lundi, mars 8, 2021

Zone Euro : Forte accélération de la masse monétaire depuis le début de l’année 2020

Dans la même catégorie

L’Autorité bancaire européenne victime d’une cyber-attaque

L'Autorité bancaire européenne (ABE) a indiqué lundi avoir été la cible d'une cyber-attaque tout en assurant qu'aucune donnée n'avait...

Bourses européennes: La bonne tenue de Wall St a dopé les actions européennes

Les Bourses européennes ont terminé en forte hausse lundi, la tendance haussière du début de journée s'étant renforcée après...

Accord UE-USA sur les quotas agricoles après le Brexit

L'Union européenne et les Etats-Unis ont conclu leurs négociations pour adapter les quotas agricoles de l'UE dans le cadre...

Allemagne: La production industrielle a reculé de manière inattendue en janvier

La production industrielle allemande a reculé de manière inattendue en janvier, affectée par une nette baisse de l'activité dans...

Allemagne: Hausse plus forte que prévu des commandes à l’industrie en janvier

Les commandes à l'industrie allemande ont augmenté deux fois plus que prévu en janvier, la forte demande étrangère ayant...

La masse monétaire M3 a poursuivi son accélération en avril dans la zone euro (+8,4% en glissement annuel, après +7,5% en mars), enregistrant sa plus forte croissance annuelle depuis le début de 2009. Le rythme de progression mensuelle de l’agrégat monétaire, qui avait atteint, en mars, son niveau le plus élevé (+2,5% cvs) depuis la création de la zone euro, s’est toutefois assagi en avril (+1,2% cvs). Il demeurait néanmoins trois fois supérieur à sa tendance de long terme (+0,4% m/m).

Si le crédit au secteur privé reste de très loin la première contrepartie de M3, le crédit aux administrations publiques a le plus fortement contribué à l’accélération de la masse monétaire depuis le début de l’année 2020, sous l’influence notamment de l’intensification de son programme d’achat de titres souverains par l’Eurosystème (67 milliards d’achats cumulés en mars et en avril 2020). En dépit de cette forte croissance de la masse monétaire, l’estimation préliminaire publiée par Eurostat suggère un nouveau recul de l’inflation de la zone euro en mai 2020 (+0,1%, son plus faible niveau depuis juin 2016) sous l’effet des mesures de confinement et de l’effondrement des prix de l’énergie.

Articles récents

L’Autorité bancaire européenne victime d’une cyber-attaque

L'Autorité bancaire européenne (ABE) a indiqué lundi avoir été la cible d'une cyber-attaque tout en assurant qu'aucune donnée n'avait...

A lire également