Les Bourses européennes terminent dispersée une séance riche en données

Date:

Les Bourses européennes ont clôturé mitigées après une salve d’indicateurs montrant que l’économie européenne sous la pression des taux restrictifs.

À Paris, le CAC 40 a perdu 0,34% à 7.927,43 points, tandis que le Dax allemand a pris 0,44% et le Footsie britannique a terminé stable.

L’indice EuroStoxx 50 a terminé la séance inchangé , contre une hausse de 0,1% pour le FTSEurofirst 300 et 0,12% pour le Stoxx 600.

Une salve d’indicateurs a été publiée jeudi pour la zone euro: les ventes au détail en Allemagne se sont repliées de manière inattendue en janvier, tandis que les dépenses de consommation en France ont reculé plus que prévu.

Par ailleurs, l’inflation harmonisée aux normes européennes en France pour février s’est affichée plus forte que prévu, tandis que l’inflation allemande, également publiée jeudi, suggère que les pressions sur les prix demeurent.

« Les données macroéconomiques allemandes alimenteront les spéculations sur une baisse plus rapide que prévu des taux de la BCE, car la désinflation se poursuit et l’activité économique reste faible », relèvent les stratégistes d’ING.

« Toutefois, malgré le ralentissement de l’inflation, les pressions sur les prix restent préoccupantes, ce qui devrait dissuader la BCE d’assouplir trop tôt ».

Des effets de base moins favorables, des tensions sur les chaînes d’approvisionnement et des indicateurs avancés ayant rebondi en début d’année font craindre à ING que les tensions inflationnistes ne demeurent.

L’inflation en zone euro, attendue vendredi, permettra de jauger de la persistance de l’inflation dans le bloc, avant la prochaine réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) le 7 mars.

Aux Etats-Unis, l’indicateur d’inflation PCE s’est affiché en ligne avec le consensus, encourageant les marchés à prévoir une première baisse des taux de la Réserve fédérale au premier semestre de cette année.

VALEURS
Air France-KLM a fait état jeudi d’une perte d’exploitation inattendue au quatrième trimestre, plombé par la hausse des coûts et les perturbations causées par le conflit au Moyen-Orient, ce qui a fait reculer le titre de 8,62%. Les groupes de l’aérien ont reculé, les investisseurs s’inquiétant des perspectives du secteur. IAG s’est replié de 3,63%, Lufthansa de 1,01%.

Nexity a plongé de 20,17% après avoir publié mercredi des résultats marqués par la crise immobilière en France qui l’ont poussé à lancer un plan social et à annuler le versement d’un dividende.

Le fournisseur d’ingrédients pharmaceutiques Euroapi s’est effondré de 43,33% à un record, après avoir revu à la baisse ses prévisions pour 2024.

Aixtron a chuté de 18,66% après que le fabricant allemand d’outils pour semi-conducteurs a prévu une marge 2024 inférieure aux attentes et l’annulation inattendue d’un contrat important.

Grifols a dégringolé de 34,93% après ses résultats, le groupe évoquant des coûts de restructuration importants.

A WALL STREET
Wall Street hésite après un indicateur d’inflation PCE qui s’est affiché en ligne avec les anticipations des marchés.

A l’heure de la clôture en Europe, les échanges à la Bourse de New York indiquaient une baisse de 0,22% pour le Dow Jones, contre une hausse de 0,10% pour le Standard & Poor’s 500, et un Nasdaq Composite sans direction.

TAUX
Les rendements reculent des deux côtés de l’Atlantique après des indicateurs macroéconomiques globalement en ligne avec le consensus.

A la clôture des marchés de taux en Europe, le rendement du Treasury à dix ans cédait 4,2 pb à 4,2325%, contre 2,7 pb pour le taux à deux ans, à 4,6208%.

Le rendement du dix ans allemand a reculé de 5,6 pb à 2,406%, tandis que celui du taux à deux ans a abandonné 3,9 pb à 2,8882%.

CHANGES
Les indicateurs d’inflation en Europe se rapprochant de la cible de la BCE font pression sur la devise unique.

Le dollar prend 0,1% face à un panier de devises de référence, tandis que l’euro cède 0,26% à 1,0808 dollar. La livre sterling se replie de 0,22% à 1,2633 dollar.

PÉTROLE
Le brut hésite, les dernières données américaines faisant espérer que la Réserve fédérale baissera ses taux en juin.

Le Brent se maintient à 83,73 dollars le baril, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) se hisse de 0,60% à 79,01 dollars.

Partager l'article:

Articles Recents

S'abonner

VIDÉOS SPONSORISÉES
VIDÉOS SPONSORISÉES

00:00:32

Lancement du nouveau Huawei Nova Y61

Huawei Consumer Business Group annonce le lancement du HUAWEI nova Y61, le plus récent smartphone de la série HUAWEI nova Y.
00:01:21

Samsung innove dans le suivi santé et bien-être avec les Galaxy Watch5 et Galaxy Watch5 Pro

Les nouvelles Galaxy Watch5 Series proposent des fonctionnalités de suivi du sommeil pertinentes et un design personnalisé pour façonner les habitudes de santé et bien-être au quotidien.

CONTENUS SPONSORISÉS
CONTENUS SPONSORISÉS

Ramadan : Un Mois Propice pour rompre avec la cigarette

Le mois sacré de Ramadan offre une opportunité unique pour ceux qui désirent se libérer de l'emprise de la cigarette.

OPPO A78, le nouveau smartphone bientôt en Tunisie

OPPO, la marque leader sur le marché mondial des appareils connectés, vient d’annoncer l’arrivée sur le marché tunisien de son dernier smartphone A78, à partir du 1er septembre 2023.
00:03:27

OPPO Tunisie lance les nouveaux smartphones Reno8 T 4G, Reno8 T 5G, un design élégant et une fluidité totale

OPPO vient d’annoncer le lancement, en Tunisie, de ses derniers modèles de smartphones de la série Reno, les nouveaux Reno8 T et Reno8 T 5G, avec une offre spéciale durant tout le mois de mars 2023.

Oppo consolide sa position et met en avant la nouvelle technologie de son Reno7

OPPO, la marque internationale leader dans l’industrie des smartphones et des objets connectés, a développé ces dernières années sa position et ses activités en Tunisie, dans le cadre d’une extension sur les marchés de la région Moyen Orient et Afrique.

A lire également
A lire également

Les marchés européens terminent dans le vert une séance marquée par une salve de résultats

Les marchés européens ont terminé dans le vert jeudi, des résultats encourageants et des commentaires de responsables de la BCE jugés accommodants ayant soutenu le sentiment.

La BCE envisage une baisse des taux : les gouverneurs partagés sur la suite

La Banque centrale européenne (BCE) devrait baisser ses taux d'intérêt en juin, selon plusieurs membres du Conseil des gouverneurs. Cependant, des désaccords subsistent quant à l'ampleur et au rythme des baisses futures.

L’inflation en zone euro confirmée à 2,4% sur un an en mars

L'inflation en zone euro a ralenti sur un an en mars, conformément à la première estimation, montrent les données définitives publiées mercredi par Eurostat.

L’inflation au Royaume-Uni décroît à 3,2% sur un an en mars

L'inflation au Royaume-Uni a ralenti à 3,2% sur un an en mars, légèrement plus que prévu, montrent les données publiées mercredi par l'Office national de la statistique (ONS).

France: Le Haut Conseil des finances publique juge peu crédible le plan de réduction du déficit du gouvernement

Le Haut Conseil des finances publiques (HCFP) a estimé mercredi dans un avis que l'objectif du gouvernement d'un retour à un déficit public sous 3% du produit intérieur brut (PIB) en 2027 "manque de crédibilité" au regard de la dégradation actuelle des finances publiques et des prévisions de croissance économique.

Les Bourses européennes finissent en forte baisse avec les tensions géopolitiques

Les Bourses européennes ont terminé en net recul mardi sur fond de tensions géopolitiques et de hausse des rendements obligataires, les projets de baisse de taux de la Réserve fédérale suscitant de plus en plus de doutes.

Les Bourses européennes finissent en hausse prudente avec l’espoir d’une retenue au Moyen-Orient

Les Bourses européennes ont terminé en hausse prudente lundi, l'espoir que les efforts diplomatiques empêchent une nouvelle escalade au Moyen-Orient ayant soutenu les marchés malgré les incertitudes persistantes.

Le pétrole et la géopolitique font trébucher les marchés européens

Les marchés européens ont terminé mitigés vendredi alors que le pétrole avance, soutenu par les tensions géopolitiques.