Transport maritime : Maersk en rade


La tentative de l’Office de la marine marchande et des ports (OMMP) de mettre de l’ordre dans les concessions attribuées aux opérateurs privés sur le port de Radès, pourrait coûter particulièrement cher a Maersk Selon nos informations, son agent local Star Container, dont le géant danois est actionnaire au côté du groupe Al Badr des frères B. Ayed, s’est vu refuser I’autorisation de reprendre les concessions jadis accordées à Maersk pour exploiter, deux zones logistiques au sein du port, lesquelles totalisent 15 000 m2.

Pour le nouveau ministre du transport Hichem Ben Ahmed, la messe est dite : les concessions doivent être restituées à I’OMMP, qui les réattribuera via un nouvel appel d’offres.

Le refus ministériel place Maersk et Star Container dans une situation juridiquement explosive sa filiale locale Maersk Tunisie, contrainte de fermer pour non-respect de la loi sur les agréments de transport avait de facto transféré des février ses deux concessions à Star Container, Cette décision a été prise en solo par Fethl Jebnouni, alors PDG de Maersk Tunisie, comme le montrent les actes légaux consultés par Maghreb Confidentiel.

Et ce, sans tenir compte des multiples mises en garde écrites du PDG de l’OMMP, Sami Battikh or, tout transfert de concession nécessite l’accord express du concédant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici