dimanche, février 28, 2021

La groupe quatari Majda rachète les parts de 3 actionneurs dans la Banque Zitouna

Dans la même catégorie

Mourad Ben Hassine : «Code Online» une nouvelle application qui proposera les prix de détail dans différents marchés tunisiens

«L’Institut national de la consommation s’apprête à lancer, à partir de la deuxième quinzaine de mars prochain, une nouvelle...

Tunisie Clearing, accréditée émetteur officiel

Tunisie Clearing a été accréditée en qualité d’émetteur officiel des Identifiants d’entités juridiques (LEI) par la Fondation Internationale des...

Situation financière du pays: Réserves de change dans le rouge

Selon la méthode ARA, régime flottant, la fourchette d’adéquation des réserves d’un pays doit être comprise entre 100% à...

Dégradation de la notation souveraine de la Tunisie par Moody’s: Les analystes s’inquiètent et espèrent un réveil des consciences

La Tunisie a subi, encore une fois, une dégradation de sa note souveraine, par l’agence Moody’s. L’agence de notation...

QNB remporte 7 prix prestigieux dans le cadre de l’enquête d’Euromoney sur les services de Banque Privée

Le groupe QNB, la plus grande institution financière au Moyen-Orient et en Afrique (MEA), a été primée pour ses...

Le groupe qatari Majda a racheté, le 22 mars, les parts de trois actionnaires minoritaires de la Banque Zitouna, montant ainsi à 79,09 % dans le capital de l’établissement bancaire islamique tunisien.

Majda Tunisia, la filiale tunisienne du groupe qatari, a acquis les parts de Mokhtar Group Holding (5,42%), de Poulina Group Holding (2,26%) et de la Centrale Laitière du Cap-Bon (2,26%).

Ces parts ont été vendues aux enchères sur le parquet de la Bourse de Tunis au prix unitaire de 4,040 dinars par action, soit un montant global de 48,2 millions de dinars (environ 16 millions de dollars).

Le groupe qatari Majda avait remporté l’appel d’offres international relatif à la cession de 69,15% du capital de la Banque Zitouna. Cette participation représentait les parts de l’Etat tunisien dans cette banque confisquée à Sakhr El Materi, gendre de l’ex-président Ben Ali, au lendemain de la révolution de 2011.

A noter que le groupe tunisien Triki, qui opère essentiellement dans l’agroalimentaire, l’aviculture, la construction, l’ameublement et le textile, détient 20,9% du capital de la Banque Zitouna.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Tunisie Clearing, accréditée émetteur officiel

Tunisie Clearing a été accréditée en qualité d’émetteur officiel des Identifiants d’entités juridiques (LEI) par la Fondation Internationale des...

A lire également