Union européenne : baisse des expositions non performantes d’un tiers en trois ans

Les expositions non performantes du secteur bancaire de l’ensemble de l’Union européenne se sont repliées pour le onzième trimestre consécutif, passant de EUR 1119 mds au T1 2015 à EUR 805 mds au T4 2017. Cette baisse d’environ un tiers est notamment imputable au retour d’une croissance plus soutenue ainsi qu’à une gestion active de leurs encours douteux par les banques. Le contexte a également favorisé l’octroi de nouveaux prêts. La hausse du stock qui en est résulté a contribué à ramener le ratio des expositions non performantes de 5,3% à 3,6% sur la période.

A l’exception de la Grèce, les pays qui présentaient les ratios les plus élevés ont connu une diminution plus sensible de ces derniers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici