mardi, mars 2, 2021

CIBAFI – UBA organisent un forum baptisé : « Les marchés émergents de la finance islamique: Les politiques, les règlementations et les pratiques du marché »

Dans la même catégorie

TIA – APIA : Pour un meilleur accompagnement des investisseurs

M. Baligh Ben Soltane, président de l’Instance tunisienne de l’investissement ou Tunisia Invest Autority (TIA), et Mme Inji Dokki...

Nomination de Belgacem Tayaa au poste d’administrateur délégué de Tunisair

Le conseil d'administration de Tunisair a nommé Belgacem Tayaa au poste d'administrateur délégué de la compagnie aérienne nationale, selon...

Le Musée de la Monnaie de la Banque Centrale de Tunisie passe à l’ère digitale avec le soutien de l’Ambassade de Suisse

Le Musée de la Monnaie de la Banque Centrale de Tunisie fera peau neuve dans le cadre d’un projet...

Sadok Mzabi acquiert 226 290 actions ARTES

Dans le cadre de l'application de l'article 14 du règlement du Conseil du Marché Financier relatif à la lutte...

Mourad Ben Hassine : «Code Online» une nouvelle application qui proposera les prix de détail dans différents marchés tunisiens

«L’Institut national de la consommation s’apprête à lancer, à partir de la deuxième quinzaine de mars prochain, une nouvelle...

L’Union des Banques Arabes (UBA) et le Conseil Général des Banques et Institutions Financières Islamiques (CIBAFI) organisent conjointement un Forum intitulé: « Les marchés émergents de la finance islamique: les politiques, les réglementations et les pratiques du marché ». Ce forum se tiendra à Tunis, Tunisie les 28 et 29 Septembre 2016, sous le patronage de S. E. Mr. Chedly Ayari, Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie.

Les nouveaux marchés de la finance islamique, appelés «marchés émergents» servent de clé de voûte pour la globalisation de la finance islamique, et le renforcement des liens transfrontaliers. Tandis que les législateurs dans les nouveaux marchés respectifs œuvrent pour la mise en place d’un cadre réglementaire approprié pour la finance islamique, les institutions financières islamiques mondiales jouent, à leur tour, un rôle essentiel dans la pénétration transfrontalière du marché, le transfert des connaissances et les stratégies concurrentielles.

Le forum abordera les perspectives stratégiques pour libérer le potentiel de la finance islamique dans les marchés émergents de la finance islamique, et identifiera les moteurs et les défis les plus importants de sa croissance. Le programme permettra également de dévoiler les opportunités d’affaires inhérentes pour les institutions financières islamiques, qui s’alignent aux tendances émergentes dans les marchés frontières.

Ce programme de deux jours réunira divers intervenants dans le domaine de l’industrie de la finance islamique, des institutions multilatérales de développement, des organismes de réglementation nationaux et internationaux, des décideurs et des universitaires qui discuteront la question des marchés frontières de la finance islamique.

A propos du Conseil Général des Banques et Institutions Financières Islamiques (CIBAFI) CIBAFI est une organisation internationale créée en 2001 et dont le siège est sis au Royaume de Bahreïn. CIBAFI est affilié à l’Organisation de Coopération Islamique (OCI). CIBAFI représente l’industrie des services financiers islamiques dans le monde, et oeuvre pour la promotion de son rôle, la consolidation de la coopération entre ses membres d’un côté et avec d’autres institutions ayant des intérêts et des objectifs similaires de l’autre. CIBAFI compte 120 membres provenant de plus de 30 juridictions, représentant les acteurs du marché, les organisations intergouvernementales internationales, les entreprises professionnelles et les associations de l’industrie.

A propos de l’Union des Banques Arabes
L’Union a été créée le 13 Mars 1974 en vertu de la décision de sa première Assemblée Générale tenue à Beyrouth sous l’égide de l’Organisation Arabe du Développement Administratif. L’assemblée a adopté une résolution visant à établir une Fédération arabe travaillant dans le cadre des unions émanant de la Ligue des Etats arabes.

L’Union jouit d’une autonomie financière, administrative et organisationnelle complète. Elle est considérée comme le véritable représentant du secteur bancaire et de la communauté financière arabes, et le principal soutien aux banques et les institutions financières arabes, ainsi qu’aux institutions bancaires mutuelles arabes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Allemagne: Hausse inattendue du chômage en février

Le taux de chômage en Allemagne a progressé en février pour la première depuis le mois de juin, contrairement...

A lire également