La Banque mondiale relève sa prévision de croissance pour 2023, plus prudente pour 2024

Date:

La Banque mondiale a relevé mardi sa prévision de croissance mondiale pour 2023, les Etats-Unis et d’autres grandes économies s’étant avérés plus résistants que prévu, tout en prévenant que des taux d’intérêt plus élevés entraîneraient un ralentissement plus important qu’anticipé l’année prochaine.

Le produit intérieur brut (PIB) mondial réel devrait augmenter de 2,1% cette année, indique la Banque mondiale dans son dernier rapport sur les perspectives économiques mondiales.

Dans son précédent rapport de janvier, elle prévoyait une croissance de 1,7% pour cette année. En dépit de ce relèvement, la prévision de la Banque mondiale reste bien en deçà de la progression de 3,1% du PIB atteinte en 2022.

Pour 2024, la croissance mondiale a été revue à la baisse à 2,4%, contre 2,7% anticipés en janvier, l’institution évoquant les effets persistants des politiques monétaires plus restrictives, qui réduisent notamment les investissements commerciaux et résidentiels.

« La croissance devrait ralentir considérablement sur le reste de l’année 2023, car elle est freinée par les effets décalés et persistants du resserrement monétaire, et par des conditions de crédit plus restrictives », indique la Banque mondiale.

« Ces facteurs devraient continuer à affecter l’activité jusqu’à l’année prochaine, faisant baisser la croissance mondiale en deçà des projections précédentes ».

La Banque mondiale prévoit un rebond de la croissance mondiale à 3,0% en 2025.

En janvier, elle avait prévenu que le rythme de croissance du PIB mondial ralentissait au point de s’approcher de la récession, mais la vigueur du marché du travail et de la consommation aux États-Unis a été plus forte qu’escompté, tout comme la reprise de l’économie chinoise après la fin des restrictions liées au COVID-19.

La croissance économique des Etats-Unis pour 2023 est désormais prévue à 1,1%, plus de deux fois les 0,5% prévus en janvier, tandis que la croissance chinoise devrait atteindre 5,6% contre 4,3% prévus en janvier, et après une croissance ralentie par le COVID de 3% en 2022.

La Banque mondiale a toutefois réduit de moitié sa prévision de croissance pour les Etats-Unis en 2024, à 0,8%, et a baissé de 0,4 point de pourcentage sa prévision pour la Chine, à 4,6%.

Pour la zone euro, la prévision de croissance a été relevée à 0,4% en 2023 contre une stabilité du PIB attendue en janvier. Pour 2024, la prévision est abaissée à +1,3% contre +1,6% en janvier.

TENSIONS SUR LE SECTEUR BANCAIRE

Les tensions sur le secteur bancaire contribuent également au resserrement des conditions financières, qui se poursuivra en 2024, explique l’institution.

La Banque mondiale évoque un scénario négatif dans lequel les tensions bancaires entraîneraient une forte contraction du crédit et des turbulences plus importantes sur les marchés financiers des économies avancées.

Cela pourrait réduire presque de moitié la croissance mondiale en 2024, à seulement 1,3% – ce qui serait la croissance la plus faible en 30 ans, hors récessions de 2009 et de 2020.

« Dans un autre scénario, une propagation à une échelle mondiale et à un degré beaucoup plus élevé du stress financier ferait entrer l’économie mondiale en récession en 2024 », ajoute la Banque mondiale.

Selon l’institution, l’inflation devrait diminuer progressivement à mesure que la croissance et la demande de main-d’œuvre dans de nombreuses économies ralentissent et que les prix des matières premières se stabilisent.

L’inflation sous-jacente devrait toutefois rester supérieure aux objectifs des banques centrales dans de nombreux pays tout au long de 2024, estime la Banque mondiale.

Partager l'article:

Articles Recents

S'abonner

VIDÉOS SPONSORISÉES
VIDÉOS SPONSORISÉES

00:00:32

Lancement du nouveau Huawei Nova Y61

Huawei Consumer Business Group annonce le lancement du HUAWEI nova Y61, le plus récent smartphone de la série HUAWEI nova Y.
00:01:21

Samsung innove dans le suivi santé et bien-être avec les Galaxy Watch5 et Galaxy Watch5 Pro

Les nouvelles Galaxy Watch5 Series proposent des fonctionnalités de suivi du sommeil pertinentes et un design personnalisé pour façonner les habitudes de santé et bien-être au quotidien.

CONTENUS SPONSORISÉS
CONTENUS SPONSORISÉS

Ramadan : Un Mois Propice pour rompre avec la cigarette

Le mois sacré de Ramadan offre une opportunité unique pour ceux qui désirent se libérer de l'emprise de la cigarette.

OPPO A78, le nouveau smartphone bientôt en Tunisie

OPPO, la marque leader sur le marché mondial des appareils connectés, vient d’annoncer l’arrivée sur le marché tunisien de son dernier smartphone A78, à partir du 1er septembre 2023.
00:03:27

OPPO Tunisie lance les nouveaux smartphones Reno8 T 4G, Reno8 T 5G, un design élégant et une fluidité totale

OPPO vient d’annoncer le lancement, en Tunisie, de ses derniers modèles de smartphones de la série Reno, les nouveaux Reno8 T et Reno8 T 5G, avec une offre spéciale durant tout le mois de mars 2023.

Oppo consolide sa position et met en avant la nouvelle technologie de son Reno7

OPPO, la marque internationale leader dans l’industrie des smartphones et des objets connectés, a développé ces dernières années sa position et ses activités en Tunisie, dans le cadre d’une extension sur les marchés de la région Moyen Orient et Afrique.

A lire également
A lire également

La société ASSAD condamné à une amende de 234 MDT pour des infractions liées aux vieilles batteries

L'Accumulateur Tunisien Assad a annoncé aujourd'hui qu'un tribunal de première instance l'a condamné à une amende de 234 millions de dinars tunisiens (environ 77 millions de dollars américains) pour des infractions liées au traitement des vieilles batteries.

Bourse de Tunis : BIAT recule, BH Bank s’envole, SAH en baisse et One Tech Holding stable

BIAT a été la valeur la plus affectée de la séance, cédant 2,75% à 99,200 DT. À l'inverse, BH Bank a poursuivi sa progression, gagnant 1,68% pour atteindre 13,880 DT.

L’UE taxe le biodiesel chinois : des droits de douane temporaires pour contrer les pratiques anticoncurrentielles

L'Union européenne s'apprête à frapper le biodiesel chinois de droits de douane provisoires. Ces droits, qui varient entre 12,8% et 36,4%, visent à contrer des pratiques anticoncurrentielles présumées de la part des producteurs chinois

Japon : révision à la baisse des prévisions de croissance en raison d’une consommation fragilisée

Le gouvernement japonais a acté ce vendredi un abaissement de ses prévisions de croissance pour l'année fiscale en cours. Ce changement de cap s'explique par un ralentissement de la consommation, lui-même consécutif à la hausse des prix des importations causée par la faiblesse du yen

BH Bank : Performance solide au deuxième trimestre 2024

BH Bank a connu une progression de ses activités au deuxième trimestre 2024, avec une augmentation de l'encours des créances sur la clientèle de 1,6% pour atteindre 10 739 MDT à fin juin 2024.

Ennakl Automobiles : Une performance remarquable au premier semestre 2024

Ennakl Automobiles confirme sa position de leader des concessionnaires automobiles en Tunisie en s'emparant de la première place pour le premier semestre de l'année 2024, avec 3 351 immatriculations et une part de marché de 12,6%.

L’UIB affiche une performance solide au premier semestre 2024 avec une hausse de 4,4% de son Produit Net Bancaire

L'Union Internationale de Banques (UIB) annonce des résultats positifs pour le premier semestre 2024, marqués par une augmentation de 4,4% de son Produit Net Bancaire (PNB) pour atteindre 267 MDT

Bourse de Tunis : Légère hausse à l’issue d’une séance peu animée

La Bourse de Tunis a connu une séance calme mercredi, clôturant avec une légère hausse de 0,03%.