mercredi, janvier 20, 2021

Tourisme – René Trabelsi : Environ 100 000 touristes britanniques attendus au cours de l’été 2019

Dans la même catégorie

L’inflation est l’ennemi principal de l’économie tunisienne

Quoi qu’il en soit, il convient de noter que l’inflation est le principal de l’économie tunisienne. Pour l’année 2015,...

Total: acquisition de 20% du capital du groupe indien Adani

Total a annoncé lundi l'acquisition auprès du groupe indien Adani d'une participation minoritaire de 20% dans Adani Green Energy...

Fitch Ratings: la baisse des taux d’intérêts impacte la rentabilité des banques tunisiennes

L’agence de notation américaine Fitch Ratings a donné ses appréciations à propos des banques tunisiennes, estimant que la prolongation...

L’UIB certifiée PCI-DSS pour la 3ème année consécutive

L’Union Internationale de Banques (UIB) vient d’être certifiée, pour la troisième année consécutive, PCI - DSS (Payment Card Industry...

Technologie: plus 400 startups créés à la faveur de la Loi Startup Act

Depuis le lancement officiel du Label Startup, plus de 400 jeunes pousses ont pu accéder au système d’incitation mis...

Environ 100 000 touristes britanniques devront mettre le cap vers la Tunisie au cours de l’été 2019 à travers le groupe britannique de tourisme, Thomas Cook, a annoncé jeudi le ministre tunisien du Tourisme et de l’Artisanat, René Trabelsi.

Lors d’un point de presse dans la province balnéaire de Sousse, dans le nord-est de la Tunisie, M. Trabelsi a fait savoir que pendant le mois de mai courant, son ministère signerait un accord de partenariat avec le tour-opérateur britannique.

L’accord « vise la reprise du marché anglais » et s’étalera sur trois ans (de 2020 jusqu’à 2022), a expliqué M. Trabelsi.

Il a aussi précisé que « les représentants des agences de voyage britanniques ont exprimé leur volonté de programmer davantage la destination Tunisie », surtout grâce à l’amélioration de la situation sécuritaire dans le pays.

Evoquant la fermeture de plusieurs unités hôtelières et touristiques dans la région, ainsi que dans d’autres provinces (notamment dans le sud-ouest du pays) pour des motifs financiers, M. Trabelsi s’est montré déterminé à sortir en aider aux professionnels du secteur touristique pour ainsi parvenir à des accords avec les banques.

Parmi les principaux handicaps qui entravent de plus en plus l’activité touristique dans des pôles touristiques de la Tunisie, figurent la dégradation de la situation écologique et la poursuite de l’étalage anarchique dans les Médinas (les villes antiques).

Les professionnels tunisiens ont appelé à l’accélération de l’organisation de campagnes de propreté et de nettoyage des plages, de curage des oueds et de lutte contre les insectes et les chiens errants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Les Bourses européennes ont fini en léger repli malgré les gains de Wall Street

Les Bourses européennes ont fini en baisse modérée mardi en dépit de la progression de Wall Street, indifférentes aux...

Dans la même catégorie