Ziara de Sami Lejmi a enflammé la scène d’Hammamet. Ce grand spectacle, haut en couleurs, est une occasion pour renouveler le chant soufi, l’invocation des saints, les louanges et la célébration initiatique.. Des chants : solos, duos, trios et Chœurs. Plusieurs tableaux dansants et quelques personnages emblématiques pour faire mouvoir les orants, donner de la voix aux danseurs et s’aventurer encore plus loin dans la mise en image du chant spirituel. L’ensemble soutenu par des instruments acoustiques, des bois, des cuivres et des cuirs tendus, fulgurants. Et de la douceur qui ressemble à de la lenteur, pour transporter le spectateur, transcender le lien usé à l’occurrence et donner à aimer ce qui s’offre aux sens.

Photos Fliss

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici