Energie renouvelable: La Tunisie devrait préparer sans plus tarder, le stockage de l’énergie

Date:

La Tunisie, qui planifie d’intégrer 35% d’énergies renouvelables dans le mix électrique national en 2030 et d’ancrer les principes de l’efficacité énergétique, gagnerait à préparer, dès aujourd’hui, l’infrastructure nécessaire pour le stockage d’énergie.

Les systèmes de stockage d’énergie par batteries et autres, pourraient contribuer à relever les principaux défis techniques et économiques liés à l’intégration cruciale des ER pour réaliser la transition énergétique espérée, ont souligné des experts dans ce domaine, lors de leurs interventions au salon de la transition énergétique (SITE 2023).

Intégrer 35% d’énergie renouvelable au réseau national d’électricité nécessite des services et des systèmes de stockage qui aident à gérer la variabilité et l’incertitude de l’utilisation de l’énergie solaire et éolienne introduite dans le réseau électrique, ont affirmé ces experts, appelant les autorités à se préparer, dès aujourd’hui, en identifiant et en introduisant les technologies de stockage de l’énergie appropriées.

Selon le directeur central stratégie et planification à la Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz (STEG), Jomaa Souissi, les systèmes de stockage de l’énergie qui constituent un moyen d’aligner l’offre et la demande en électricité solaire (stockage de surplus de l’énergie pour approvisionner les charges critiques, entraînant une augmentation de l’efficacité et une diminution du gaspillage), devraient être gérés d’abord, par le gestionnaire de réseau qui est la STEG, pour stabiliser le système d’offre et de demande, réguler les fréquences et assurer la fluidité dans l’intégration des énergies renouvelables.

« La STEG pourrait, ensuite, donner des autorisations pour gérer le stockage, mais il faut d’abord qu’elle le gère elle-même et il faut un cadre règlementaire bien déterminé pour cela », a relevé le responsable.

Des études ont montré que la technologie de stockage de l’énergie, déjà adoptée par plusieurs pays européens et autres, serait maîtrisée en Tunisie à partir de 2030-2032, selon Souissi.

La Tunisie envisage de se lancer dans la technique de transfert d’énergie par pompage hydraulique, perçue comme la plus mature des techniques de stockage stationnaire de l’énergie, mais aussi la plus coûteuse. C’est ainsi qu’un projet de création de la station de transfert d’énergie de pompage (STEP) pour la production d’hydroélectricité a été lancé à Tabarka. Cette STEP sera opérationnelle d’ici 2029, sur l’Oued El Melah, pour la production de 400 à 600 MW d’hydroélectricité.

Une fois mise en service, cette station permettra d’économiser 250 Ktep de carburant par an et d’éviter 525 000 tonnes de CO2 par an. Le projet répondra, selon la STEG, aux besoins futurs de fonctionnement du réseau électrique national, en permettant la stabilisation de l’offre et de la demande et en facilitant l’intégration des énergies renouvelables dans la production intermittente des centrales.

Actuellement, le stockage constitue un coût supplémentaire pour les industriels, d’après le responsable de la STEG, qui plaide en faveur de la préparation, par l’Etat, le plus rapide possible, d’une infrastructure de stockage d’énergie pour permettre, dans quelques années, de déployer des batteries et d’autres technologies en cas de baisse de leurs prix.

D’autres experts estiment, toutefois, qu’il ne faut plus tarder à préparer les infrastructures nécessaires au stockage, surtout avec la baisse rapide des coûts des technologies de l’énergie solaire et éolienne.

Paolo Cutrone, responsable du programme « Solutions d’énergie renouvelable pour l’Afrique » (RES4Africa), a estimé qu’il faut « trouver une solution de stockage adaptée au contexte tunisien ». « Quand on envisage d’intégrer des énergies renouvelables au réseau, il faut s’attendre à des problèmes de réglage de la fréquence et s’assurer que les services fournis par les systèmes de stockage de l’énergie soient correctement évalués ou reconnus dans le cadre des réglementations existantes du marché de l’énergie. Pour cela, il faut préparer un cadre règlementaire adéquat et clair pour attirer les investisseurs privés et considérer le facteur temps ».

D’après lui, le système de stockage le plus efficace pour la Tunisie, du point de vue coût, est actuellement les batteries. « Le stockage de l’électricité par batteries est une technologie clé dans la transition énergétique en Tunisie. Les systèmes de batteries sont plus faciles à déployer pour ce qui est de la capacité de créer des réserves, de la capacité de démarrage automatique du système et d’autres services de réseau, allant du stockage de l’énergie dans des véhicules électriques au fonctionnement des mini-réseaux et au soutien de l’autoconsommation d’énergie ».

Par ailleur, le rapport de « RES4Africa » sur les « Systèmes de stockage d’énergie par batterie en Tunisie », affirme que le stockage de l’énergie est un outil essentiel pour permettre l’intégration efficace des énergies renouvelables et libérer les avantages de la production locale et d’un approvisionnement en énergie propre et résiliente.

« Choisir la bonne application, combiner les utilisations et optimiser le contrôle et la taille d’un système de stockage d’énergie par batterie sont des étapes importantes pour réduire l’incertitude et augmenter le retour sur investissement », d’après ce rapport.

La Tunisie projette d’installer environ 4 GW (4440 MW) d’énergie renouvelable, d’ici 2030. À ce jour, le pays est encore loin d’atteindre cet objectif. Environ 400 MW de capacité d’énergie renouvelable seulement, a été installée jusqu’à 2020, dont environ 250 MW d’énergie éolienne, 90 MW d’énergie solaire et 60 MW d’énergie hydroélectrique.

Partager l'article:

Articles Recents

S'abonner

VIDÉOS SPONSORISÉES
VIDÉOS SPONSORISÉES

00:00:32

Lancement du nouveau Huawei Nova Y61

Huawei Consumer Business Group annonce le lancement du HUAWEI nova Y61, le plus récent smartphone de la série HUAWEI nova Y.
00:01:21

Samsung innove dans le suivi santé et bien-être avec les Galaxy Watch5 et Galaxy Watch5 Pro

Les nouvelles Galaxy Watch5 Series proposent des fonctionnalités de suivi du sommeil pertinentes et un design personnalisé pour façonner les habitudes de santé et bien-être au quotidien.

CONTENUS SPONSORISÉS
CONTENUS SPONSORISÉS

OPPO A78, le nouveau smartphone bientôt en Tunisie

OPPO, la marque leader sur le marché mondial des appareils connectés, vient d’annoncer l’arrivée sur le marché tunisien de son dernier smartphone A78, à partir du 1er septembre 2023.
00:03:27

OPPO Tunisie lance les nouveaux smartphones Reno8 T 4G, Reno8 T 5G, un design élégant et une fluidité totale

OPPO vient d’annoncer le lancement, en Tunisie, de ses derniers modèles de smartphones de la série Reno, les nouveaux Reno8 T et Reno8 T 5G, avec une offre spéciale durant tout le mois de mars 2023.

Oppo consolide sa position et met en avant la nouvelle technologie de son Reno7

OPPO, la marque internationale leader dans l’industrie des smartphones et des objets connectés, a développé ces dernières années sa position et ses activités en Tunisie, dans le cadre d’une extension sur les marchés de la région Moyen Orient et Afrique.

OPPO Reno7 : L’Expert du portrait qui capture vos différentes personnalités

En tant que première série de smartphones à se spécialiser dans la photographie de portrait, la série Reno d’OPPO a ouvert la voie à une nouvelle génération de portrait intelligent à l’aide d’une technologie révolutionnaire et des algorithmes d'intelligence artificielle.

A lire également
A lire également

L’Union européenne accorde un soutien financier de 150 millions d’euros à la Tunisie

L'Union européenne (UE) a déboursé, 150 millions d'euros (près de 506 millions de dinars), au profit de la Tunisie, sous forme de soutien financier, a indiqué la commission européenne dans un communiqué publié lundi.

Lancement du programme « Tunisia Data Literacy Program »

Le programme de maîtrise des données de la Tunisie "Tunisia Data Literacy Program" a été lancé, lundi, à Tunis, à l'initiative du Pôle mondial d'expertise en pauvreté et équité et le Pôle mondiale d'expertise en protection sociale et emploi relevant de la Banque mondiale (BM),

Le Forum Régional du Crowdfunding se tiendra à Sousse le 06 Mars 2024 à l’hôtel Sousse Palace

L'Agence De Promotion de l'industrie et de l'Innovation organise Sous le Patronage du Ministère de l'Industrie, des Mines et de l'Energie, le Forum Régional du Crowdfunding et ce, en collaboration avec le projet innovi, financé par la Commission Européenne et mis en œuvre par Expertise France Le forum se tiendra à Sousse le 06 Mars 2024 à l'hôtel Sousse Palace.

La Bourse de Tunis termine dans le vert lundi, s’appuyant sur la tendance positive des titres BIAT et Attijari Bank

Le marché a entamé la semaine du bon pied, affichant une hausse de 0,7% à 8700,1 au terme de la séance du lundi. Le Tunindex réduit, ainsi, sa contreperformance annuelle à –0,6%.

Saïed Tebboune: Donner une forte impulsion aux relations bilatérales

Les présidents Kaïs Saïed et Abdelmadjid Tebboune ont souligné lors d'une rencontre samedi à Alger, la forte volonté de poursuivre la coordination et la concertation, d'impulser les relations bilatérales et de les hisser aux plus hauts niveaux,

Le TMM s’établit à 7,97% en février 2024

Le Taux moyen du marché monétaire (TMM) s’est établi au niveau de 7,97%, en février 2024, soit en très légère baisse par rapport au mois précédent (7,98), d’après les indicateurs de la Banque Centrale de Tunisie (BCT).

Affaires des déchets Italiens: 16 personnes interpellées en Italie

Seize personnes ont été interpellées et 11 mesures conservatoires ont été prises jeudi matin, en Italie dans le cadre d'une opération menée par la police judiciaire de la Direction des enquêtes antimafia et le Groupe de policiers pour la protection de l'environnement et la sécurité énergétique, concernant le trafic illicite de déchets entre l'Italie et la Tunisie.

EDF ENR ouvre une filiale en Tunisie, la première en Afrique

La nouvelle filiale tunisienne du groupe français EDF ENR, spécialisé dans la mise en œuvre de projets d'autoconsommation photovoltaïque, a été inaugurée, mercredi soir, lors d'une cérémonie organisée à Sidi Bou Saïd (banlieue nord de la capitale Tunis).