Le spectacle musical « Tamayourth » de Taher Guizani qui devait être présenté le soir 1er août 2015 au Festival International de Carthage et qui a été reporté à cause des conditions météorologiques inadéquates, a finalement eu lieu dans la soirée du lundi 17 août 2015, la veille de la clôture de la 51ème édition.
Le spectacle, qui a décroché le prix du public lors des dernières Journées Musicales de Carthage (JMC), présentait l’occasion pour le public du Festival International de Carthage de découvrir un produit culturel intéressant. Alliant chant, danse et costumes de plusieurs tendances et origines ethniques du Maghreb, ce spectacle est tout simplement un pur bonheur pour les yeux et les oreilles.

Le spectacle, mis en scène par Marouen Riahi, raconte l’histoire d’un amour naissant d’un homme qui a aperçu une femme au clair de la lune avant d’en devenir follement amoureux. A travers des chants traditionnels, la troupe présente sur scène illustrait l’amour, le chagrin et la joie du personnage quand il réussit enfin à s’unir avec sa dulcinée avant la déception lorsqu’il découvre qu’elle n’est que le fruit de son imagination.
La Troupe Arabesque, composée exclusivement d’hommes, reflétait à merveille la puissance des chants traditionnels et emportait le public dans un voyage hors du temps et de l’espace, où seuls les sentiments avaient de la place.
La danseuse qui incarne le personnage de la dulcinée imaginaire du personnage principal de l’œuvre apportait, quant à elle, une touche de douceur et de finesse au spectacle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici