Les journalistes Sofiène Chourabi et Nadhir Ktari, enlevés par des hommes armés depuis le 8 septembre 2014 dans l’est de la Libye, sont aujourd’hui déclarés « vivants » par le ministère des Affaires étrangères tunisien. Intervenant sur les ondes de Radio Med, Sami Ktari,le père de Nadhir Ktari, a déclaré qu’il garde toujours espoir que Sofiène et Nadhir reviennent sains et saufs. Là je remercie tous ceux qui se sont investis pour m’aider en cette période difficile notamment la Présidence de la République. Nous avons de nouvelles informations qui nous donnent de l’espoir sur le fait qu’ils soient en vie et puissent revenir au pays »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here