Les Bourses européennes ont terminé dans le vert, regain d’optimisme sur l’Ukraine

Date:

Les Bourses européennes ont terminé en hausse mardi et Wall Street évoluait également dans le vert à la mi-séance, les marchés d’actions étant soutenus par l’annonce de progrès dans les discussions entre l’Ukraine et la Russie après plus de quatre semaines de conflit, tandis que les rendements obligataires ont profité des anticipations de relèvement de taux d’intérêt.

À Paris, le CAC 40 a fini sur un gain de 3,08% à 6 792,16 points. Le Footsie britannique a pris 0,86% et le Dax allemand 2,79%.

L’indice EuroStoxx 50 a avancé de 2,96%, le FTSEurofirst 300 de 1,62% et le Stoxx 600 de 1,74%.

Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu a déclaré mardi, à l’issue d’une réunion organisée à Istanbul entre négociateurs russes et ukrainiens, que les pourparlers entre Moscou et Kyiv avaient enregistré leurs progrès les plus significatifs à ce jour.

La Russie s’est engagée à réduire nettement ses opérations militaires dans le nord de l’Ukraine, notamment aux abords de Kyiv, tandis que l’Ukraine a proposé d’adopter un statut neutre en échange de garanties internationales pour sa sécurité.

« Ces annonces ravivent l’optimisme (sur les marchés boursiers) car elles montrent que les deux parties se parlent et, par conséquent, qu’elles pourraient parvenir à un résultat à court terme », commente Sam Stovall, stratège investissements chez CFRA Research.

L’indice mesurant la volatilité, aussi appelé « indice de la peur », reflue aux Etats-Unis de 3,6% à 18,92 points, à un creux depuis mi-janvier, tandis que son équivalent européen a fini en baisse de 12,85% à 26,5 points.

VALEURS EN EUROPE

Sur le Stoxx 600 paneuropéen, hormis l’énergie (-1,94%), tous les autres grands compartiments ont fini dans le vert, la consommation cyclique (+3,90%), la finance (+2,68%) et les hautes technologies (+2,75%) ayant enregistré les plus importants gains.

Les sous-indices de l’automobile (+5,85%) et de la distribution (+3,54%) se sont également démarqués positivement avec Renault qui a bondi de 11,67% et Carrefour qui a avancé de 1,04%

Le compartiment bancaire (+3,8%) a continué de profiter du mouvement de remontée des rendements obligataires, avec notamment Société générale (+8,32%) et BNP Paribas (+6,40%). L’italien Unicredit, affectée dans les précédentes séances par son exposition à la Russie, a pris 7,52%.

Côté baisse, la banque britannique Barclays a abandonné 2,51% après la cession de près de 3% de son capital par un de ses principaux actionnaires.

Sanofi a perdu 2,23%, ses prévisions de ventes du Dupixent, un traitement de l’asthme, étant jugées décevantes par certains analystes.

Ailleurs en Europe, le géant danois du transport Maersk (-4,08%) a fini dans le rouge après avoir averti que le confinement de Shanghaï pour cause de COVID-19 allait gravement pénaliser le transport routier.

A WALL STREET

Au moment de la clôture en Europe, le Dow Jones avançait de 0,72%, le Standard & Poor’s 500 de 0,76% et le Nasdaq de 1,25%

Les dernières annonces sur le dossier ukrainien font reculer les prix du pétrole et les groupes du secteur, dont l’indice abandonne 1,98%. Chevron et Exxon Mobil perdent respectivement 2,6% et 2,1%.

Côté hausse, l’indice sectoriel des banques prend 0,82% dans les anticipations de relèvement de taux, mais sa progression est freinée par l’aplatissement de la courbe des taux longs et courts.

Uber s’octroie 6% après une information de presse sur un possible partenariat dans les taxis de San Francisco avec Flywheel Technologies, tandis que Fedex bondit de 4% après l’annonce de la nomination de Raj Subramaniam au poste de directeur général en remplacement du cofondateur du groupe Fred Smith.

LES INDICATEURS DU JOUR

La confiance des ménages a nettement reculé en France et en Allemagne, plus que prévu, face à la hausse de l’inflation et la guerre en Ukraine, montrent les indicateurs mensuels publiés mardi par l’Insee et l’institut GfK, ressortis respectivement à 91 points et -15,5 points.

CHANGES

L’annonce de progrès sur le dossier ukrainien pénalise le dollar (-0,91%) face à un panier de devises de référence, tandis que l’euro en profite pour remonter à 1,1108 dollar (+1,19%), au plus haut depuis le 17 mars.

Le billet vert a cependant gagné 3,4% depuis l’invasion de la Russie par l’Ukraine.

La livre sterling, elle, est tombée à son plus bas niveau depuis deux semaines après les déclarations du gouverneur de la Banque d’Angleterre, Andrew Bailey, qui a réaffirmé lundi la position prudente de l’institution en mettant en avant des signes de ralentissement de l’économie.

TAUX

Les anticipations de resserrement des politiques monétaires soutiennent les taux mais l’écart de rendement entre les obligations à court terme et celles plus longues se resserre, réflétant les craintes des traders que le relèvement du coût du crédit n’affecte l’économie à long terme.

L’écart de rendement entre les obligations américaines à deux ans et celles à dix ans est tombé mardi à moins de six points de base, se rapprochant du point d’inversion de la courbe. Le taux du deux ans se traite à 2,38% et celui du dix ans à 2,42%.

En Europe, le rendement du Bund allemand à dix ans a fini en hausse de 5,7 points à 0,641%, tandis que celui du deux ans est redevenu positif pour la première fois depuis la fin 2014 avant de clôturer à -0,043%.

Le rendement de l’OAT française à dix ans a avancé de 5,8 points à 1,061% et celui à deux ans de 7,4 points à -0,004%, après être passé positif pour la première fois depuis janvier 2015.

Robert Holzmann, membre du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, a déclaré mardi que l’institution devrait ramener son taux de dépôt à 0% d’ici la fin de l’année sous peine de devoir procéder à des relèvements plus brusques en 2023

PÉTROLE

Le marché pétrolier est orienté à la baisse en réaction aux derniers développements sur le dossier ukrainien et au confinement à Shanghaï face à la résurgence de l’épidémie de COVID-19.

Le Brent perd 3,01% à 109,09 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 3,18% à 102,53 dollars.

Partager l'article:

Articles Recents

S'abonner

VIDÉOS SPONSORISÉES
VIDÉOS SPONSORISÉES

00:00:32

Lancement du nouveau Huawei Nova Y61

Huawei Consumer Business Group annonce le lancement du HUAWEI nova Y61, le plus récent smartphone de la série HUAWEI nova Y.
00:01:21

Samsung innove dans le suivi santé et bien-être avec les Galaxy Watch5 et Galaxy Watch5 Pro

Les nouvelles Galaxy Watch5 Series proposent des fonctionnalités de suivi du sommeil pertinentes et un design personnalisé pour façonner les habitudes de santé et bien-être au quotidien.

CONTENUS SPONSORISÉS
CONTENUS SPONSORISÉS

Ramadan : Un Mois Propice pour rompre avec la cigarette

Le mois sacré de Ramadan offre une opportunité unique pour ceux qui désirent se libérer de l'emprise de la cigarette.

OPPO A78, le nouveau smartphone bientôt en Tunisie

OPPO, la marque leader sur le marché mondial des appareils connectés, vient d’annoncer l’arrivée sur le marché tunisien de son dernier smartphone A78, à partir du 1er septembre 2023.
00:03:27

OPPO Tunisie lance les nouveaux smartphones Reno8 T 4G, Reno8 T 5G, un design élégant et une fluidité totale

OPPO vient d’annoncer le lancement, en Tunisie, de ses derniers modèles de smartphones de la série Reno, les nouveaux Reno8 T et Reno8 T 5G, avec une offre spéciale durant tout le mois de mars 2023.

Oppo consolide sa position et met en avant la nouvelle technologie de son Reno7

OPPO, la marque internationale leader dans l’industrie des smartphones et des objets connectés, a développé ces dernières années sa position et ses activités en Tunisie, dans le cadre d’une extension sur les marchés de la région Moyen Orient et Afrique.

A lire également
A lire également

ARTES : Une année 2023 fructueuse avec un bénéfice net de 27 MDT et un dividende proposé de 0,400 DT par action

Le Conseil d'Administration de la société Automobile Réseau Tunisien...

Bourse de Tunis : Le marché atteint un nouveau sommet mais les volumes restent faibles

Le marché boursier tunisien a connu une séance de hausse ce [jour de la semaine], avec l'indice de référence TUNINDEX gagnant 1,2% pour atteindre 9486,3 points, un nouveau record.

Bourses européennes: timides progressions en attendant l’inflation

Les Bourses européennes affichent une légère hausse ce lundi, à l'exception de Londres fermée pour un jour férié et de New York absente pour le "Memorial Day".

La BCE a du « pétrole sous le capot » pour baisser les taux, selon Villeroy de Galhau

Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a affirmé que la BCE dispose d'une marge de manœuvre importante pour abaisser ses taux d'intérêt.

SFBT : Augmentation de capital et négociation des actions nouvelles et des droits d’attribution

À partir du 28 mai 2024, les actions de la société SFBT connaîtront deux événements importants suite à l'augmentation de capital décidée par l'Assemblée Générale Extraordinaire du 24 avril 2024

Philip Lane : La politique restrictive de la BCE devrait se poursuivre jusqu’en 2025

D'après Philip Lane, l'économiste en chef de la Banque centrale européenne (BCE), une politique restrictive est toujours nécessaire pour juguler l'inflation et la ramener sous l'objectif de la banque.

Bourse de Tunis : légère hausse hebdomadaire pour le Tunindex, Carthage Cement et SIPHAT en tête des hausses

La Bourse de Tunis a clôturé la semaine sur une note positive, avec le Tunindex gagnant 0,23% pour atteindre 9373,29 points. Les échanges ont été assez dynamiques, s'élevant à 6 millions de dinars tunisiens (MDT).

La Bourse de Tunis termine dans le vert timidement

Le marché boursier tunisien a connu une journée de cotation morose ce jeudi, clôturant sur une légère hausse de 0,14%. L'indice Tunindex a progressé de 13,51 points pour atteindre 9 352,03 points, avec un volume d'échanges modeste de 2,6 MDT.