Algérie : lancement des premiers trains express transsahariens

Le train rapide transsaharien Coradia Ouest, entrera en service le 16 septembre, à partir de la gare d’Oran, dans l’Ouest du pays, selon l’agence de presse nationale APS.

D’une vitesse de 120 km/h, ce train express reliera la capitale de l’Ouest algérien Oran, à la ville de Béchar, dans le Sud- ouest du pays. La desserte sera assurée sept fois par semaine, en aller-retour, sur un trajet d’environ 677 km, pour une durée de plus de sept heures.

Il s’agit du deuxième train express transsaharien lancé par l’Algérie en l’espace d’une semaine, après le Coradia Est, lancé le 10 septembre, entre la capitale de l’Est algérien Constantine et la ville d’Ouargla, dans le Sud-est du pays.

Ce Coradia Est, dessert la ligne El Gourzi (Constantine)/Touggourt (Ouargla) sur 418 km, en l’espace de cinq heures. Cette ligne est dotée du système de télécommunication ferroviaire GSM/R, mis en place pour la première fois en Algérie, à partir de la gare de la ville de Batna.

« Le train express ‘’ grandes lignes’’, Coradia est un train polyvalent grandes lignes bi-mode (diesel/ électrique 25 KV) avec une vitesse de 160 km/h. D’une longueur de 110 m, il comporte 6 voitures et offre une capacité de 254 passagers dont 60 en première classe », précise la Société nationale algérienne de Transport Ferroviaire SNTF, sur sa page officielle. Cette dernière indique que ce Cordia express est adapté aux conditions climatiques du pays (sable, températures élevées) et dispose d’un système de climatisation très performant ainsi que les commodités nécessaires pour faciliter l’accès et le déplacement à bord, en particulier pour les personnes à mobilité réduite (PMR).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici