dimanche, mars 7, 2021

Algérie – Aquaculture : 300 projets ont bénéficié de concession au niveau national

Dans la même catégorie

L’endettement du secteur agricole très élevé

Les dettes du secteur agricole ont atteint 800,5 MD en 2020, représentant 25 mille agriculteurs, a déclaré le gouverneur...

Signature d’une convention entre BH BANK ET La CNRPS

La BH Bank et la Caisse nationale de retraite et de prévoyance sociale (Cnrps) ont signé une convention portant...

Pétrole: L’Opep+ prolonge pour l’essentiel sa baisse de production

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, réunis au sein du groupe Opep+, sont convenus jeudi de...

Chris Geiregat: La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, différente de celle de la décennie passée

« La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, une direction qui est différente de celle de la décennie...

TIA – APIA : Pour un meilleur accompagnement des investisseurs

M. Baligh Ben Soltane, président de l’Instance tunisienne de l’investissement ou Tunisia Invest Autority (TIA), et Mme Inji Dokki...

Trois-cent (300) projets d’investissement dans l’aquaculture, au niveau national, ont bénéficié d’actes de concession, a-t-on appris mercredi du directeur général de la pêche et de l’aquaculture au ministère de l’agriculture, du développement rural et de la pêche, Taha Hamouche.

Au terme de sa visite de travail et d’inspection aux projets de son secteur dans la wilaya de Mostaganem, Taha Hamouche a indiqué que sur plus de 600 demandes d’investissement dans le domaine de l’aquaculture dans différentes wilayas, 300 projets ont bénéficié d’actes de concession et sont actuellement en phase de production ou lancement dans la réalisation du projet.

Le même responsable a précisé que trois projets ont été crées à Béjaïa, un à Tizi Ouzou, un à Boumerdès, deux à Skikda et trois à Mostaganem, Aïn Témouchent et Tlemcen en plus des projets agrées en zones intérieures et des wilayas du sud dont 120 projets qui seront bientôt lancés dans les zones d’activités et un versé dans l’aquaculture dans la wilaya d’El Oued.

S’agissant des projets d’investissement à Mostaganem, Taha Hamouche a souligné que la wilaya a franchi de grandes étapes, ces deux dernières années, après l’agrément de 23 projets d’investissement en aquaculture (élevage de loup de mer, de la daurade et des moules).

Le directeur général de la pêche et de l’aquaculture a inspecté, dimanche et lundi, plusieurs projets aquacoles dans les zones d’activités à Sidi Lakhdar et Stidia. Il a inspecté le « Petit Port » et plusieurs unités industrielles de production relevant de son secteur.

La wilaya de Mostaganem compte trois zones d’activités aquacoles à Stidia (14 projets), Sidi Lakhdar (8), Bahara (1). Elle enregistre une production totale annuelle de 10.800 tonnes de daurade et de loup de mer ainsi que 750 tonnes de moules. L’investissement consacré à ces activités a été de 3,3 milliards DA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Kais Saied renouvelle ses félicitations au Groupe Telnet

Le président de la République, Kais Saied, a renouvelé, jeudi, ses félicitations au Groupe Telnet, qui a réussi à...

A lire également