Le ministère de l’Intérieur a annoncé, dans un communiqué rendu public lundi 13 juillet, l’arrestation de six personnes qui seraient impliquées dans la disparition de 33 personnes de la délégation de Remada, gouvernorat de Tataouine. L’enquête suit son cours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici