lundi, mars 8, 2021

La Tunisie signe un accord avec un groupe pétrolier italien pour le transfert de gaz algérien vers l’Italie

Dans la même catégorie

L’endettement du secteur agricole très élevé

Les dettes du secteur agricole ont atteint 800,5 MD en 2020, représentant 25 mille agriculteurs, a déclaré le gouverneur...

Signature d’une convention entre BH BANK ET La CNRPS

La BH Bank et la Caisse nationale de retraite et de prévoyance sociale (Cnrps) ont signé une convention portant...

Pétrole: L’Opep+ prolonge pour l’essentiel sa baisse de production

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, réunis au sein du groupe Opep+, sont convenus jeudi de...

Chris Geiregat: La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, différente de celle de la décennie passée

« La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, une direction qui est différente de celle de la décennie...

TIA – APIA : Pour un meilleur accompagnement des investisseurs

M. Baligh Ben Soltane, président de l’Instance tunisienne de l’investissement ou Tunisia Invest Autority (TIA), et Mme Inji Dokki...

La Tunisie a signé mardi un nouvel accord avec le groupe pétrolier et gazier italien ENI pour le renouvellement du contrat de transfert de gaz algérien vers l’Italie via la Tunisie.

L’accord a été signé par Claudio Descalzi, PDG d’ENI, et Slim Feriani, ministre tunisien de l’Industrie, en présence du chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed.

Avec cet accord, ENI s’engage à exploiter le gazoduc pour les dix prochaines années, par l’intermédiaire de sa filiale Trans Tunisian Pipeline Company (TTPC), en assurant les réinvestissements nécessaires à la modernisation des infrastructures et en tirant parti des droits exclusifs sur la totalité de la capacité de transport.

Ledit accord stipule qu’environ 5,25% du gaz transféré de l’Algérie à l’Italie seront utilisés pour la Tunisie, ce qui représente environ 174,21 millions de dollars par an, a fait savoir M. Feriani s’adressant aux journalistes lors de la cérémonie de signature.

Le ministre Feriani a tenu à préciser que l’accord permettrait également à la Tunisie de « bénéficier de 14,28 millions de dollars supplémentaires en échange de l’exploitation du gazoduc italien », en plus de l’engagement du groupe pétrolier et gazier italien d’entretenir les équipements pour un coût d’environ 160 millions de dollars, au cours des dix prochaines années.

De son côté, le PDG d’ENI a rappelé que « l’accord faisait suite à ceux conclus en mai dernier, portant sur l’achat de gaz et le transport dans le détroit de Sicile et complétait le cadre contractuel permettant à ENI d’importer du gaz algérien en Italie ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Kais Saied renouvelle ses félicitations au Groupe Telnet

Le président de la République, Kais Saied, a renouvelé, jeudi, ses félicitations au Groupe Telnet, qui a réussi à...

A lire également