jeudi, février 25, 2021

Tunisie: le montant des IDE atteignent 1,002 milliards entre janvier et mai 2019

Dans la même catégorie

Dégradation de la notation souveraine de la Tunisie par Moody’s: Les analystes s’inquiètent et espèrent un réveil des consciences

La Tunisie a subi, encore une fois, une dégradation de sa note souveraine, par l’agence Moody’s. L’agence de notation...

QNB remporte 7 prix prestigieux dans le cadre de l’enquête d’Euromoney sur les services de Banque Privée

Le groupe QNB, la plus grande institution financière au Moyen-Orient et en Afrique (MEA), a été primée pour ses...

Tunisie — Allemagne: Lancement de fonds d’appui directs au profit des associations tunisiennes

Les micro-projets doivent être d’intérêt commun et avoir un impact immédiat et être réalisés durant l’année en cours. L’ambassade de...

Tunisie Valeurs | Bilan des activités bancaires du dernier trimestre 2020: Challenge relevé !

«Tunisie valeurs : la Maison de l’épargnant » a publié le bilan portant sur les activités des banques relatif...

Economie / Monde: la femme toujours défavorisée par rapport à l’homme

Les pays avancent à petits pas vers une plus grande égalité entre les sexes mais, à travers le monde,...

 

Sur l’ensemble des cinq premiers mois de l’année en cours, le flux des investissements directs étrangers (IDE) en Tunisie s’est établi à environ 1,002 milliard de dinars, a-t-on appris lundi auprès de l’Agence de promotion de l’investissement extérieur (FIPA) du pays.

En dinars, ce flux enregistre une hausse estimée à 10,4%, par rapport à la même période de l’année 2018, contre une baisse qualifiée de significative en devises étrangères.

Compte tenu de la remarquable dévaluation du dinar par rapport aux principales devises étrangères (euro et dollar), la FIPA a préféré ne pas dévoiler l’équivalent de ces flux d’investissements en euros.

Le bilan de la FIPA relatif aux investissements étrangers fait état de près de 1,002 milliard de dinars d’IDE, soit une hausse de 12,8%, et de 9 millions de dinars d’investissements de portefeuille, soit une flagrante baisse de 66,5%.

L’ensemble de ces investissements étrangers s’est réparti sur plusieurs secteurs d’activité avec des progressions dans le secteur de l’énergie de 3,2% à 449,4 millions de dinars et de 49,4% des investissements industriels à 478,8 millions de dinars, contre un repli de 45,3% des investissements dans les services à 69,4 millions de dinars.

L’allure baissière a également impliqué les investissements étrangers dans le secteur agricole, ils ont en effet reculé de 26,7% à 4,3 millions de dinars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Dégradation de la notation souveraine de la Tunisie par Moody’s: Les analystes s’inquiètent et espèrent un réveil des consciences

La Tunisie a subi, encore une fois, une dégradation de sa note souveraine, par l’agence Moody’s. L’agence de notation...

A lire également