Ramadan: près de 4000 contrôles de commerçants ont été effectué

Les différentes directions centrales et régionales du contrôle économique ont poursuivi l’exécution du programme spécifique en vue d’assurer la bonne marche des transactions commerciales au cours du mois de Ramadan.

Ainsi, au cours du 5e jour du mois saint correspondant au 17 avril 3.944 visites de contrôle ont été effectuées, dont 2.053 dans les circuits de vente au détail et 673 dans les unités de
production, de stockage et de transport. La couverture sur le terrain a concerné 20 marchés de gros, 35 marchés de détail à grande affluence dans les différents gouvernorats, en plus de 11 points d’entrée dans les grands gouvernorats et les locaux commerciaux ouverts au public dans plus de 200 délégations. Les opérations de contrôle au cours du 5e jour de Ramadan ont abouti à l’enregistrement de 441 infractions économiques, dont 402 dans les circuits de vente en détail et 39 dans le reste des circuits de distribution. Ces infractions ont été réparties essentiellement à travers la vente des fruits et légumes avec 116 infractions (26%), les produits alimentaires avec 145 infractions (33%), les volailles avec 56 infractions (13%), les viandes et poissons avec 22 infractions (5%), les pâtisseries avec 63 infractions (14%) et le reste des secteurs avec 39 infractions (9%).

Dissimulation des marchandises
En ce qui concerne les pratiques commerciales, les infractions ont concerné les opérations de spéculation (22%), dont 83 infractions relatives à la hausse des prix et 13 concernent le refus de vendre, la dissimulation des marchandises et la vente conditionnée. Egalement, 301 infractions ont concerné le manque de transparence des transactions (68%), dont 147 ont trait à l’affichage des prix, 93 au défaut de facturation et 61 en rapport avec la métrologie.

Par ailleurs, 15 infractions ont concerné des produits compensés (3%), dont 13 cas d’utilisation de ces produits dans des secteurs pour lesquels ils ne sont pas destinés et 2% pour la vente à travers des méthodes illégales. Les agents de contrôle ont enregistré également 29 infractions relatives à la qualité et la sécurité (18), et d’autres domaines (11). Pour ce qui est des produits saisis, le contrôle économique a pu confisquer des produits objets de hausse des prix et de compensation, dont 15,8 t de farine compensée, 4 t de produits alimentaires, 1.788 litres d’huile végétale compensée, 129 boîtes de tabac. Les 56 équipes conjointes ont permis d’effectuer 1.218 visites de contrôle et de relever 188 infractions économiques. En résumé, 18.107 opérations de contrôle totales ont été effectuées, ce qui a débouché sur l’enregistrement de 2.773 infractions économiques.

C.G.

Articles récents

A lire également