Dès la fin de cette année, les Tunisiens pourront travailler en Algérie sur simple présentation du contrat de travail présenté par l’employeur. Un accord dans ce sens a été signé lundi à Alger par les chefs de Gouvernement des deux pays.

Lors des travaux de la 20e session de la grande commission mixte tuniso-algérienne, Habib Essid avait plaidé pour l’activation et la révision de l’accord commercial préférentiel en vue de promouvoir les échanges commerciaux qui restent selon lui en deçà des potentialités des deux pays.

Cela permettra d’«établir un partenariat économique stratégique efficient pour activer les échanges commerciaux et encourager l’investissement commun entre les deux pays».

Les échanges commerciaux entre l’Algérie et la Tunisie ont atteint près de 2,1 milliards de dollars en 2014.

Nos exportations ont atteint 516,6 millions de dollars alors que les importations, constituées essentiellement d’hydrocarbures, se sont élevées à 1,5 milliard de dollars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici