Grande-Bretagne: Le FMI et Moody’s critiquent Londres, les marchés s’enfoncent

Date:

Les marchés financiers britanniques restent sous tension mercredi après les critiques du Fonds monétaire international (FMI) et de l’agence de notation Moody’s visant la nouvelle stratégie économique de Londres, qui a fait chuter la livre sterling et bondir le coût de la dette publique.

L’indice FTSE 100 de la Bourse de Londres perdait 1,47% en milieu de matinée et le FTSE 250, plus dépendant de la demande intérieure, abandonnait 2,75%. Sur le marché des changes, la livre cédait 0,47% face au dollar au même moment et sur celui des emprunts d’Etat, le rendement des obligations britanniques à dix ans avoisinait 4,5%.

Les rendements à 20 et 30 ans, eux, ont dépassé 5% en début de séance. Le coût de financement de la dette publique se dirige ainsi vers sa plus forte hausse sur un mois depuis au moins 1957.

La livre sterling a chuté de plus de 5% face au billet vert depuis la présentation vendredi des grandes lignes du plan de relance du gouvernement Truss, marqué par des allègements fiscaux massifs mais non financés, qui risquent de creuser fortement le déficit budgétaire.

Les appels au ministre des Finances, Kwasi Kwarteng, pour qu’il modifie son projet se sont multipliés ces derniers jours, d’autant que la crise ajoute aux tensions déjà fortes sur les marchés de taux mondiaux.

« Étant donné les pressions inflationnistes élevées dans de nombreux pays, y compris le Royaume-Uni, nous ne recommandons pas des paquets budgétaires importants et non ciblés à ce stade car il est important que la politique budgétaire n’oeuvre pas à contre-courant de la politique monétaire », a déclaré un porte-parole du FMI mardi soir.

Des propos dans lesquels Jim Reid, l’un des responsables de la stratégie d’investissement de Deutsche Bank, dit voir une « réprimande (…) assez cinglante ».

MOODY’S PARLE DE « CHOC DE CONFIANCE »

L’intervention du FMI est d’autant plus remarquée que Londres avait dû faire appel à l’aide du Fonds en 1976, en pleine crise de la balance des paiements, ce qui reste comme un épisode humiliant de l’histoire économique du pays.

De son côté, Moody’s a estimé dans un communiqué que les mesures de baisses des impôts et taxes envisagées par Londres risquaient d’avoir un effet défavorable sur le crédit du Royaume-Uni.

« Un choc de confiance marqué, lié aux inquiétudes des marchés quant à la crédibilité de la stratégie budgétaire du gouvernement, qui se sont traduites par une hausse structurelle des coûts de financement, pourrait affaiblir durablement la soutenabilité de la dette du Royaume-Uni », prévient l’agence de notation.

Avant les déclarations du FMI, l’économiste en chef de la Banque d’Angleterre avait expliqué que celle-ci devrait annoncer une hausse de taux « significative » à l’issue de sa prochaine réunion de politique monétaire, début novembre, et qu’elle prendrait en compte l’impact des turbulences financières actuelles dans ses prévisions.

La banque centrale a déjà relevé ses taux de plus de deux points de pourcentage ces derniers mois pour tenter d’endiguer une inflation proche de 10%.

Une source au ministère des Finances a dû démentir mercredi une information de Sky News selon laquelle Kwasi Kwarteng s’apprêtait, à l’occasion d’une rencontre avec des banquiers, à leur demander de ne pas parier contre la livre.

Partager l'article:

Articles Recents

S'abonner

VIDÉOS SPONSORISÉES
VIDÉOS SPONSORISÉES

00:00:32

Lancement du nouveau Huawei Nova Y61

Huawei Consumer Business Group annonce le lancement du HUAWEI nova Y61, le plus récent smartphone de la série HUAWEI nova Y.
00:01:21

Samsung innove dans le suivi santé et bien-être avec les Galaxy Watch5 et Galaxy Watch5 Pro

Les nouvelles Galaxy Watch5 Series proposent des fonctionnalités de suivi du sommeil pertinentes et un design personnalisé pour façonner les habitudes de santé et bien-être au quotidien.

CONTENUS SPONSORISÉS
CONTENUS SPONSORISÉS

Ramadan : Un Mois Propice pour rompre avec la cigarette

Le mois sacré de Ramadan offre une opportunité unique pour ceux qui désirent se libérer de l'emprise de la cigarette.

OPPO A78, le nouveau smartphone bientôt en Tunisie

OPPO, la marque leader sur le marché mondial des appareils connectés, vient d’annoncer l’arrivée sur le marché tunisien de son dernier smartphone A78, à partir du 1er septembre 2023.
00:03:27

OPPO Tunisie lance les nouveaux smartphones Reno8 T 4G, Reno8 T 5G, un design élégant et une fluidité totale

OPPO vient d’annoncer le lancement, en Tunisie, de ses derniers modèles de smartphones de la série Reno, les nouveaux Reno8 T et Reno8 T 5G, avec une offre spéciale durant tout le mois de mars 2023.

Oppo consolide sa position et met en avant la nouvelle technologie de son Reno7

OPPO, la marque internationale leader dans l’industrie des smartphones et des objets connectés, a développé ces dernières années sa position et ses activités en Tunisie, dans le cadre d’une extension sur les marchés de la région Moyen Orient et Afrique.

A lire également
A lire également

Bourses européennes: timides progressions en attendant l’inflation

Les Bourses européennes affichent une légère hausse ce lundi, à l'exception de Londres fermée pour un jour férié et de New York absente pour le "Memorial Day".

La BCE a du « pétrole sous le capot » pour baisser les taux, selon Villeroy de Galhau

Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a affirmé que la BCE dispose d'une marge de manœuvre importante pour abaisser ses taux d'intérêt.

Philip Lane : La politique restrictive de la BCE devrait se poursuivre jusqu’en 2025

D'après Philip Lane, l'économiste en chef de la Banque centrale européenne (BCE), une politique restrictive est toujours nécessaire pour juguler l'inflation et la ramener sous l'objectif de la banque.

L’économie allemande stagne en 2024 selon les chambres de commerce et d’industrie

D'après les chambres de commerce et d'industrie allemandes (DIHK), l'économie allemande n'a pas connu la reprise attendue et devrait stagner au mieux en 2024. Cette nouvelle est légèrement plus optimiste que les prévisions de début d'année, qui tablaient sur une contraction de 0,5%.

L’activité économique en zone euro accélère en mai, portée par les services et un rebond du secteur manufacturier

L'économie de la zone euro a enregistré une croissance plus rapide que prévu en mai, stimulée par une forte demande dans le secteur des services et une amélioration des perspectives dans le secteur manufacturier.

La France sous pression pour réduire son déficit : le FMI appelle à de nouveaux efforts

D'après le Fonds monétaire international (FMI), la France est en train de s'éloigner de ses objectifs de réduction du déficit public.

L’activité du secteur privé britannique ralentit en mai : croissance modérée et pression sur les prix en baisse

L'expansion de l'économie britannique a perdu de la vitesse en mai, selon les données préliminaires du Purchasing Managers' Index (PMI) publiées par S&P Global et CIPS UK ce jeudi.

Les Bourses européennes terminent en baisse une séance marquée par l’attentisme

Les Bourses européennes ont terminé en baisse mercredi sur fond d'inquiétudes concernant l'inflation britannique, tandis que sont attendus après la clôture de nouveaux éléments de politique monétaire américains et les chiffres de Nvidia.