par les services et un rebond du secteur manufacturier

L'économie de la zone euro a enregistré une croissance plus rapide que prévu en mai, stimulée par une forte demande dans le secteur des services et une amélioration des perspectives dans le secteur manufacturier.

La France sous pression pour réduire son déficit : le FMI appelle à de nouveaux efforts

D'après le Fonds monétaire international (FMI), la France est en train de s'éloigner de ses objectifs de réduction du déficit public.

L’activité du secteur privé britannique ralentit en mai : croissance modérée et pression sur les prix en baisse

L'expansion de l'économie britannique a perdu de la vitesse en mai, selon les données préliminaires du Purchasing Managers' Index (PMI) publiées par S&P Global et CIPS UK ce jeudi.

Les Bourses européennes terminent en baisse une séance marquée par l’attentisme

Les Bourses européennes ont terminé en baisse mercredi sur fond d'inquiétudes concernant l'inflation britannique, tandis que sont attendus après la clôture de nouveaux éléments de politique monétaire américains et les chiffres de Nvidia.